Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Woven Hand
The Threshing Floor  (Glitterhouse / Differ-ant)  mai 2010

Le dernier album de Woven Hand, espace de liberté de David Eugene Edwards, devenu son principal espace d'expression, est une invitation au voyage. The Threshing Floor est truffé de nouvelles inspirations sonores venues d'ailleurs. Les couleurs vont des influences orientales, comme sur "A Holy measure"  titre construit sur des gammes orientales, portées par la sonorité grave et sombre des instruments composant une mélodie toute en retenue.

Influences toujours et plus marquées, sur le deuxième titre éponyme. Le voyage est ici encore plus lointain, car d'orientales, les influences nous transportent carrément en Asie, entre autre de par l'utilisation d'une langue inconnue en guise de refrain, enrobant le texte en anglais. Un titre bondissant et énergique.

Le voyage ne s'arrête pas là, le titre "Terre haute", où un invité (Peter Eri) a été convié pour jouer de la flûte de berger hongrois (!) venant appuyer un texte à l'ambiance toujours très pieuse. D'autres chansons appellent à la contemplation, tel "Singing Grass", titre intimiste composé par Pascal Humbert. Il ne faut pas non plus passer à côté de la très belle entrée en matière, "Sinking Hands", qui donne l'ambiance générale de l'album, une atmosphère hypnotique, voire chamanique, comme le groupe sait si bien le faire.

"Denver City" qui clot ce disque, change de ton et achève cet opus sur une note lumineuse. Note d'espoir ou une révélation ? Allez savoir. Ce titre semble être, à mon sens, la seule manifestation de joie de l'album, le seul à ouvrir l'esprit de l'auditeur au lieu de l'enfermer dans un carcan d'austérité. C'est aussi le titre le plus rock de par sa construction binaire.

On savait David Eugene Edwards friand de reprises, il avait d'ailleurs déjà excellé dans l'exercice (Joy Division, Léonard Cohen entre autres). Ici, avec toujours autant de talent, il s'attaque à "Truth" de New Order, à couper le souffle.

Ce nouvel opus contient, comme à son habitude chez Woven Hand, sa part de mysticisme. Tout au long des mélodies, tant les sonorités que les instruments choisis jouent sur l'humeur comme un enfermement, libéré de temps à autre, par une explosion toujours retenue. La formation en trio avec Pascal Humbert à la basse et Ordy Garrison aux percussions semble avoir trouvé un équilibre parfait, pour le plus grand bonheur de tous, musiciens et public.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Blush Music de Woven Hand
La chronique de l'album Consider the birds de Woven Hand
Woven Hand en concert à L'Européen (28 novembre 2004)
Woven Hand en concert à L'Européen (28 novembre 2004) - 2ème
Woven Hand en concert à l'Espace Doun (8 juin 2007)
Woven Hand en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
Woven Hand en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
Woven Hand en concert au Divan du monde (29 novembre 2007)

En savoir plus :
Le site officiel de Woven Hand
Le Myspace de Woven Hand


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous
- 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres
- 6 octobre 2019 : Coup de froid
- 29 septembre 2019 : Une édition sans chichis
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=