Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Kristin Hersh
Cats and Mice  (Kitten Charmer)  juin 2010

Dans le circuit depuis le début des années 80’, Kristin Hersh nous propose ce live acoustique brûlant enregistré en 2009 à San Francisco. Soit 19 titres rodés, sombres, entrecoupés de quelques applaudissements. Pour planter le décors : ambiance désuète, voix éraillée, univers authentique… un charme simple pour une artiste iconoclaste aux influences métissées !

La dame a compris avec l’expérience qu’il ne servait à rien de faire compliqué quand on pouvait faire simple. Les œuvres les plus dépouillées sont souvent celles qui vont le plus rapidement au cœur. Elle nous parle de sujets bruts et graves sans complaisance. Par temps gris et par humeur maussade, je déconseille quand même de faire tourner la galette en boucle sur le lecteur de la chaine hi-fi. La voix de Kristin Hersh se dévoile et se déchire sur "Winter" rythmé et lancinant comme la plupart des titres. Seule une guitare accompagne sa forte présence vocale sur des compositions folk-rock.

En revanche, l’un des gros reproches que je pourrais faire à la succession des titres de ce live, c’est que la routine à tendance à s’installer au bout du cunquième morceau. L’ensemble est tellement homogène qu’on peine à détacher les richesses mélodiques. C’est dommage car Cats and Mice est un album tout en nuances ! Son chant plaintif attaque le moral, tout comme l’instrumentation minimaliste, un poil monocorde. S’agissant de la retranscription d’un concert sur disque, il nous manque peut-être la dimension visuelle, la présence de l’artiste et le relief qu’elle apporte à son travail.

Quelques coups de cœur ponctuent malgré tout cette écoute : "One Train", "Spain", "Poor Wayfaring Stranger", "You Cage", "Teeth" et j’en passe… Des mélodies qui peuvent s’associer sans peine aux environnements hostiles et désertiques parés de ciels orageux et de terres arides. On peut toujours essayer de cerner Kristin Kersh, on imagine alors que cette femme de caractère pose ses conditions… qu’elle n’est pas du genre à se plier aux lois des majors ! Et, bien obligé de reconnaître qu’elle a parfaitement raison !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Grotto de Kristin Hersh
La chronique de l'album Learn to sing like a star de Kristin Hersh

En savoir plus :
Le site officiel de Kristin Hersh
Le Myspace de Kristin Hersh


Sarah Defaye         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=