Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puceCulture anxiolytique
Faites votre choix !

... avec une sĂ©lection hebdomadaire de concerts, spectacles, expos et films Ă  voir ou à revoir...

Replay de la Mare Aux Grenouilles #15. Le replay de l'émission du 21 novembre est en ligne ! PROCHAINE EMISSION le 05 DECEMBRE !
"Lambchop's Trip" une émission de LISTEN IN BED consacré à Lambchop dont il est question aussi dans la chronique de l'album "Trip".

... les actualités et la saga des focus

 

Covid et Humour - Le confinement, manne thématique pour les humoristes #16 : Le clan des filles du stand-up fait mouche avec Sandrine Sarroche et Isabelle Berrou

Actrice, et humoriste, Sandrine Sarroche, une des figures du clan des filles du stand up, sévit sur tous les fronts.

Scénique avec son dernier one woman show en date intitulé tout simplement "Sandrine Sarroche" programmé au Théâtre Edouard VII en décembre 2020, radiophonique, avec sa chronique "Balance ton portrait" sur RTL, et télévisuel.

Car, outre sa participation au talk show 100% féminin "Piquantes !" dispensé sur la chaîne Teva et animée par une homologue, Nicole Ferroni, elle propose son décodage décapant de l'actualité socio-politique, et, mine de rien, en chanson-goguette à la mélodie faussement sirupeuse, dans "La Super Semaine de Sandrine Sarroche" sur la chaîne Paris Première dans l'émisson "Zemmour & Naulleau".

en vidéo :
"Déconfinez-moi" sur l'air de "Déshabillez-moi" - "Le déconfinement pandi/panda" façon Chantal Goya - "Voilà des blouses blanches" sur l'air des "Roses blanches" - "Ouvrez la porte aux restos" sur l'air de "Ouvrez la cage aux oiseaux" chanté par Jane Birkin
autres vidéos sur le facebook de Sandrine Sarroche

Même ton avec sa consoeur Christine Berrou adepte de l'humour blonde avec sa voix "so cute" et son air de Sainte Nitouche n'ayant pas froid aux yeux.

En attendant la reprise de son dernier one woman show "Work in progress" " et membre active de la bande d'Anne Roumanoff, elle délivre ses pensées du jour dans l'émission "Anne Roumanoff - Ça fait du bien" sur les ondes d'Europe 1.

en vidéo :
Sur l'allocution d'Emmanuel Macron annonçant le reconfinement
"2020 n'est pas un jeu, dommage, j'aurais bien aimé être éliminée au prochain conseil"
autres vidéos sur le Dailymotion d'Europe 1

à suivre...

 

Focus Théâtre : Le double théâtral, travestissement et gender fluid #2 - Les stars du music-hall et du cabaret avec Charlène Duval et Miss Knife

Personnage de théâtre et de music-hall créé par Jean-Philippe Maran dans le cadre de ses prestations au célèbre et feu cabaret le Piano Zinc, "Charlène Duval", séduisante diva, sophistiquée, mégalomane et essentiellement glamoureuse, se produit régulièrement sur scène notamment avec ses revival récitals de la reine du music-hall et incontestable meneuse de revue qu'elle fut dans les années 50-60.

Rousse incendiaire à la plastique de rêve aux interminables jambes, toute en lamé, paillettes, boa et plumes, elle galvanise son public autant avec ses reprises de standards de la chanson française et internationale que ses tributes à Mistinguett Edith Piaf, Line Renaud et Marlène Dietrich, entre autres, que par sa gouaille sans affectation, son humour ravageur et son sens de l'autodérision ("I'm in the mood for love")

Charlène Duval en 2 minutes chrono

autres vidéos sur le site de Charlène Duval et son Youtube

Si pour Charlène Duval le show must go on, avec "Miss Knife", figure du cabaret berlinois, le temps perdu ne se se retrouve plus et ne demeurent que les amours trahies et les rêves enfuis.

Dès ses débuts de Olivier Py dans le registre du cabaret travesti est né ce personnage de drama-queen, double aux atours féminins qu'il définit comme une créature de rêve et qui l'acompagne tout au long de sa carrière de comédien, auteur, metteur en scène et directeur de théâtre, de la Comédie de Reims et de l'Odéon-Théâtre de l'Europe et enfin du Festival d'Avignon.

La femme aux bijoux au nom tranchant comme une lame pour des blessures à l'âme et au coeur se (dé)livre d'un spleen douloureux dans des seuls en scène intimistes ressortant au récit chanté instillé de compositions originales sur des textes d'Olivier Py mis en musique par Jean-Yves Rivaud ou Stéphane Leach.

à voir également en vidéo :
Journée Spéciale Olivier Py sur France Musique en 2014
le film "Les premiers adieux de Miss Knife" de Claudius Pan sur la tournée éponyme

... à suivre

 
Littérature et Lecture-spectacle à la Maison de la Poésie - #4 : "Mes bien chères soeurs" de et par Chloé Delaume

Ecrivaine française, performeuse, musicienne et chanteuse, Chloé Delaume livre avec son opus intitulé "Mes bien chères sœurs" le récit d'un parcours personnel croisé avec les thèmes de la sororité et du féminisme contemporain qui s'inscrit dans une réflexion collective etce qu'elle définit comme "une politique de révolution du Je".

en vidéo

 

Le Théâtre brave le temps

La chaĂ®ne France 3 Nouvelle-Aquitaine entame la 4ème saison de son programme "Le théâtre brave le temps" qui, sur une proposition de Jean Lambert-wild, directeur du Théâtre de l'Union-CDN du Limousin,  Lorenzo Malaguerra, directeur du Théâtre du Crochetan Ă  Monthey en Suisse, et le dramaturge et metteur en scène Paul Francesconi, prĂ©sente une sĂ©rie de cinquante podcasts autour des grands monologues du théâtre en langue française.

#3 : Roxane dans Bajazet de Jean Racine Acte IV, Scène 4 avec les voix de Jean Lambert-wild et Chiara Collet

 

Nanar Story ... and the winner is... #10 - Claude Zidi le réalisateur avéré de nanars au film triplement césarisé

Ignoré des cinéphiles, mais pour certains ressortant au cinéma d’auteur, cible privilégiée et perpétuellement mitraillée par la critique, Claude Zidi s'avère le spécialiste de la comédie à la française dans le sous-genre de la comédie potache, et le champion du box-office francais des années 70-80. avec des opus en série mettant à l'affiche notamment Les Charlots, Coluche et Louis de Funès.

Il se lance même dans le genre de la pseudo comédie romantique à l'américaine - "La moutarde me monte au nez" et "La course à l'échalote" - avec le duo formé par Pierre Richard et Jane Birkin.

Et il décroche le jackpot en 1985 avec le César du meilleur réalisateur, du meilleur film et du meilleur montage pour "Les Ripoux" avec Thierry Lhermitte en duo avec Philippe Noiret.

A juger sur pièce en DVD

//player.allocine.fr/19377939.html

... à suivre

 

Shortcom à Gogo #17 : L'adolescence dans les territoires

Même combat du Nord au Sud avec les adolescents glandeurs et des tranches de vie bien saignantes pour ceux quivivent dans un autre monde.

Créée par Frank Bellocq, David Soussan, Kev Adams et Cyril Cohen, la série "Soda", la mini-série se développe sur 3 saisons (2011-2015) et pas moins de 692 épisodes.

Pour tout savoir sur l'univers et les vicissitudes effarantes d'un lycéen de la périurbanité, grande gueule, frimeur et bas du front, campé par l'humoriste Kev Adams, entouré, entre autres, de William Lebghil, Gaël Cottat, Lucie Boujenah, Guy Lecluyse, Laurence Otulski, Louise Blachère et Dominique Frot avec la participation de nombreux invités de Cyril Hanounah à Isabelle Nanty en passant par Bruno Solo.

épisodes en vidéo : "Kebab touch" - "Gigi on the beach"

Depuis 2017 sévit "Les Chicons" créée par Mike Zonnenberg d'après la bande dessinée éponyme qu'il signe avec Giovanni Jouzeau, "la web-série bien du Nord".

Elle relate relatant la loose consternante de deux adolescents d'une cité ouvrière des Hauts de France, interprétés par Thomas Leplomb et Antoine Fonck, des "kaïras du ch’Nord" qui squattent sur un banc pour l'empêcher de s'envoler.

1er épisode "La moto" - tous les épisodes sur le Youtube dédié

... à suivre

 

Roman à lire, voir et écouter #22 : "Edmond Ganglion & fils" de Joël Egloff

Dans son programme "Fictions/Théâtre et Cie", France Culture présente, avec le conseil littéraire de Laurence Courtois, la version radiophonique du film "Grand froid" réalisé par Gérard Pautonnier d'après le premier opus "Edmond Ganglion & fils" du romancier Joël Egloff.

Ou les péripéties cocasses d'un enterrement inespéré et bienvenu pour la petite entreprise de pompes funèbres de Edmond Zweck qui périclite dans un village à la dérive.

avec Jean-Pierre Bacri, Arthur Dupont, Sam Karmann, Féodor Atkine, Marie Berto, Gabriel Dufay, Philippe Duquesne et Philippe Rebbot dans une mise en musique de Rodolphe Burger

le podcast

... à suivre

 

Art outsider, street art et performing art #13 : Keith Haring, le Petit Prince de la Pop Graffiti et son Radiant Baby

En 2020, le Museum Folkwang à Essen en Allemagne a programmé, à l'occasion du trentième anniversaire de sa dispartion prématurée à 31 ans victime du sida, une rétrospective consacrée à l'artiste américain Keith Haring.

En 10 ans et une production fulgurante de 10 000 oeuvres, il est passé du métro du métro avec le tag à la craie de ses premiers "Subway Drawings", au musée, intégrant les collections de toutes les grandes institutions muséales.

Et ce en passant par les commandes publiques de murals réalisés dans les espaces publics de villes du monde entier comme à Paris sur la tour de l'Hôpital Necker et au Walker Art Center de Minneapolis filmé en live painting, il signe 10 000 oeuvres en 10 ans.

Et en 2019, le Bozar, Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, procédait à ce même hommage.à l'artiste activiste et figure de la scène artistique underground des années 80.

Keith Haring, pour qui "l’art est plus important que la vie" a choisi pour emblème, et signature, le "Radiant Baby", aujourd'hui ancré dans l'inconscient collectif,  parce que le bébé symbolise "l’expérience la plus positive, la plus pure dans la vie humaine... la vie dans sa forme la plus joyeuse".

Considéré comme un (néo)-primitif ou un Aztèque Nouvelle Vague, sa formation au dessin publicitaire à Pittsburgh puis à la School of Visual Arts et les influences assumées du mouvement artistique CoBrA et du Pop Art, incluant la pratique warholienne du merchandising, va décider de son expression plastique.

Ainsi celle-ci emprunte aux codes graphiques du pictogramme et de l'idéogramme avec la ligne noire et l'aplat de couleur pure, qui renvoie également à ceux de la bande dessinée, pour une figuration narrative au service de la critique sociale, du racisme à l'homophobie et du militarisme au capitalisme.

Ce que le Musée d'Art Modene de la Ville de Paris et le Centquatre ont conjointement exploré en 2013 dans l'exposition "The political line".

à voir en vidéo "Le Street Art" documentaire de Ben Anthony

En (sa)voir plus sur le site de The Keith Harng Foundation

... à suivre

 

Et pour finir inscrivez-vous sur notre page Facebook mais aussi sur la chaîne Youtube de Froggy's Delight et Dailymotion.

 

        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
deco 
# 22 novembre 2020 : Le Froggy's Nouveau

L'arrivée du Beaujolais nouveau sera moins festive qu'à l'habitude cette année. Qu'à cela ne tienne la nouvelle édition de Froggy's Delight et le replay de la nouvelle Mare Aux Grenouilles est là pour vous tenir chaud ! Voici le programme :

Du côté de la musique :

"Sweet roller" de Al Pride
"After the great storm" et "How beauty holds the hand of sorrow" de Ane Brun
"Bisolaire" de Fredda
"Stillness" de Laetitia Shériff
"Un soir d'été" de Aurore Voilqué Trio
"Warning bell" de Daniel Trakell
"Trip" de Lambchop assortie de la nouvelle Ă©mission de Listen in Bed "Lambchop's Trip"
"Glo" de Manuel Bienvenu
"Serpentine prison" de Matt Berninger
"Je ne vous oublierai jamais" de Morgane Imbeaud
"Lockdown care bundle EP" de Nadeah
"Nashville tears" de Rumer

et toujours :
"Pursue a less miserable life" de Saffron Eyes
"Reborn" de Aldo Romano
"Dear mademoiselle" de Astrig Siranossian
"Lignes futures" de Brazzier
"Song machine, season one : Strange timez" de Gorillaz
"MĂ©moire d'un enfant de 300 000 ans" de Imbert Imbert
"Perspectives & avatars" de Laura Perrudin
"Aux amis qui manquent" la 4eme Ă©mission de la saison 2 de Listen In Bed
"Frédéric Chopin" de Roustem Saitkoulov
"Beethoven, un nouveau manifeste" de Simon Zaoui
"Any day now" de The Brooks

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Douze Hommes en colère" de Reginald Rose
"Phèdre!" par François Gremaud
"La Dame de chez Maxim" de Georges Feydeau
"Comme s'il en pleuvait" de Sébastien Thiéry
"La journée de la jupe" de Jean-Paul Lilenfeld
"Hier est un autre jour" de Sylvain Meyrac et Jean-François Cros
"10 ans de mariage" d'Alil Vardar
"Ils s’aiment" de Pierre Palmade et Muriel Robin
"Le Professeur Rollin se re-rebiffe" de François Rollin
et un malicieux air d'opéra avec "The Opera Locos"

Expositions :

découvrir l'exposition commentée "Soleils Noirs" au Louvre-Lens
en virtuel :
"Miro "Bleu I, Bleu II, Bleu III" au Centre Pompidou
"Gregory Crewdson - An Eclipse of Moths" Ă  la Galerie Templon
voir ou revoir l'exposition "Les costumes font leur show !" au Centre national du costume de scène à Moulins
parcourir les collections de la National Gallery of Denmark Ă  Copenhague
du Palais de Schönbrunn à Vienne
du Museu Imperial de Petropolis au Brésil et en Thaïlande
et du Museum of Contemporary Art Ă  Bangkok
et "Les petites histoires des chansons coquines" du Musée de la Sacem

Cinéma :

at home en steaming gratuit :
"Les bien-aimés" de Christophe Honoré
"L'exercice de l'Etat" de Pierre Schoeller
"Jimmy Rivière" de Teddy Lussi-Modeste
"Peur de rien" de Danielle Arbid
"The Bookshop" de Isabel Coixet

Lecture avec :

"Lire les morts" de Jacob Ross
"La mer sans étoiles" de Erin Morgenstern
"Les filles mortes ne sont pas aussi jolies" de Elizabeth Little
"Batailles" de Isabelle Davion & Béatrice Heuser
"De Gaulle et les communistes" de Henri Christian Giraud
et toujours :
"Histoire politique de la roue" de Raphael Meltz
"Inépuisables" de Vivian Gornick
"Kudos" de Rachel Cusk
"Se cacher pour l'hiver" de Sarah St-Vincent
"Histoire navale de la seconde guerre mondiale" de Craig L. Symonds

Bonne lecture, bonne culture, et Ă  la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 22 novembre 2020 : Le Froggy's Nouveau
- La Mare Aux Grenouilles #15
- 15 novembre 2020 : Novembre Ă  Paris
- 8 novembre 2020 : Fake Empire
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  1088 résultat(s) trouvé(s)

Gainsbourg Forever - Gueule d'amour - Théâtre Au Chapeau Rouge
Réenchanter - Théâtre Arto
Jeanne... pour l'instant - Théâtre La Tâche d'Encre
La Rage - Artéphile
Le Bord - Théâtre de l'Epée de Bois
La Folle en costume de folie - Théâtre Le Guichet-Montparnasse
Un Dimanche au cachot - Les Plateaux Sauvages
Le Mémento de Jean Vilar - Théâtre 14
Le Maître et Marguerite - Théâtre de la Tempête
Reconstitution - Théâtre de l'Aquarium
Atlantide 14 - Espace Icare
Tuyauterie - Théâtre de l'Oeuvre

aller ŕ la page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=