Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Fall
Your Future, Our Clutter  (Domino / Pias)  avril 2010

Cela fait plus de trente ans et presque autant d'albums que Mark E Smith, taulier en chef de The Fall trimballe sa trogne de dandy prolo dans le paysage punk rock mondial. Derrière ce visage d'ancien docker bouffé par la picole (oui, désolé, mais le petit père Smith ne suce pas que des glaçons...) se cache un type lettré et connu pour son esprit acerbe et ses remarques au vitriol. Le garçon n'est pas du genre à avoir sa langue dans sa poche. Parlez lui d'Eric Cantona, véritable icône en Angleterre, Mark E Smith vous dira que ce n'est qu'un imposteur. Un excellent joueur de football, mais pas le génie que certains pensent...

Bref en gros, Mark E Smith lâche sans sourciller que si les footeux avaient un cerveau, ça se saurait. D'ailleurs en parlant de cerveau, Smith a aussi sorti pendant un concert "Nous sommes The Fall. La différence entre vous et nous est que nous avons un cerveau." Sympa... Ceux qui ne connaissent pas le coco doivent penser que ce gars là est un sacré branleur. Certes. Mais en même temps, ce type inspire le respect de la quasi majorité de ses pairs musiciens. Difficile de nier l'influence du rock rêche et abrasif de The Fall sur Sonic Youth ou toute autre formation un peu noisy. Parlez de The Fall à Stephen Malkmus de Pavement. Ou non, mieux : écouter The Fall, passez vous Pavement juste après... Vous comprendrez assez vite. Inutile de vous préciser que la personnalité particulière du bonhomme (misanthropie, tendance à vouloir un peu tout diriger, contrôler) a eu des répercussions sur le personnel de The Fall, qui a dû changer autant de fois que le nombre d'années que le groupe existe...

C'est donc avec surprise que l'on constate que pour cette cette nouvelle livraison, Mark E Smith a gardé la même équipe que sur le précédent album du groupe Imperial Wax Solvent, et visiblement cette stabilité a été bénéfique à Mark E Smith et sa troupe. "O.F.Y.C. Showcase" démarre avec une batterie martiale, droite dans ses fûts. Le chant mi-parlé de Smith déboule, un clavier krautrock à souhait s'en mêle puis Smith aboie "Your Future, Our Clutter..." Ca dépote, c'est brut, c'est bon.

"Bury Pts 1 & 3" commence comme si le groupe était branché sur une enceinte de walkman. Le son est étouffé, quasi inaudible. Clin d'oeil à la lo-fi ou foutage de gueule en règle. Difficile de savoir avec le très pince-sans rire Smith. "Cowboy George" est une cavalcade menée au galop sur fond de guitares Morriconiennes à souhait. "Y.O.F.C" et "Sippy Floor" présentent toutes les caractéristiques de The Fall : une ligne de basse, Smith qui marmonne. Et puis au bout de deux minutes une guitare noisy qui déboule.

Your Future, Our Clutter se termine sur une pseudo balade, où sur un mode plus confessionnel, Smith confie que "personne ne l'a appelé monsieur au cours de sa vie", parle d'une personne lui ayant donné les plus belles années de sa vie. Musicalement, il braconne sur les terres d'un Sonic Youth apaisé mais la mélodie est assez rapidement sapée par un drone pulsatile, dominé par la scansion inquiétante de Smith. "You don't deserve rock'n roll", murmure le mancunien dans un ultime souffle tabagique. Peut être... Mais le rock'n roll, et nous par la même occasion, avons sérieusement besoin de The Fall.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album A tribute to The Fall de Perverted by Mark E.
The Fall en concert au Festival Primavera sound 2007 (vendredi)
The Fall en concert à L'Aéronef (mardi 6 mars 2012)
The Fall en concert au Festival Le Printemps de Bourges #39 - Edition 2015


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 27 septembre 2020 : Autumn Sweater
- La Mare Aux Grenouilles #11
- 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !
- 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=