Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Silvain Vanot
Bethesda  (Megaphone / Coopérative Music)  octobre 2009

Bethesda signifie "la maison de Grâce" en hébreu et correspond aussi aux Bains de Jérusalem, tels qu’on les nomme, paraît-il, dans le Nouveau Testament.

Référence étonnante pour ce sixième album de Silvain Vanot, sorti huit années après le dernier en date, Il Fait Soleil (2001). Cette période de retrait a permis au chanteur de s’extraire de l’industrie musicale, qu’il estimait de plus en plus faussée, et lui a donné la possibilité de se tourner vers d’autres projets, plus discrets, mais non moins passionnants. Outre sa collaboration avec Mareva Galanter, il a rédigé un livre sur Bob Dylan et effectué la Bande Originale du film de Jean-Marc Moutout, Violence des échanges en milieu tempéré − film houellebecquien qui montre le jeu du pouvoir en entreprise et ses conséquences sur la vie privée des salariés : oeuvre implacable sur la cruauté des rapports professionnels soumis au patronat.

On peut avancer sans se tromper que les chansons de Silvain Vanot s’expriment selon la même modalité, portant un regard sans concession sur le monde : les rapports humains, tissés de mensonge, sont examinés au scalpel. On n’a d’ailleurs pas oublié Corvéable à Merci de son premier album, dont la charge de colère résonne encore aujourd’hui.

L’écriture exigeante de Vanot se retrouve aujourd’hui dans Bethesda. Ce disque a été enregistré dans un petit village du Pays de Galles, près d’une carrière d’ardoise, dont le nom est Bethesda… "Il y avait les montagnes avec la neige derrière ; en cinq minutes de voiture on se retrouvait au milieu des lacs, dans le désert total. La force tellurique de cette terre, je crois qu’on en a profité…", précise-t-il dans une interview. Si les chansons ont conservé l’intensité habituelle du chanteur, elles ont gagné en apaisement et apportent une sécheresse digne du meilleur Neil Young (influence majeure et jamais démentie de Sylvain Vanot).

Cet isolement explique aussi la grande liberté avec laquelle l’album a été produit – liberté mélodique (la voix aiguë assumée totalement), liberté de ton, de style (la musique se déploie de bout en bout selon une instrumentation artisanale), de rythme (la lenteur, surtout, apporte paradoxalement à l’ensemble un dynamisme, et une profondeur). Les textes conservent leur concision, et leur gravité ("Rivière", "Bambi / Forêt Noire", "O Mon Tour") ; leur caractère elliptique  − qui correspond à un degré au-dessus du dépouillement – ("Nature Boy", "Bois Flottant") ; enfin leur humour, noir, comme sur "Implacable" dont on peut reprendre les premiers mots : "J’aimerais coucher avec toi / Pour me venger de ton père / (…) Parce que ta mère est trop vieille…". Vaste programme de la part d’un auteur qui n’a rien perdu de sa verve, ni de sa force poétique.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Une 2ème chronique de l'album Bethesda de Silvain Vanot
La chronique de l'album Ithaque de Silvain Vanot
Silvain Vanot en concert à L'Archipel (samedi 9 janvier 2010)
Silvain Vanot en concert au Grand Mix (jeudi 11 mars 2010)
L'interview de Silvain Vanot (mardi 22 décembre 2009)

En savoir plus :
Le site officiel de Silvain Vanot
Le Bandcamp de Silvain Vanot
Le Facebook de Silvain Vanot


David Falkowicz         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-08-02 :
Listen in Bed - Nina Simone 2/2(Mix #21)

• Edition du 2020-07-26 :
Crack Cloud - Pain Olympics
We hate you please die - Waiting room
 

• Archives :
Cheyenne - Surprends-moi
Listen in Bed - Nina Simone 1/2 (Mix #20)
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
Benoît Menut - Les îles
Musica Nigella & Takénori Némoto - Chausson le littéraire
Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet - Echange
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay - Eivind Groven Symphonies N°1 & 2
Jean-Efflam Bavouzet - The Beethoven Connection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wölfl
Benjamin Biolay - Grand Prix
Merakhaazan - Veines
Marion Cousin & Kaumwald - Tu rabo par'abanico
Cie Guillaume Lopez - Anda-Lutz
François Club - Cobra
Yadam - Safeplace EP
Hailey Tuck - Coquette EP
Austyn - Désordres EP
Volo - Avec son frère
Daniel Jea - A l'instinct A l'instant
Epilexique - Cérébro Dancing
Fugu - As Found
Magic Malik - Fanfare XP, volume 2
Listen in Bed - Springtime With No Harm (Mix #18)
Listen in Bed - Two Lovers (Mix #17)
- les derniers albums (6111)
- les derniers articles (158)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=