Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce MiLK & Fruit Juice
I'm cold handed cause I have no heart to pump the blood through my fingers  (Autoproduit)  décembre 2010

Pendant que ce qui nous sert de président renoue avec l'empire romain en tentant de nous offrir du pain (de moins en moins) et des jeux (si possible abrutissants, avec  un ballon, ou sur un île déserte) histoire de nous tenir sous contrôle, d'autres combattent dans l'ombre la morosité ambiante en écrivant de petites perles pop, légères, inspirées et élégantes. Tout cela  avec un peu d'imagination, de la passion et du talent, évidemment. Ajoutons à cela un omniprésent ukulélé et vous aurez la ligne directrice de ce I'm Cold Handed Cause I Have No Heart to Pump the Blood Through My Fingers (le label Constellation n'a qu'à bien se tenir pour ses prochains titres).

Michel, chanteur, auteur et compositeur du groupe, cite Stephin Merritt (The Magnetic Fields) parmi ses principales influences et on serait bien en mal de le contredire tant on retrouve dans les compositions de MiLK & Fruit Juice les mêmes ingrédients tant au niveau des instruments (je vous ai parlé de ce ukulélé omniprésent ?) que des mélodies capables de provoquer allégresse et mélancolie en même temps. Capacité partagée par ailleurs avec des groupes comme Belle & Sebastian, maître dans l'art des mélodies pop claires et ultra touchantes s'il en est.

D'ailleurs, la voix de Michel est plus facilement comparable à celle d'un Stuart Murdoch, faussement fragile, toujours sur le fil, qu'à un Merritt et sa voix profonde et tranquille. "The Song" pourrait d'ailleurs presque être sur un b-side de Belle & Sebastian et est assurément un tube potentiel. Vous serez forcément touché par "I turned my feet and went back home", épurée au maximum ou le gentil rockabilly de "My baby's got a new car", chanson d'amour perdu que l'on ne peut s'empêcher de mettre en parallèle d'un "All my little words" de The Magnetic Fields.

Les mélodies entrainantes de "The Girl who was born in a box of laundry powder" et "Did you figure out", tout comme l'écoute de l'ensemble de l'album, procurent un bien-être et une joie communicative. Aidés par une production discrète mais propre, nous n'aurons aucun mal à repasser en boucle ces 14 titres... si ce n'est ce ukulélé qui serait bien inspiré, un jour, de devenir une guitare ou alors d'être mixé plus en retrait... parce que s'il est parfait sur "The glance game" il devient parfois agaçant sur des titres plus énergiques sur lesquels il devient quasi frénétique. On rêve d'un "Things they only go" avec un son de guitare plus charpenté notamment.

Cela mis à part, ce deuxième album de ce jeune groupe est une réussite et surtout un plaisir pour les oreilles (malgré le ukulélé dont peut-être je ne vous ai pas encore parlé). Rares sont les groupes français à réussir ce genre de pop aérienne et élégante, chasse gardée habituellement de quelques anglo-saxons (de préférences écossais) et MiLK réussit parfaitement le challenge, tout comme l'avait fait Orouni avec Jump Out the Window. D'ailleurs, la légende veut que Orouni soit un des musiciens du groupe. Ce que je vous invite sans plus attendre à vérifier de visu sur scène !

I'm Cold Handed Cause I Have No Heart to Pump the Blood Through My Fingers devrait être le disque à ne pas manquer cet hiver. Il restera malheureusement inconnu pour beaucoup mais vous qui lisez cette chronique et qui aurez donc vu la Froggy's Session associée, n'hésitez plus, offrez-le à tous vos amis pour Noël et à coup sûr, ils retrouverons de la chaleur dans leur coeur et vous offrirons une chaleureuse poignée de main !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Jump out the window de Orouni
La chronique de l'album Grand Tour de Orouni
Orouni parmi une sélection de singles (novembre 2017 )
La chronique de l'album Partitions de Orouni
Orouni en concert aux Trois Baudets (lundi 29 juin 2015 )
Orouni en concert aux Trois Baudets (mercredi 11 janvier 2017 )
L'interview de Orouni (lundi 30 juin 2014)
L'interview de Orouni (11 juillet 2019)


En savoir plus :
Le site officiel de Milk & Fruit Juice
Le Myspace de Milk & Fruit Juice


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Orouni (11 juillet 2019)
Orouni (30 juin 2014)


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=