Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce MGMT
Congratulations  (Columbia Records)  avril 2010

Célébrés voilà deux ans par une génération entière suite à un premier album (Oracular Spectacular, 2007) frisant la perfection et porté par une poignée de tubes intemporels ("Kids", "Time To Pretend", "Electric Feel", "The Youth"), MGMT semblait paradoxalement mal en point ces derniers temps. Embarqués malgré eux dans une spirale médiatique incontrôlable, les américains y ont semble-t-il laissé quelques plumes. Pressentant le fort potentiel du groupe (à l'inverse de Klaxons, au hasard), on attendait avec crainte leur seconde livraison tant les nouvelles compositions jouées l'an dernier à Rock en Seine nous avaient laissés perplexes. Il faut dire que jusqu'à présent, MGMT peine à faire honneur à ses chansons en live.

Déjouant les pronostics pessimistes, le groupe de Brooklyn - le duo est devenu combo suite à l'interminable tournée d'Oracular Spectacular - signe avec Congratulations une odyssée spatiale pleine de surprises. Un disque fouillis, tintinnabulant, grouillant d'idées et dont on se délecte chaque jour un peu plus. Un album où MGMT s'ingénie à nous perdre dans un dédale de sonorités et de structures alambiquées. Les deux gamins ont grandi, et la pop psychédélique pleine d'innocence et de fraîcheur d'Oracular Spectacular s'est muée en un rock progressif plus complexe et moins accessible.

En effet : pas de "Kids" ou de "Time To Pretend" dans ce second opus des New-Yorkais. Si risque il y avait, ce n'était pas celui du surplace tant les synapses du duo semblent en ébullition permanente. Il faut du culot pour pondre ce disque déboussolant et prendre à contre-pied ceux qui attendaient un "Oracular Spectacular" bis. MGMT passe là un message fort : "la musique, rien que la musique". Et pas n'importe laquelle : la plupart du temps passionnante ("It's Working", "Song For Dan Treacy", "Someone's Missing", "Flash Delirium", "Brian Eno"), même si elle connaît quelques coups de pompe, notamment dans la seconde partie du disque.

Le morceau de bravoure "Siberian Breaks", d'une complexité orchestrale remarquable, propose ainsi 12 minutes d'intensité inégale débutant par une splendide mélodie aux accents de Midlake, plongeant ensuite allègrement dans un rock progressif pas toujours captivant, puis une symphonie pastorale un peu lisse (avec un chorus à la flûte). "Lady Dada's Nightmare", instrumental sombre et kitsch, certes plutôt joli au début, devient ensuite pompeux et lourd.

Ces deux morceaux mis à part, il n'y a pas grand chose à reprocher aux lutins psychédéliques de MGMT. Le disque se clôt par la chanson-titre ("Congratuations"), belle ballade apaisée qui sonne comme le calme après la tempête. Sa simplicité est en totale contradiction avec la démesure des huit autres titres : juste une guitare, une mélodie et de discrets arrangements japonisants.

Bercé par un univers féérique évoquant le Pink Floyd de Syd Barrett, on a la tête dans les étoiles tout au long de ce Congratulations, disque délibérément ambitieux, déconcertant mais revigorant, qui redonne espoir à une époque où tous les disques rock ont tendance à se ressembler.

PS : Par respect pour la famille de l'artiste, nous ne ferons pas de commentaire sur la pochette du disque...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Oracular Spectacular de MGMT
Une 2ème chronique de l'album Congratulations de MGMT
La chronique de l'album eponyme de MGMT
MGMT en concert au Festival La Route du Rock 2008 Collection Hiver
MGMT en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
MGMT en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
MGMT en concert au Festival Rock en Seine 2009 (dimanche 30 août 2009)
MGMT en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Vendredi 6 juillet

En savoir plus :
Le site officiel de MGMT
Le Myspace de MGMT
Le blog de Pierre


Pierre Baubeau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 15 septembre 2019 : Life in Vain
- 8 septembre 2019 : du nouveau à l'Horizon
- 1er septembre 2019 : C'est reparti pour un tour
- 25 août 2019 : C'est la rentrée ... littéraire
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=