Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce MGMT
Congratulations  (Columbia Records)  avril 2010

Célébrés voilà deux ans par une génération entière suite à un premier album (Oracular Spectacular, 2007) frisant la perfection et porté par une poignée de tubes intemporels ("Kids", "Time To Pretend", "Electric Feel", "The Youth"), MGMT semblait paradoxalement mal en point ces derniers temps. Embarqués malgré eux dans une spirale médiatique incontrôlable, les américains y ont semble-t-il laissé quelques plumes. Pressentant le fort potentiel du groupe (à l'inverse de Klaxons, au hasard), on attendait avec crainte leur seconde livraison tant les nouvelles compositions jouées l'an dernier à Rock en Seine nous avaient laissés perplexes. Il faut dire que jusqu'à présent, MGMT peine à faire honneur à ses chansons en live.

Déjouant les pronostics pessimistes, le groupe de Brooklyn - le duo est devenu combo suite à l'interminable tournée d'Oracular Spectacular - signe avec Congratulations une odyssée spatiale pleine de surprises. Un disque fouillis, tintinnabulant, grouillant d'idées et dont on se délecte chaque jour un peu plus. Un album où MGMT s'ingénie à nous perdre dans un dédale de sonorités et de structures alambiquées. Les deux gamins ont grandi, et la pop psychédélique pleine d'innocence et de fraîcheur d'Oracular Spectacular s'est muée en un rock progressif plus complexe et moins accessible.

En effet : pas de "Kids" ou de "Time To Pretend" dans ce second opus des New-Yorkais. Si risque il y avait, ce n'était pas celui du surplace tant les synapses du duo semblent en ébullition permanente. Il faut du culot pour pondre ce disque déboussolant et prendre à contre-pied ceux qui attendaient un "Oracular Spectacular" bis. MGMT passe là un message fort : "la musique, rien que la musique". Et pas n'importe laquelle : la plupart du temps passionnante ("It's Working", "Song For Dan Treacy", "Someone's Missing", "Flash Delirium", "Brian Eno"), même si elle connaît quelques coups de pompe, notamment dans la seconde partie du disque.

Le morceau de bravoure "Siberian Breaks", d'une complexité orchestrale remarquable, propose ainsi 12 minutes d'intensité inégale débutant par une splendide mélodie aux accents de Midlake, plongeant ensuite allègrement dans un rock progressif pas toujours captivant, puis une symphonie pastorale un peu lisse (avec un chorus à la flûte). "Lady Dada's Nightmare", instrumental sombre et kitsch, certes plutôt joli au début, devient ensuite pompeux et lourd.

Ces deux morceaux mis à part, il n'y a pas grand chose à reprocher aux lutins psychédéliques de MGMT. Le disque se clôt par la chanson-titre ("Congratuations"), belle ballade apaisée qui sonne comme le calme après la tempête. Sa simplicité est en totale contradiction avec la démesure des huit autres titres : juste une guitare, une mélodie et de discrets arrangements japonisants.

Bercé par un univers féérique évoquant le Pink Floyd de Syd Barrett, on a la tête dans les étoiles tout au long de ce Congratulations, disque délibérément ambitieux, déconcertant mais revigorant, qui redonne espoir à une époque où tous les disques rock ont tendance à se ressembler.

PS : Par respect pour la famille de l'artiste, nous ne ferons pas de commentaire sur la pochette du disque...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Oracular Spectacular de MGMT
Une 2ème chronique de l'album Congratulations de MGMT
La chronique de l'album eponyme de MGMT
MGMT en concert au Festival La Route du Rock 2008 Collection Hiver
MGMT en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
MGMT en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
MGMT en concert au Festival Rock en Seine 2009 (dimanche 30 août 2009)
MGMT en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Vendredi 6 juillet

En savoir plus :
Le site officiel de MGMT
Le Myspace de MGMT
Le blog de Pierre


Pierre Baubeau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-02-16 :
Octave Noire - Monolithe
Mira Cétii - Cailloux & météores
Fontiac - The Wall single
Thorbjorn Risager & The Black Tornado - Come on In
The Inspector Cluzo - Brothers in Ideals
Mokado - Ghosts EP
Baptiste Dupré - Petites choses et vaste monde
The Jackson Pollock - Frustration - Le Fil
Sotomayor - Orígenes
Stone Temple Pilots - Perdida
Ásgeir - Bury the Moon
Sunflowers - Endless Voyage
Listen In Bed - M. I. A. (émission 10)

• Edition du 2020-02-09 :
Listen in Bed - Ooh Hah (Mix #10)
Loki Lonestar - Show no Mercy
Caesaria - I become a Beast
Jon Boutellier - On Both Sides of The Atlantic
Claudia Solal & Benoît Delbecq - Hopetown
Moonlight Benjamin - Simido
Jean-Philippe Collard - Granados Goyescas
Mira Cétii - Cailloux & météores
Kid Francescoli - Lovers
Cyril Adda - L'îlot
 

• Archives :
Feu Robertson - The Underground Secession
Bo - Everything Begins EP
Tito Candela - Paradais EP
Jean-Louis Bergère - Ce qui demeure
Rodrigue - A fuck toute - A love toute
André Minvielle & Papanosh - Prévert Parade
Superbravo - Sentinelle
Ensemble Gustave - Bretagne[S]
Hortense Cartier-Bresson - Brahms : Fantasien, 116, Intermezzi, 117 & Klavierstücke, OP. 118
En attendant Ana - Juillet
Listen in Bed - Whosampled.com, part 2 (Mix #9)
Listen in Bed - Il Est Où Le Bonheur (émission 9)
Blankass - C'est quoi ton nom ?
Alexandre Tharaud - Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano Concertos
Naclia - La légende de Naclia
Pierre Génisson, BBC Concert Orchestra & Keith Lockhart - Swing, a Benny Goodman Story
Theo Hakola - Water is wet
Le Noiseur - Musique de chambre
Cyril Mokaiesh - Paris-Beyrouth
Mr Bosseigne - Theo Lawrence - Le Fil
No One is Innocent - Interview
Tristen - Les identités remarquables
Listen in Bed - Vinyle, Suite No 2 (émission 8)
Bombay Bicycle Club - Everything Else Has Gone Wrong
Burkingyouth - Fire EP
Andriamad - Jaimalé EP
Abel Orion - Late Night Music EP
Okidoki - When Oki meets Doki EP
Ensemble Consonance - François Bazola - Dolci Affeti
Emmanuel Tugny - Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)
- les derniers albums (5921)
- les derniers articles (144)
- les derniers concerts (2322)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1085)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=