Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce N'ayez pas peur, nous sommes là
Janine Boissard  (Editions Flammarion)  mars 2011

Voilà le millésime 2011 de la prolifique romancière Janine Boissard qui livre, bon an, mal an, au moins un de ses romans sentimentaux dont elle a le secret.

Depuis plus de trois décennies elle oeuvre à la perpétuation de ce registre, souvent décrié, gaussé et méprisé dans sa veine populaire depuis son apparition au début du 20ème siècle, ne jouissant pas du prestige littéraire du roman d'amour des siècles précédents tels "La princesse de Clèves" ou "Le lys dans la vallée".

Et rit bien qui a ri le dernier car la littérature du coeur à double titre, roman sentimental et valorisation des vertus humanistes, de Delly à la collection Harlequin en passant par Barbara Cartland et Guy Des Cars, caracole en tête du hit-parade de l'édition.

Sans réinventer le genre fictionnel sentimental (l'amour comme valeur éthique) ou en malmener le dogme narratif trinitaire (un amour, un obstacle, un dénouement heureux), Janine Boissard procède habilement en l'hybridant avec un autre genre pour kaléidoscoper la toile de fond.

Ainsi, par exemple, "Loup y es-tu ?" paru en 2009 se doublait d'un roman à suspense et d'une enquête policière sur les traces d'une passion tragique sous le soleil sicilien.

"N'ayez pas peur, nous sommes là" circonscrit l'action dans l'hexagone, et plus précisément dans la douceur vivre de la province tourangelle avec une paisible incursion balnéaire à l'île de Ré, pour une immersion dans le quotidien des sapeurs-pompiers propice à l'exaltation des grandes valeurs humaines que sont le courage, le dévouement et l'altruisme.

Et pour cet opus, rien que des bons sentiments et une histoire d'amour sans réel obstacle autre que la peur d'aimer et l'abondance de biens venant de la pluralité de prétendants.

L'héroïne, la jeune, belle et intelligente, Manon, née dans une famille aisée et aimante, a choisi d'être pompier professionnel pour des raisons peut-être moins évidentes qu'il n'y paraît et qui ont à voir avec l'histoire familiale.

Brave et courageuse, comme il se doit, pour sauver son prochain au péril de sa vie mais le courage lui fait défaut dans sa vie sentimentale car elle n'ose plus aimer.

Mais comme l'écrit Janine Boissard, l'amour est le soleil intérieur de l'homme et Manon est comme toutes les femmes, elle fait la part plus belle à l'émotion,"sans doute parce qu'elles portent la vie en elle et que la vie n'est qu'émotion".

Une histoire d'amour donc mais trois déclinaisons : son binôme pompier, car un pompier ne part jamais seul au feu, un brave gars, presque un frère avec qui elle fait vocation commune au quotidien, son premier amour, un canadien marié et baladeur qui lui a laissé une merveilleuse petite fille, et l'outsider, l'homme nouveau, un écrivain-journaliste, quadra célibataire beau de sa personne et beau parleur, qui est "entré par effraction dans son coeur et à son corps défendant" et la demande illico en mariage.

Entre deux sauvetages, Manon sera-telle prête pour un nouveau départ ?

Janine Boissard ne se départit pas d'une écriture édulcorée d'un autre temps, même si elle dépeint en l'occurrence une jeune femme d'aujourd'hui qui exerce un métier considéré traditionnellement comme un métier d'homme : la trousse de maquillage est "un petit matériel de coquetterie" et le baiser "un chiffonnement de soie".

Réservé donc à un lectorat averti.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Loup, y es-tu ?" du même auteur
La chronique de "Sois un homme, papa" du même auteur
La chronique de "Une vie en plus" du même auteur
La chronique de "Chuuut !" du même auteur
La chronique de "Belle arrière-grand-mère" du même auteur
La chronique de "Au plaisir d'aimer" du même auteur
La chronique de "La lanterne des morts" du même auteur

En savoir plus :
Le Facebook de Janine Boissard


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=