Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Smooth
The Parade  (Discograph)  février 2010

Il est grand temps que cesse en France ce complexe d'infériorité en ce qui concerne la musique. Il faut arrêter de courir après les Beatles, de s'inventer des tares en prétextant que même la pire variété est meilleure ailleurs.

Il faut aussi revendiquer haut et fort le statut d'artisan de nombre de nos artistes locaux, loin des productions "radio-calibrées", aussi tubesques que vide de sens, seulement utiles à enrichir les actionnaires de l'industrie du disque au détriment de la véritable creation artistique. En gros, il faut de temps en temps écouter un peu plus la production locale pour se rendre compte que l'on passe bien souvent à côté de quelques perles musicales trop souvent cachées.

Smooth, même si la reconnaissance arrive peu à peu, est de ces groupes discrets mais efficaces qui, avec ce troisième album, confirme tout le bien qui a déjà été dit sur ces Nantais depuis quelques années.

Ni chanson française aux textes insipides, ni groupe arty qui voudrait réinventer New-York ou Manchester, Smooth joue sans complexe une musique étonnament variée mais cohérente, entre électro et pop, rock et soul se permettant même de faire chanter l'incontournable Dominique A dans la langue de Shakespeare.

Ce titre, "I know", se démarque également par une bien étrange introduction évoquant plus la cold wave de In the nursery que la musique de Dominique A. Pourtant, le titre prend ensuite un virage assez fort pour donner une chanson sombre et pop en même temps.

Capable de beaucoup de choses, Smooth enchaîne les titres comme autant de challenges. Ainsi "The smooth parade", pop brillante et decoincee, précède "Freedom is a road", titre instrumental electro dans lequel débarque un drôle de sample vocal de "Black Betty". De quoi avoir l'air bizarre dit comme cela mais pourtant efficace et bien amené.

"Another life" renoue avec une pop plus légère et tubesque mêlant electro, rythmique un peu funky et voix fluette mais pas effacée, à classer dans une mouvance située entre les Wombats et Pony Pony Run Run.

Mais cela ne suffit pas à classifier Smooth car on trouvera sur l'album des moments soul ("Music" avec la chanteuse Amelie évoque le blues tordu de Moriarty), funk, electro et même de la pop plus "expérimentale" qui pourrait évoquer Hector Zazou ou Ozark Henry comme sur "My body". Quelques morceaux mélangent quant à eux de nombreux genres comme ce curieux mais remarquable "Heart bea(s)t" entre electro, hip hop, new wave (le refrain rappelle Frazier Chorus), reggae et jazz.

Même l'incursion d'Alain Chauvet qui slame sur "Manson", titre aux airs de Massive Attack, en français en une réussite.

On pourra toujours reprocher à Smooth de vouloir trop bien faire en allant caser à la fin de ce bel album des remixes dispensables qui gâchent un peu le plaisir de l'écoute de ce disque qui se suffit pourtant à lui-même. Pour le reste, The Parade est une bonne surprise de plus dans le paysage musical français !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Smooth en concert au Festival Microcosm 5
Smooth en concert au Festival Fnac Indétendances 2005

En savoir plus :
Le site officiel de Smooth
Le Myspace de Smooth


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=