Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zombie Zombie
Plays John Carpenter  (Versatile)  septembre 2010

Le duo parisien le plus remarquable de l’électro indé est de retour ! Etienne Jaumet et Cosmic Neman nous sortent leur second opus, remarquable hommage rendu aux compos de John Carpenter.

Déjà, dans leur premier album, A land for renegades, personne n’était passé à côté du clin d’œil évident qu’était le titre "Driving this road til death", illustré par un chouette clip en stop motion avec des Big Jims qui nous rejouaient les plus belles scènes de The Thing. Bref, Zombie Zombie, groupe qui n’est pas fan de la métaphore élaborée, mais plutôt du message direct ("ouais, nous on aime bien John C.") offre à nos délicates oreilles une relecture de BO mythiques de Carpenter.

Le défi à relever est de taille : ne pas trahir l’esprit originel de ces compositions tout en leur donnant un lustre nouveau. Le résultat est dans l’ensemble assez jouissif. Le plus connu des thèmes : "Halloween" tout à fait reconnaissable prend malgré tout une teinte inattendue. Presque guillerette. C’est la magie Zombie Zombie : comment faire bouger comme un beau diable sur des sons inquiétants. Chacun des titres sera étonnant pour le gros fan des BO de Carpenter car le réalisateur écrivait lui-même la musique de ses films, enfin pour la plupart. Ceux-là pourront être plus critiques et dubitatifs à l’écoute de ce disque.

La réussite du duo musical est donc bien de retravailler les morceaux originels pour leur insuffler un nouveau souffle à travers une approche différente et bien personnelle. Faire du neuf avec du vieux, ils savent faire, les deux compères.

La seule déception concernera le titre "The Thing". Il en fallait du cran pour s’attaquer à la musique d’Ennio Morricone, et même si l’entreprise est louable, elle est ratée. Le score du compositeur italien est faussement simple, extrêmement glaçante. Morricone, ça commence par la lettre M, comme Midas : il transforme en or tout ce qu’il touche. Zombie Zombie a ressorti un morceau tout juste tiède alors qu’on voulait se brûler.

Nevermind, Zombie Zombie plays John Carpenter reste réussi dans son ensemble. L’honnêteté et la créativité de nos parisiens vintage ne font pas de doute… et ça s’entend. N’hésitez pas, procurez-vous cet EP, vous vivrez une demi-heure de transe glaciale et chaleureuse à la fois. Comme une bonne Marguarita : glace pilée et tequila font bon ménage.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Zombie Zombie parmi une sélection de singles (février 2007)
La chronique de l'album A land for renegades de Zombie Zombie
Zombie Zombie en concert au Festival Jazz à la Villette
Zombie Zombie en concert au Festival La Route du Rock #23 (vendredi 16 août 2013)
Zombie Zombie en concert à Ellipse Festival #2 (édition 2018)

En savoir plus :
Le Myspace de Zombie Zombie


Sabine         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-08-02 :
Listen in Bed - Nina Simone 2/2(Mix #21)
 

• Archives :
Crack Cloud - Pain Olympics
We hate you please die - Waiting room
Cheyenne - Surprends-moi
Listen in Bed - Nina Simone 1/2 (Mix #20)
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
Benoît Menut - Les îles
Musica Nigella & Takénori Némoto - Chausson le littéraire
Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet - Echange
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay - Eivind Groven Symphonies N°1 & 2
Jean-Efflam Bavouzet - The Beethoven Connection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wölfl
Benjamin Biolay - Grand Prix
Merakhaazan - Veines
Marion Cousin & Kaumwald - Tu rabo par'abanico
Cie Guillaume Lopez - Anda-Lutz
François Club - Cobra
Yadam - Safeplace EP
Hailey Tuck - Coquette EP
Austyn - Désordres EP
Volo - Avec son frère
Daniel Jea - A l'instinct A l'instant
Epilexique - Cérébro Dancing
Fugu - As Found
Magic Malik - Fanfare XP, volume 2
- les derniers albums (6111)
- les derniers articles (158)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=