Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mogwai
Le Trianon  (Paris)  jeudi 17 mars 2011

Ce soir Mogwai joue au Trianon, et la soirée commence très mal par un départ sur les chapeaux de roue car je suis en retard. Du coup, à l’arrivée une file interminable se masse devant l’entrée du théâtre parisien, récemment transformé en salle de concert. Je ne suis pas le seul à être tendu (à cause de mon retard), les vendeurs à la sauvette, ces professionnels de l’arnaque de la dernière chance, sont hargneux, s’invectivent pour une histoire de client (à base de "je l’ai vu en premier"). Je les laisse à leurs négociations avant que ça dégénère et passe l’entrée. Une chose à mettre au crédit Ecossais, ce soir, ils demandent une participation de 5€ à chaque invité, pour reverser aux victimes du séisme au Japon. C’est certainement leurs récents concerts nippons qui ont motivé ce geste, en tout cas leur générosité se devait d’être signalée.

Le Trianon est un lieu magnifique, très beau et l’idée d’y voir se produire Mogwai est alléchante. L’accès aux balcons est un joyeux foutoir, entre le public perdu et peu discipliné, et la sécurité qui filtre pour éviter les débordements sur les balcons déjà bien pleins. Vu d’en haut, la fosse est une mer de cranes. Mes amis me disent que j’ai raté la première partie, bon les principaux protagonistes n’ont pas commencé, c’est déjà ça.

La disposition des musiciens sur la scène est idéale, Barry Burns est en arrière dans un cul de sac de claviers. Le batteur Martin Bulloch est à ses cotés. Sur le devant, les trois guitaristes se partagent l’espace.

Dès les premières notes, le son est comme à leur habitude, d’une clarté incroyable, on peut réellement entendre tous les instruments et leurs finesses mélodiques. Assez rapidement fusent des "plus fort !!!" de la fosse. Il est vrai que le son n’est pas aussi puissant qu’il y a quelques années, où l’acouphène était fourni avec la place de concert. Tant mieux, tant pis, qui sait. Néanmoins, il est vrai qu’il manque quelques décibels pour atteindre la puissance habituelle ou nécessaire pour apprécier certains titres.

Les moments incontournables de cette soirée restent "Christmas Steps", dont le final n’en finissait pas et qui a donné lieu à un moment de communion générale (ite missa est !), un impressionnant "Helicon 1" qui a ravi tout le monde. Les titres du nouvel album, dont certains sont décevants sur galette, prennent ici une autre dimension. "Mexican Grand Prix", "Rano Pano" et "You’re Lionel Richie" seront les points d’orgue scénique du dernier album.

De l’avis général, la soirée a paru courte, et elle l’était. En revanche, la tendance qu’avait le groupe à massacrer son public à coup de décibels se calme, ce qui tranche avec le titre de leur dernier opus, vous en conviendrez. Les membres de Mogwai seraient-ils en train de vieillir ? Ou est-ce que leur public ne se servait pas de leur énergie pour essayer de rester jeune ? Cette venue était tout de même un excellent moment, voir Mogwai sur scène reste toujours un immense plaisir.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Happy songs for happy people de Mogwai
La chronique de l'album Mr Beast de Mogwai
Mogwai parmi une sélection de singles (été 2006)
La chronique de l'album Zidane : A 21st Century Portrait de Mogwai
La chronique de l'album The Hawk is Howling de Mogwai
La chronique de l'album Special Moves de Mogwai
La chronique de l'album Hardcore will never die but you will de Mogwai
La chronique de l'album Les Revenants OST de Mogwai
La chronique de l'album A wrenched virile lore de Mogwai
La chronique de l'album Rave Tapes de Mogwai
La chronique de l'album Central Belters de Mogwai
La chronique de l'album Every Country's Sun de Mogwai
Mogwai en concert à l'Elysée Montmartre (5 juin 2003)
Mogwai en concert à La Laiterie (9 avril 2006)
Mogwai en concert au Festival Primavera Sound 2006 (samedi)
Mogwai en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (dimanche)
Mogwai en concert au Festival La Route du Rock 2006 (vendredi)
Mogwai en concert à l'Olympia (30 septembre 2006)
Mogwai en concert au Festival Summercase 2008 (Samedi)
Mogwai en concert à L'Aéronef (vendredi 18 mars 2011)
Mogwai en concert au Festival La Route du Rock #21 (vendredi 12 août 2011)
Mogwai en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Samedi 6 juillet
L'interview de Mogwai (Avril 2004)
L'interview de Mogwai (5 juin 2003)
L'interview de Mogwai (décembre 2005)
L'interview de Mogwai (8 juillet 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Mogwai
Le Myspace de Mogwai
Le Facebook de Mogwai

Crédits photos : David Didier (Toute la série sur Taste of Indie)


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 mars 2020 : On continue à s'égayer le cerveau

On attaque la troisième semaine de confinement. On ne va pas baisser les bras, et nous vous proposons encore un joli contenu histoire de s'oxygéner le cerveau comme on peut. C'est parti.

Du côté de la musique :
"44" de François Puyalto
"Yene mircha" de Hailu Mergia
"Le silence et l'eau" de Jean-Baptiste Soulard
"Gigaton" de Pearl Jam
"Metal band" de Bernard Minet
"Connection loss" de Caesaria
"The black days session #1" de Daniel Roméo
"Sixième sens" de Faut Qu'ça Guinche
Péroké, Coco Bans, Al Qasar, quelques clips pour lutter contre l'ennui du confinement
"Alterations" de Robin McKelle
"Love of life" de Vincent Courtois, Robin Fincker et Daniel Erdmann
"No return" de We are Birds
et toujours :
"La course" de Bon Voyage Organisation
"Où ça en est ?" de Ceylon
"Blossom" de Coralie Royer
"Brothers of string" de Duplessy & the Violins of the World
"Atomised single" de Gogo penguin
"Onkalo" de Julie Campiche Quartet
"Single carry me home" de Kokoroko
"The pain, the blood and the sword" de Lion's Law
"Five for five" de Michael Fine
"Mon étrangère" de Valentin Vander

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

en diffusion sur le net :
une comédie contemporaine avec la captation de la création originelle de "Art"
du boulevard avec :
le streaming de "Fleur de cactus"
le streaming de "Jo"
un classique revisité avec la captation de "Peer Gynt"
une évocation de l'univers de Lewis Caroll avec la captation de "Lewis versus Alice"
dans la rubrique "Au Théâtre ce soir" :
"Peau de vache"
avec Sophie Desmarets
et "La Puce à l'oreille" avec Louis de Funès
une gourmandise pour fan addict avec Fabrice Luchini en vidéo dans "Le point sur Robert"
et des spectales à voir ou a revoir en DVD :
"Le Paradoxe amoureux"
"Dieu habite Dusseldorf"
"ABC D'airs"

Expositions :

en toute tranquillité mais musicales avec sur le Musée de la Sacem :
"L'Opérette" de son Age d'or à la Belle Epoque au regain d'engouement avec sa réactivation par des compagnies contemporaines tels "Azor" et "La Grande duchesse de Gerolstein"
et celle dédiée à son roi "Jacques Offenbach"
au Musée de la Monnaie de Paris :
la visite virtuelle des collections permanentes et la visite de sa dernière exposition en date "Kiki Smith"
et passer les frontières avec la visite virtuelle des collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

Ciné-Club at home avec :
"Blue Velvet" de David Lynch
"Casanova" de Federico Fellini
"Les 39 marches" d'Alfred Hitchock
le téléfilm "Paris Best" de Philippe Lioret
et des films récents sortis en DVD :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
"Alice et le maire" de Nicolas Pariser
"Noura" de Hinde Boujemaa

Lecture avec :

"Banditi" de Antoine Albertini
"Champ de tir" de Linwood Barclay
"Chasseurs et collectionneurs" de Matt Suddain
"Les cents derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
"Les plumes du pouvoir" de Michaël Moreau
"Nefertari dream" de Xavier-Marie Bonnot
et toujours :
"Confession téméraire" de Anita Pittoni
"L'âne mort" de Chawki Amari
"L'archipel des larmes" de Camilla Grebe
"Riposte" de David Albertyn
"Temps noirs" de Thomas Mullen
"Toute la violence des hommes" de Paul Colize
"Une île sur la Volga" de Iwan Lépingle

Froggeek's Delight :

"Shadow, le cloud computing", retour d'expérience de l'utisation d'un PC dans les nuages
Une sélection de jeux pour moins vous ennuyer pendant le confinement et plus tard
"Call of Cthulhu" sur Switch, PS4, Xbox One et PC
"Call of Duty Modern warfare" sur PS4, XboxOne, PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=