Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fissures
Hicham Ayouch  (avril 2011) 

Réalisé par Hicham Ayouch. Maroc. Drame. Durée : 1h15. (Sortie le 6 avril 2011). Avec Abdelsselem Bounouacha, Marcela Moura et Noureddine Den.

Attention Tanger. Le Tanger où rôdent les silhouettes titubantes de tous les clochards célestes, de tous les éthyliques beatniks échoués à mauvais port pour de lourdes raisons existentielles ou de sombres prétextes littéraires. Le Tanger des privilégiés de la mouise, de l’overdose et du delirium tremens.

Attention Tanger. Bien loin des printemps arabes et des revendications politiques, mais tout près de saisir l’air d’un sale temps où tout redevient possible, même la vaine démocratie parlementaire comme de l’autre côté de la Méditerranée.

Attention Tanger. Le Trio de "Fissures" n’est pas celui d’un "Jules et Jim" arabe. Aucun romantisme, aucun marivaudage. On n’y entend pas une belle langue off, on n’y vante pas de beaux sentiments. Non, les cérébraux de la Nouvelle Vague ne peuvent rien pour ses deux hommes arabes et leur femme brésilienne. On y renifle le malheur, les expériences limites caméra sur l’épaule exacerbées par une image d’une saleté presque repoussante, la seule qui puisse convenir àl’enchevêtrement de ces trafics de détresse qui s’affichent à l’écran.

Le spectateur qui prendra le risque d’aller partager ce moment dérangeant sera projeté dans un espace-temps qu’il ne connaît ou qu’il a oublié : celui d’un cinéma post-Mai 68 qui croyait, dans la même ferveur laissant grande part à l’improvisation, que tout était possible, même de montrer de la poésie dans une salle obscure.

On pourra peut-être y voir la fugace influence du premier Garrel, avec parfois des plans fulgurants de beauté instantané, comme ceux qui initient ou concluent le film. Certes, au mutisme de Garrel Hicham Ayouch préfère l’âpreté d’une langue pleine d’injures et de scories.

Si l’on voulait ressusciter un mort cinématographique encombrant, on dirait qu’on est dans du vrai Art et Essai. Avec quand même, pour mal parler, un héritage "arty" issu des performeurs vidéos s’intéressant àl’intimité en cadrant son espace dans une géométrie systémique.

Bien sûr, on ne niera pas tout ce qu’il y a de transgression pour un cinéaste arabe vivant dans une société qu’on imagine puritaine às’attacher à la sensualité d’une femme réduite aux fonctions organiques de l’amour et de la boisson.

Pourtant on refusera de conclure que "Fissures" est un pamphlet provocateur en pays d’Islam et l’on supposera qu’Hicham Ayouch et ses interprètes incandescents voient artistiquement plus loin.

C’est donc comme un film universel et non pas comme un symptôme d’un instant historique qu’il faut recevoir "Fissures". Recevoir ou rejeter, car ce film assurément fragile est tout sauf aimable...

Attention, Tanger !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=