Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tamino
Amir  (Caroline Records)  octobre 2018

Tamino Amir Moharam Fouad dit Tamino est un jeune auteur / compositeur belge d’origine égyptienne à la voix époustouflante.

Ce premier album composé de 12 titres est l’extension d’un EP sorti en mai dernier. Il est intégralement écrit par Tamino qui, de surcroît, y joue quasiment tous les instruments.

Il s’ouvre par "Habibi", premier titre écrit par Tamino à l’âge de 18 ans. Cette ouverture est totalement renversante de beauté. On découvre ainsi une voix d’ange évoquant l’amour (Habibi en arabe) accompagnée d’une guitare et d’un piano. Les variations vocales sont impressionnantes partant d’un registre grave pour monter en intensité et finir dans les aigus à la limite du falsetto. A l’écoute de ce titre, il est strictement impossible de ne pas frissonner. Incontestablement un titre majeur de l’année 2018.

En écoutant la suite de l’album, il serait aisé de lui reprocher d’avoir des influences trop marquées. Il est évident qu’on y entend du Leonard Cohen, Jeff Buckley, The National (sur les titres plus rocks "Tummy" ou "Verses") ou Radiohead (les arrangements de "Sun may shine" avec de subtils petits rythmes électro). A cet égard, on pourra même relever la participation de Colin Greenwood, bassiste de Radiohead sur l’intense et magnifique "Indigo Night".

Tamino arrive néanmoins à totalement absorber toutes ces influences pour aboutir à un album empreint de sa propre personnalité.

Cette voie aiguë si raffinée et exceptionnelle est pour beaucoup dans cette alchimie. Mais, le talent de Tamino ne se limite pas à cela. Il ajoute aux titres quelques touches orientales ou arabes plus ou moins prononcées ("So it goes" ou "Each time"). On assiste alors à une sorte de fusion comme si Thom Yorke et Oum Kalthoum, la grande voix égyptienne, avait décidé de s’unir pour faire une musique alliage de rock, folk et musique arabe ("Sun May Shine").

Avec un premier album d’une telle qualité, âgé seulement de 22 ans, Tamino est à l’orée d’une très prometteuse carrière. Maintenant, on peut être curieux de voir ce qu’il s’en dégage sur scène. Pour les parisiens, il sera en concert le 19 novembre prochain au Café de la Danse et le 6 mars 2019 à la Cigale.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Tamino en concert au Festival Hop Pop Hop #3 (édition 2018) - samedi 15

En savoir plus :
Le site officiel de Tamino
Le Facebook de Tamino


David Drx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2018-11-18 :
Tamino - Amir
Miegeville - Longue distance
Liz Van Deuq - Vanités
Inüit - Action
Jean-Michel Jarret - We are not merchandise
My Baby - Electro Deluxe - Sélection singles & EP

• Edition du 2018-11-11 :
Pur-Sang - Pur-Sang EP
Silesian Quartet and Friends - Grazyna Bacewicz : The Two Piano Quintets - Quartet for four violins - Quartet for four cellos
Au-Dessus - Au-Dessus
Victoire Oberkampf - Songs for a city
Bégayer - Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit
Borja Flames - Rojo Vivo
Karin Clercq - La boîte de Pandore
Eryk.e - Alaska
Joulik - Envol

• Edition du 2018-11-04 :
Marina Cedro - Buenos Aires 72
Guillaume Perret - 16 levers du soleil - Bande Originale
Black Honey - Black Honey
Féloche - Chimie vivante
Samy Thiébault - Caribbean Stories
Daisy Driver - Nulle part
Laurent Fickelson - In the Street
Dominique Dalcan - Temperance #2
Portier Dean - Ancient Majesty
Olivier Brion - Interview
 

• Archives :
Lembe Lokk - Comment te traduire
2Sisters - Run, baby ! Run !
Laurent Saïet - The Call Of Lovecraft
Tunng - Song You Make at night
The Slow Sliders - Glissade tranquille
Duo Gazzana - Ravel, Franck, Ligeti, Messiaen
Dani Bouillard - Technicolor
The Amazing Keystone Big Band - We Love Ella
Gustave Reichert - Take Off
Tall Heights - Pretty colors for your actions
Cozy - EP 97
Tourcoing Jazz Festival #32 (édition 2018) - mercredi 17 octobre - André Manoukian Quartet - Vincent Peirani
Ellipse Festival #2 (édition 2018) - Derinëgolem - Drame - Zombie Zombie - Gareth Dickson - Petit fantôme - Franky Goes To Pointe à Pitre - Halo Maud - Moodoïd
Jo Passed - Their Prime
EuTéPé - K.A.N.A.P.S.
The 10:04s - Common Wealth
Smoove & Turrell - Mount Pleasant
Pandore - Enfant du vide
Nawel Ben Kraïem - Par mon nom EP
unhappybirthday - Schaum
Dani Terreur - Les portes du Paradis
Jeanne Added - Radiate
Rivulets - In our circle
ARCA - Forces
Vanessa Philippe - Interview
Antilles Méchant Bateau - Divers artistes
Cat Power - Wanderer
Sol Seppy - I Am As You Are
Alexis HK - Comme un ours
Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra - Dag Wirén : Sinfonietta in C Major, Serenade, Symphony No. 3 & Divertimento
- les derniers albums (5398)
- les derniers articles (123)
- les derniers concerts (2274)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1046)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=