Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Smooth
The Parade  (Discograph)  février 2010

Il est grand temps que cesse en France ce complexe d'infériorité en ce qui concerne la musique. Il faut arrêter de courir après les Beatles, de s'inventer des tares en prétextant que même la pire variété est meilleure ailleurs.

Il faut aussi revendiquer haut et fort le statut d'artisan de nombre de nos artistes locaux, loin des productions "radio-calibrées", aussi tubesques que vide de sens, seulement utiles à enrichir les actionnaires de l'industrie du disque au détriment de la véritable creation artistique. En gros, il faut de temps en temps écouter un peu plus la production locale pour se rendre compte que l'on passe bien souvent à côté de quelques perles musicales trop souvent cachées.

Smooth, même si la reconnaissance arrive peu à peu, est de ces groupes discrets mais efficaces qui, avec ce troisième album, confirme tout le bien qui a déjà été dit sur ces Nantais depuis quelques années.

Ni chanson française aux textes insipides, ni groupe arty qui voudrait réinventer New-York ou Manchester, Smooth joue sans complexe une musique étonnament variée mais cohérente, entre électro et pop, rock et soul se permettant même de faire chanter l'incontournable Dominique A dans la langue de Shakespeare.

Ce titre, "I know", se démarque également par une bien étrange introduction évoquant plus la cold wave de In the nursery que la musique de Dominique A. Pourtant, le titre prend ensuite un virage assez fort pour donner une chanson sombre et pop en même temps.

Capable de beaucoup de choses, Smooth enchaîne les titres comme autant de challenges. Ainsi "The smooth parade", pop brillante et decoincee, précède "Freedom is a road", titre instrumental electro dans lequel débarque un drôle de sample vocal de "Black Betty". De quoi avoir l'air bizarre dit comme cela mais pourtant efficace et bien amené.

"Another life" renoue avec une pop plus légère et tubesque mêlant electro, rythmique un peu funky et voix fluette mais pas effacée, à classer dans une mouvance située entre les Wombats et Pony Pony Run Run.

Mais cela ne suffit pas à classifier Smooth car on trouvera sur l'album des moments soul ("Music" avec la chanteuse Amelie évoque le blues tordu de Moriarty), funk, electro et même de la pop plus "expérimentale" qui pourrait évoquer Hector Zazou ou Ozark Henry comme sur "My body". Quelques morceaux mélangent quant à eux de nombreux genres comme ce curieux mais remarquable "Heart bea(s)t" entre electro, hip hop, new wave (le refrain rappelle Frazier Chorus), reggae et jazz.

Même l'incursion d'Alain Chauvet qui slame sur "Manson", titre aux airs de Massive Attack, en français en une réussite.

On pourra toujours reprocher à Smooth de vouloir trop bien faire en allant caser à la fin de ce bel album des remixes dispensables qui gâchent un peu le plaisir de l'écoute de ce disque qui se suffit pourtant à lui-même. Pour le reste, The Parade est une bonne surprise de plus dans le paysage musical français !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Smooth en concert au Festival Microcosm 5
Smooth en concert au Festival Fnac Indétendances 2005

En savoir plus :
Le site officiel de Smooth
Le Myspace de Smooth


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous
- 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres
- 6 octobre 2019 : Coup de froid
- 29 septembre 2019 : Une édition sans chichis
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=