Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alain Souchon
Casino de Paris  (Paris)  mardi 20 otobre 2009

Alain Souchon, absent des planches depuis plusieurs années, revenait devant un public parisien acquis d'emblée. Le public d'Alain Souchon vieillit, à moins que ce ne soit le prix des places qui ne permette qu'à une catégorie relativement aisée de la population d'aller voir cet artiste pourtant populaire.

Le spectacle commence de manière amusante. Un montage d'extraits de youtube ou de dailymotion montre des musiciens du dimanche en train d'interpréter des tubes de Souchon, les uns au piano, les autres à la guitare sèche, en solo ou en duo... Et déjà on mesure que le catalogue du bonhomme contient un nombre conséquent de titres imparables, malgré l'interprétation parfois approximative des internautes.

Quant à Souchon, il garde des allures de vieil adolescent monté en graine. Il arrive sur scène en dansillant, et attaque directement par "Les Regrets", puis "Tu Vois Pas Qu'On S'Aime Pas"... Le jeu de lumière est à l'image du personnage, efficace et discret, dans les blancs, les jaunes... Souchon n'est pas un showman, c'est un chanteur, un interprète qui sous des airs débonnaires cache un perfectionniste. Le son des instruments n'est pas trop fort, et la voix mise très en avant.

A partir de là, c'est du billard. Des tubes à foison. Une soirée de gala. Des chansons dont on connaît chacune des notes et des paroles, alors qu'on n'a pas mis un album de lui sur la platine depuis plusieurs années. Du dernier album, Parachute Doré rencontre un grand succès, d'autant qu'il présente sa chanson par une petite pique acerbe sur la situation économique et sociale actuelle. "Elle Danse" est enchaînée avec "C'Est Déjà Ça" , deux chansons sur la situation des immigrés clandestins. Si Souchon est un chanteur de variétés, l'homme semble proche des gens, doué d'empathie, et ses textes s'en ressentent. ("On nous Claudia Schiffer, On nous Paul-Loup Sulitzer" auquel Jean-François Coen répliquera par un "J'Alain Souchonne").

Souchon est un cas assez peu commun, à la fois discret et pourtant omniprésent. Il a une côte de popularité immense sans jamais donner dans la vulgarité. Chanteur de variétés, mais osant aborder dans ses chansons des thèmes de société comme l'immigration, l'écologie ou la situation économique. C'est le type sympa que personne ne déteste.

Après avoir parcouru ses plus de trente ans de carrière avec des titres comme "Le Bagad De Lann Bihoué", "Somerset Maugham", "J'ai 10 ans" (il dira "Ce n'est pas une chanson, là, c'est un souvenir"), "L'amour A La Machine", "Sous Les Jupes Des Filles", et caetera, et caetera..., il termine son tour de chant d'avant rappel en karaoke avec le public par "Les Cadors".

Pour le premier rappel, il est revenu accompagné de Laurent Voulzy pour une reprise à la guitare sèche de Simon & Garfunkel, "Feeling Groovy". Puis en ultime rappel, il chantera "Foule Sentimentale", puis a cappella, rejoint par tous ses musiciens et Voulzy sur le devant la scène, "Rame" en total communion avec le public.
La soirée fut excellente.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Alain Souchon en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2016 - du vendredi au dimanche

En savoir plus :
Le Myspace de Alain Souchon


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=