Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Black Angels - Wall Of Death
L'Aéronef  (Lille)  lundi 7 février 2011

Le jeune d'aujourd'hui n'a jamais vraiment ressenti la transe d'un rock hallucinatoire des années 70. Tout juste est-il capable de fredonner un peu bourré sur "Light my fire" en fond de soirée rétro.

C'est d'ailleurs le jeune d'aujourd'hui croyant avoir tout compris aux Pink Floyd qui s'avance sur la scène de l'Aéro, en première partie de The Black Angels.

Wall Of Death, c'est le nom de son groupe, qui est pourtant bien loin du métal apocalyptique qu'il présage. Il essaie plutôt de nous proposer un revival de rock progressif, à grands coups de solos de guitare psychédélique et de voix torturée.

Et c'est bien là que le bât blesse : là où les amis du jeune trouvent l'exercice de style sympathique, les autres sourient face à ce dépoussiérage raté, bien tenté mais qui s'écroule à chaque parole du chanteur. Le groupe ferait mieux de se trouver une nouvelle voix, et bien vite, tant l'actuelle bride la performance qui, du reste, aurait pu être appréciable.

Le jeune d'aujourd'hui est un peu idiot, il faut l'avouer. On lui a dit que les Black Angels c'était bien et "total trippant", ça lui suffit à être de la partie. Avec quelques verres de trop qui le font beugler d'un bout à l'autre de la salle. Pour "tripper", il faut bien se mettre en condition. D'ailleurs, il commence presque déjà à divaguer en fixant la pochette du dernier album, Phosphene dream, qui s'affiche en fond de scène.

The Black Angels, c'est acide, limite corrosif. La blonde se démène à la batterie, le barbu gémit et crie, le bassiste pose les jalons de ces morceaux transcendants qu'on croirait par moments invocations chamaniques. Dommage que le jeune ne connaisse pas vraiment leurs albums, il saurait apprécier la setlist plutôt bien équilibrée : retrouvailles de vieux morceaux aimés tels que "Mission district", hypnotique, ou le très bon "You on the run" en rappel, mais aussi découverte des nouveaux tubes moins sombres à tendance Beach Boys tels que l'emballant "Telephone".

Le groupe commence à étirer son répertoire avec l'exercice réussi de "Phosphene dream", qui pioche dans de nouveaux genres, tout en gardant leur identité lancinante et hypnotique.

Le jeune est conquis, en est pour preuve ses hochements de tête en écoutant "Science killer" : il est envoûté. Pour les autres, la transe tarde à venir.

Cette musique si prenante appelle à la proximité, et la grande salle de l'Aéronef semble quelque peu surdimensionnée. On regrette d'entendre un son aplati, privé des richesses qu'une performance live aurait pu sublimer.

The Black Angels ont déroulé une prestation impeccable, à la hauteur de leurs enregistrements. Le connaisseur regrettera peut-être un peu la platitude de l'ambiance, mais le jeune lui repartira ravi de la découverte. Quoiqu'il en soit, tous sont sortis de la salle en ayant la même mélodie en tête : "You never call my name...". Le groupe a réussi l'exploit de poser une autre brique dans le mur d'un rock qui est inlassablement au goût du jour.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Phosphene Dream de The Black Angels
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du dimanche - Wallis Bird - The Temper Trap - Success - The Black Angels
The Black Angels en concert à l'Elysée Montmartre (8 décembre 2008)
The Black Angels en concert au Festival La Route du Rock 2010 (vendredi)
The Black Angels en concert au Festival Rock en Seine 2010 (dimanche 29 août 2010)
The Black Angels en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Dimanche
The Black Angels en concert à L’Aéronef (dimanche 22 septembre 2013)
The Black Angels en concert au Festival La Route du Rock #28 (édition 2018)
Wall Of Death en concert au Festival Les Indisciplinées #8 (édition 2013) - 7 & 8 novembre

En savoir plus :
Le site officiel de The Black Angels
Le Myspace de The Black Angels
Le Myspace de Wall Of Death

Crédits photos : Cédric Chort (Toute la série sur Taste of Indie)


Léa S.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=