Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Maceo Parker
Le Plan  (Ris-Orangis)  jeudi 3 décembre 2009

James Brown, George Clinton, Bootsy Collins, Prince : les noms prestigieux avec lesquels Maceo Parker a écumé les salles de concert au cours de sa carrière donnent des étincelles dans les yeux et placent un peu mieux le personnage.

Maceo Parker en impose. Par son parcours et sa virtuosité au saxophone. Cela saute aux yeux : nous avons affaire à un musicien à l'expérience immense et au bagage exceptionnel. Malgré les milliers de concerts qu'il a déjà donnés, il poursuit sans relâche sa mission : donner et prendre du plaisir sur scène. Et ça marche : pendant près de 3 heures, il a délivré un set hautement funky maîtrisé de bout en bout.

L'ambiance, un peu retenue dans la salle au début, s'est progressivement réchauffée, le public se lâchant au fur et à mesure. Maceo nous a avertis au début du concert : "le jazz, c'est pour lire le journal, nous, on fait du funk !". Une façon de replacer les débats : ce soir, c'est groove à tous les étages ! Servi par une session rythmique en béton armé, un guitariste et un bassiste à l'aisance déconcertante, un clavier imperturbable, un trompettiste et un trombone géniaux, Maceo joue sur du velours. Seuls les choristes (dont le fils de Maceo) sont un peu en retrait. Ce qui impressionne le plus, c'est la facilité apparente des musiciens. Tout est remarquablement en place, ils jouent juste, se trouvent les yeux fermés et sont rythmiquement imperturbables : l'unisson est parfait entre les cuivres, il n'y a pas une croche qui dépasse, pas un demi-soupir oublié. Ce soir, les fausses notes vont être rares...

Maceo sait également être un chanteur étonnant, tout en rupture, avec un phrasé rythmé très inspiré d'un certain James Brown. Il fera d'ailleurs des clins d'oeil réguliers au Godfather ("Papa's Got A Brand New Bag" notamment) puis à Ray Charles ("What I'd Say"). Le concert atteint les deux heures sans que l'on s'en rende compte, jusqu'à ce que Mr. Parker joue les prolongations pour un rappel de presque une heure. L'envie de faire durer le plaisir est très compréhensible mais là, trop c'est trop : après la vingtième présentation de son groupe et le cinquième "WE love YOU !" adressé au public, les musiciens se retirent.

Nous retiendrons donc de ce show ses très bonnes deux premières heures. Le rappel sentait un peu le réchauffé, mais qu'importe : Maceo Parker et sa troupe nous ont donné ce soir une leçon de funk en bonne et due forme.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Maceo Parker en concert au Festival des 3 éléphants 2006
Maceo Parker en concert à Oeno Music Festival #2 (édition 2015)

En savoir plus :
Le site officiel de Maceo Parker
Le blog de Pierre


Pierre Baubeau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-09-20 :
The Apartments - In and out of the light
La Caravane Passe - Nomadic Spirit
Babylon Circus - State of Emergency
Atrisma - Chrone EP
Orchestre national d'Auvergne & Roberto Forés Veses - Berg, Webern, Schreker
Marie-Gold - Règle d'or

• Edition du 2020-09-13 :
Thomas Bel - Cerna Vez
Bandit Bandit - Bandit Bandit
Jeanne Added - Both Sides
Gabriel Tur - Papillon Blanc
Emily Loizeau - Run Run Run (Hommage à Lou Reed)
Emily Loizeau - Le Centquatre
Collectif La Boutique - Twins
Hugo Chastanet - Dix chansons naturelles et sauvages
Elysian Fields - Transience of life
 

• Archives :
Théo Fouchenneret - Beethoven : Waldstein & Hammerklavier
Inflatable Dead Horse - Love Songs
Lisza - Charango
Alexis HK - Comme un ours (Live)
Morgane Ji - Woman Soldier
Feldup - A thousand doors, just one key
Vladimir Torres - Inicial
Creeper - Sex, Death & The infinite Void
Fantastic Negrito - Have You Lost Your Mind Yet ?
Plumes - Oh Orwell
Rue de Tanger - Simone
Anna Aaron - Pallas Dreams
Biffy Clyro - A Celebration of Endings
All We Are - Providence
Ana Carla Maza - La Flor
Listen in Bed - Lazy Lagoon (Mix #22)
Neil Young - Homegrown
Vertige - Populaire
Talisco - Inner songs
Listen in Bed - Nina Simone 2/2(Mix #21)
Crack Cloud - Pain Olympics
We hate you please die - Waiting room
Cheyenne - Surprends-moi
Listen in Bed - Nina Simone 1/2 (Mix #20)
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
- les derniers albums (6142)
- les derniers articles (159)
- les derniers concerts (2325)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=