Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Maceo Parker
Le Plan  (Ris-Orangis)  jeudi 3 décembre 2009

James Brown, George Clinton, Bootsy Collins, Prince : les noms prestigieux avec lesquels Maceo Parker a écumé les salles de concert au cours de sa carrière donnent des étincelles dans les yeux et placent un peu mieux le personnage.

Maceo Parker en impose. Par son parcours et sa virtuosité au saxophone. Cela saute aux yeux : nous avons affaire à un musicien à l'expérience immense et au bagage exceptionnel. Malgré les milliers de concerts qu'il a déjà donnés, il poursuit sans relâche sa mission : donner et prendre du plaisir sur scène. Et ça marche : pendant près de 3 heures, il a délivré un set hautement funky maîtrisé de bout en bout.

L'ambiance, un peu retenue dans la salle au début, s'est progressivement réchauffée, le public se lâchant au fur et à mesure. Maceo nous a avertis au début du concert : "le jazz, c'est pour lire le journal, nous, on fait du funk !". Une façon de replacer les débats : ce soir, c'est groove à tous les étages ! Servi par une session rythmique en béton armé, un guitariste et un bassiste à l'aisance déconcertante, un clavier imperturbable, un trompettiste et un trombone géniaux, Maceo joue sur du velours. Seuls les choristes (dont le fils de Maceo) sont un peu en retrait. Ce qui impressionne le plus, c'est la facilité apparente des musiciens. Tout est remarquablement en place, ils jouent juste, se trouvent les yeux fermés et sont rythmiquement imperturbables : l'unisson est parfait entre les cuivres, il n'y a pas une croche qui dépasse, pas un demi-soupir oublié. Ce soir, les fausses notes vont être rares...

Maceo sait également être un chanteur étonnant, tout en rupture, avec un phrasé rythmé très inspiré d'un certain James Brown. Il fera d'ailleurs des clins d'oeil réguliers au Godfather ("Papa's Got A Brand New Bag" notamment) puis à Ray Charles ("What I'd Say"). Le concert atteint les deux heures sans que l'on s'en rende compte, jusqu'à ce que Mr. Parker joue les prolongations pour un rappel de presque une heure. L'envie de faire durer le plaisir est très compréhensible mais là, trop c'est trop : après la vingtième présentation de son groupe et le cinquième "WE love YOU !" adressé au public, les musiciens se retirent.

Nous retiendrons donc de ce show ses très bonnes deux premières heures. Le rappel sentait un peu le réchauffé, mais qu'importe : Maceo Parker et sa troupe nous ont donné ce soir une leçon de funk en bonne et due forme.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Maceo Parker en concert au Festival des 3 éléphants 2006
Maceo Parker en concert à Oeno Music Festival #2 (édition 2015)

En savoir plus :
Le site officiel de Maceo Parker
Le blog de Pierre


Pierre Baubeau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 mai 2021 : En mai fait ce qu'il te plaît ? peut-être

Une lueur dans la nuit, un espoir de concerts, de théâtres, de cinéma et soyons fous de restaurants... croisons tous nos doigts, tous ensemble. D'ici là, voici de quoi garder espoir et soutenir la culture. Commençons bien sûr par le replay de la MAG #26

Du côté de la musique :

"Once" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
rencontre avec Rover qui nous parle de son nouvel album
"Drôles de dames" de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
"Statistic ego", de Fauxx
"Fallen chrome" de Jac Berrocal & Riverdog
"Nikolai Tcherepnin : Le Pavillon d'Armide op 29" de Henry Shek & Moscow Symphony Orchestra
"Bal Kabar" de David Sicard
"Surrounding structures" de Veik
"Amnésique, mais d'une bonne manière (avec Francis Bourganel, Guillaume Long et Flavien Girard)" 9ème émission de Listen In Bed saison 2
"A Tania Maria journey" de Thierry Peala & Verioca Lherm
"Can't wait to be fine" de We Hate You You Please Die
et toujours :
"EAT" le 20ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Orchestral works" de Hans Rott
"Heavy ground" de Liquid Bear
"Piano sonata by Maki Namekawa" de Philip Glass
"Impressions" de Sophie Dervaux
"Fart patrol" de Steam Powered Giraffe"
Un petit tour des clips du moment qui annoncent de beaux albums

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Iphigénie" de Racine
"Atelier Vania" de Jacques Weber, Christine Weber et Marc Lesage
"A tort et à raison" de Ronald Harwood
"Le Bouffon du Président" d'Olivier Lejeune
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Cyrano m'était conté" de Sotha
"CirkAfrika" du Cirque Phenix

Expositions :

en virtuel :
"Les Musiques de Picasso" à la Philarmonie de Paris
"Peintres femmes, 1780 - 1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Leonetto Cappello, l'affiche et la parfumerie" au Musée international de la Parfumerie à Grasse
"Jean-Michel Basquiat" à la Fondation Louis Vuitton
"Rêver l'univers" au Musée de la Poste
"Vêtements modèles" au Mucem

Cinéma :

at home :
"Un adultère" de Philippe Harel
"Caprice" d''Emmanule Mouret
"Daft Punk's Electroma" de Guy-Manuel De Homem-Christo et Thomas Bangalter
"Ariel" de Aki Kaurismaki
et des muscles et de l'action avec :
"L'Arme parfaite" de Titus Paar
"La Crypte du Dragon" de Eric Styles
"Black Water" de Pasha Patriki

Lecture avec :

"Patti Smith : Horses" de Véronique Bergen
"Les sorcières de la littérature" de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan
"Je ne suis pas encore morte" de Lacy M. Johnson
"La famille" de Suzanne Privat
"Le brutaliste" de Matthieu Garrigou-Lagrange
"Les fossoyeuses" de Taina Tervonen

et toujours :
Rencontre avec Benjamin Fogel
"Le silence selon Manon" de Benjamin Fogel
"Christopher Nolan, la possibilité d'un monde" de Timothée Gérardin
"Disparues" de S. J. Watson
"Ecoutez le bruit de ce crime" de Cedric Lalaury
L'iconopop, saison 2
"Locke & Key" de Joe Hill & Gabriel Rodriguez
"Morgane" de Simon Kansara & Stéphane Fert
"Quand la ville tombe" de Didier Castino
"Tout le bonheur du monde" de Claire Lombardo
"Vivre la nuit, rêver le jour" de Christophe

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=