Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Middlewest
Skottie Young & Jorge Corona  (Editions Urban Link)  septembre 2020

Un garçon accompagné d’un renard cynique qui entreprend un périple pour fuir la colère destructrice de son père : aujourd’hui je vous parle de Middlewest, le comics vedette des éditions Urban Link, scénarisé et illustré par Skottie Young et Jorge Corona.

Alors qu’ironiquement ses deux auteurs ont respectivement fait leurs armes chez Marvel et DC, Middlewest s’ancre parfaitement dans la ligne éditoriale moderne d’Urban Link, qui dépoussière le format classique des comics et tous les clichés qu’ils portent.

Abel vit seul avec un père violent. Lors d’une énième dispute qui les oppose, un mot de trop plonge le père du garçon dans une telle rage qu’Abel ne voit pas d’autre issue que la fuite, à tout prix.

Pour échapper à la violence paternelle, le garçon, accompagné d’un renard à l’humour tranchant, se lance alors dans un périple à travers Middlewest et voit son chemin pavé de personnages tous plus hauts en couleurs les uns que les autres parmi lesquels on retrouve un vieux sage vaguement vagabond, une orpheline mécanicienne au caractère bien trempé, une directrice de fête foraine autoritaire, un robot ou encore un troll et des écureuils sanguinaires.

Inutile de faire trop durer le suspense : Middlewest est une pépite. Le trait anguleux, parfois même abrupte et le travail des couleurs apportent une texture singulière aux planches, créant des jeux de lumières et des atmosphères qui nous happent à la manière d’un film d’animation.

La lecture de Middlewest est une expérience surprenante et j’ai compris rapidement que malgré ma tendance naturelle à anticiper tout ce que je lis ou vois, que c’était chose impossible à faire avec ces comics qui ne laissent pas d’autre choix au lecteur que d’oublier les schémas auxquels nous sommes tous habitués pour simplement se laisser porter. J’ai alors été délicieusement surprise par le déroulement du périple d’Abel.

En premier lieu par l’emprunt des codes de genres exceptionnellement divers comme le steampunk, la dystopie, le fantastique voire de contes et légendes, ainsi que l’absence volontaire de repères connus pour le lecteur, ce qui de prime abord peut être déroutant mais crée un univers intemporel d’une richesse folle.

En second lieu par les différents niveaux de lecture offerts par le récit et la qualité de la construction des personnages comme du récit lui-même qui présentent une complexité et une profondeur que je n’aurais pas soupçonnée si je me fiais à la quatrième de couverture.

Et puis, si l’idée d’un petit garçon qui voyage seul avec un renard doué de parole et qui rencontre une série de personnages fantasques peut évoquer Le Petit Prince, ce que nous proposent Skottie Young et Jorge Corona en est en fait très éloigné.

Au cœur de l’histoire d’Abel se trouve la question de l’hérédité et plus largement, le récit aborde la complexité des liens filiaux et le fait avec un formidable équilibre entre légèreté et drame, entre humour et noirceur, sans manichéisme ni raccourcis et au travers de personnages terriblement attachants. Il s’agit d’une quête d’identité effrénée, mue par la colère et la peur. Une tempête émotionnelle à tous les niveaux qui fait défiler les pages à toute vitesse.

Après le premier tome, Anger, primé à juste titre au festival d’Angoulême, le second, Fear, paru en ce début d’année, conserve le même dynamisme et continue à tenir le lecteur en haleine en creusant toujours plus dans la quête d’Abel, mais également dans la psychologie et dans les nuances des personnages.

Le troisième tome, qui est à paraître début juillet 2021 marquera la fin de cette saga déroutante et addictive adaptée à un jeune public (dès 12 ans) autant qu’à un public adulte.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Skottie Young
Le Facebook de Skottie Young


Elie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2021-03-07 :
Middlewest - Skottie Young & Jorge Corona
L'hôtel de verre - Emily St. John Mandel
De Staline à Hitler - Robert Coulondre
Normal People - Sally Rooney
Que ma mort soit une fête - Cristian Alarcón

• Edition du 2021-02-28 :
Diamants - Vincent Tassy
Les Amants d'Hérouville - Une histoire vraie - Romain Ronzeau, Thomas Cadène et Yann Le Quellec
Blanc autour - Wilfrid Lupano & Stéphane Fert
88 - Pierre Rehov
Dictionnaire des mafias et du crime organisé - Philippe Di Folco
Vers le soleil - Julien Sandrel
Monstres anglais - James Scudamore
Le Rapport Brazza - Vincent Bailly & Tristan Thil
 

• Archives :
Yahya Hassan - Yahya Hassan
Le Premier Homme du monde - Raphaël Alix
L'instruction - Antoine Brea
De l'autre côté des croisades - Gabriel Martinez-Gros
La pierre du remords - Arnaldur Indridason
La soutenance - Anne Urbain
Cela aussi sera réinventé - Christophe Carpentier
Serge Gainsbourg : Histoire de Melody Nelson - Philippe Gonin
Analphabète - Mick Kitson
Les maréchaux de Staline - Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
Baiser ou faire des films - Chris Kraus
La transgression selon David Cronenberg - Fabien Demangeot
Indice des feux - Antoine Desjardins
Si ce livre pouvait me rapprocher de toi - Trente ans et des poussières - Jean-Paul Dubois - Jay McInerney
Casa Triton - Kjell Westö
Presqu'îles - Yan Lespoux
Tant qu'il reste des îles - Martin Dumont
Les enfants de la clarée - Raphaël Krafft
Le rêve de l'assimilation : De la Grèce antique à nos jours - Raphaël Doan
La Traversée - Pajtim Statovci
Solitudes - Niko Tackian
Créatures - Crissy Van Meter
Une gifle - Marie Simon
Belladone - Hervé Bougel
Nos corps étrangers - Carine Joaquim
Le chant du perroquet - Charline Malaval
Les grandes occasions - Alexandra Matine
Le bonheur est au fond du couloir à gauche - J.M. Erre
Un papillon, un scarabée, une rose - Aimee Bender
Inside story - Martin Amis
- les derniers articles (12)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (28)
- les derniers livres (2181)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=