Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Kaolin
Kaolin  (Cinq7 / Wagram)  octobre 2010

Alors, pour faire partie de la "bande" Kaolin, il y avait différents critères. Tout d’abord, d’être un homme, ensuite, de disposer d’un capital capillaire supérieur à la moyenne, donc être méché comme un ado 2010 ou bien être barbu, voire les deux…

Bref, voilà le deuxième album du groupe, que j’ai trouvé terriblement décevant. Comme cinquante millions de petits moutons, j’avais craqué sur la rengaine "Partons vite" du premier album Mélanger les couleurs. Et je m’attendais à tout plein de gentilles chansons sympathiques pour ce nouvel opus, encore mieux puisque quatre ans plus tard. Raté.

C’est bien, c’est joli, mais ça manque d’un truc, je ne sais pas quoi. Comme un ciel sans étoile, c’est joli, mais ce n’est pas lumineux. Comme un beau garçon qui ne sourit jamais. C’est bien, mais ça me semble formaté dans quelque chose qui m’échappe.

Le succès les a peut-être rendus égocentriques pour ne trouver d’autre nom que Kaolin à l’album, mais au fond, aucun titre ne mérite non plus de figurer comme figure de proue. Ou bien les flammes du succès ont détruit leur âme de trouvère de la chanson.

Quelques nananana, quelques lalala, quelques rimes un peu creuses, pas vraiment d’histoire, que des petits bouts de phrases répétées en boucles ("C’est mieux comme ça") : "crois-moi, crois-moi, crois-moi, c’est mieux comme ça, comme ça, comme ça"... pffff. Ya même une chanson qui s’appelle "Crois-moi", ah, la redondance… Et sur "Sans importance" : "tu chantes toutoutoutou, et lalalala", vous auriez pu vous offrir les services d’un parolier les gars, faut pas pousser mémé dans les orties.

Ou chanter en anglais, tiens. Quitte à ne rien raconter, meumeumer dans une autre langue, on puisera dans nos souvenirs pour illustrer, plutôt que de chercher du sens où il n’y en a pas. Suis-je bête, "Shanana" est en anglais, "nanananananana" est universel.

Par contre, même si elle est un peu formatée (enfin je crois), bien droite, ya pas un son plus haut que l’autre, la musique est toute propre, un petit riff de guitare par-ci, des percussions par-là, un coup de maracas, et le tour est joué.

Pour finir, je les cite : "t’es pas méchant, tu serais même plutôt agréable, t’as pas non plus de malformations véritables, mais tu m’emmerdes". Voilà, c’est tout je n’aurai pas dit mieux. Tout ça pour ça, dommage. La prochaine fois peut-être ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album De retour dans nos criques de Kaolin
Kaolin en concert au Festival Europavox 2007
Kaolin en concert à Fête de la Musique 2007 (21 juin 2007)
Kaolin en concert au Festival des Vieilles Charrues 2007 (vendredi)
L'interview de Kaolin (25 août 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Kaolin
Le Myspace de Kaolin


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-01-19 :
Listen in Bed - Vinyle, Suite No 2 (émission 8)
Bombay Bicycle Club - Everything Else Has Gone Wrong
Burkingyouth - Fire EP
Andriamad - Jaimalé EP
Abel Orion - Late Night Music EP
Okidoki - When Oki meets Doki EP
Ensemble Consonance - François Bazola - Dolci Affeti
Emmanuel Tugny - Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)
GRIO - GRand Impérial Orchestra - Music Is Our Mistress
Nova Twins - Who are the girls ?

• Edition du 2020-01-12 :
Larme Blanche - Demain est mort
Pierre Vassiliu - En Voyages
Livingstone - Turn Bizarre
David Bressat - True Colors
Lina Tur Bonet & Dani Espasa - Bach, Händel : an Imaginary Meeting
Babx - André Minvielle - Thomas de Pourquery - Nougaro
Tiger & the Homertons - Shadow in the dark EP
Petosaure - Le Musc EP
Kvelertak - Splid
Tiste Cool - Caïpiranha
Listen in Bed - My Favourite Things (Mix #8)
 

• Archives :
Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandler - Le rêve et la terre : Debussy - Ginastera
Dirty Bootz - Broken Toy
Nitaï Hershkovits - Lemon the moon
Gottfried von der Goltz - Telemann : Frankfurt Sonatas
Ensemble Gilles Binchois - Voix du Ciel
Listen in Bed - Emily The One (Mix #7)
Freiburger Barockorchester, Gottfried von der Goltz - Mozart: Youth Symphonies
David Giguère - Constance
François Chaplin, Marcela Roggeri - Années Folles, Crazy Paris !
Chris LeHache - Né !
Super Parquet - Super Parquet
Gemma - EP
Rod Barthet - Ascendant Johnny Cash
Vanessa Benelli Mosell - Maurice Ravel : Concerto in G
Geoffroy Couteau - Brahms : Intégrale de l'oeuvre pour piano seul
John Nelson, Orchestre Philharmonique de Strasbourg - Berlioz La Damnation de Faust
MC Pampille - Sur le banc de touche
Pikku - 5, 3, 2, 1
Camille Bénâtre - Après le Soir
Adam Wood - Hello Again EP
Pleasure Principle - Pleasure Principle
Xavier Roumagnac Eklectik Band - 78 tours
Listen in Bed - Plastic Ono Utero (émission 7)
Dave Liebman - Joe Lovano - Greg Osby - Street Talk : Saxophone Summit
41ème Rencontres Trans Musicales de Rennes - Les Trans 2019 - Ben Shemie - Tau - Art Melody - Shht - Los Bitchos - Shortparis - Go Go Machine Orchestra - Megative - Edgar - Sun - Acid Arab - Wunderbar - Mush - Yin Yin - San Salvador
Molto Morbidi - I Don't Know What I'm Doing EP
Sun - Brutal Pop EP
My Imaginary Loves - Aside
Midnight Colors - Midnight Colors
Marcel et son orchestre - Hits Hits Hits Hourra
- les derniers albums (5883)
- les derniers articles (140)
- les derniers concerts (2320)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1084)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=