Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Budam
Interview  (Paris)  10 février 2011

Budam, alias Búi Dam de son véritable nom, vient des Îles Féroé. Après un album remarqué, Stories of Devils, Lovers and Murderers sorti en 2009, il revient avec un disque toujours aussi envoûtant et poétique. Lors d'une précédente rencontre, il nous avait expliqué comment il avait commencé, en écrivant une pièce de théâtre pour enfants, puis comment il s'était retrouvé à prendre des cours de théâtre classique à Londres.

Pour un site comme Froggy's Delight, qui commente autant l'actualité musicale que théâtrale, c'était l'opportunité de conjuguer le plaisir de parler de ces deux sujets qui nous tiennent à coeur. Alors plutôt qu'une interview, nous avons demandé à Búi Dam de nous parler de sa carrière et de son nouveau disque en réagissant à des citations de Shakespeare.

Un peu surpris au départ, comme un acteur d'une ligue d'improvisation, il a d'abord lu l'ensemble des citations, puis s'est accordé une minute de réflexion avant de se lancer dans l'exercice.

"The man that hath no music in himself, Nor is not moved with concord of sweet sounds, is fit for treasons, stratagems and spoils." (The Merchant of Venice)

["L’homme qui n’a pas de musique en soi et que n’émeut pas un concert de doux accords est capable de trahisons, de complots et de rapines." (Le Marchand de Venise)]

Búi Dam : Belle citation ! Pour moi, la musique est avant tout un guide pour me diriger à travers les aléas de la vie. Il y a bien sûr la musique des artistes que j'écoute et que j'apprécie, mais aussi ma propre musique. Sans la musique, je serais perdu.

"Nothing can come of nothing." (King Lear)

["Rien ne peut venir de rien." (Le roi Lear)]

Búi Dam : J'ai vécu ma première expérience musicale lorsque j'avais deux ans. Mon père jouait au piano des airs et des chansons très mélancoliques. J'étais assis à table, j'écoutais. Puis je me suis mis à pleurer et à crier. C'est ainsi que, pour la première fois, j'ai ressenti un sentiment à travers la musique. En réalité, je ne m'en souviens pas, mais mes parents m'ont raconté cette histoire.

"I say there is no darkness but ignorance." (Twelfth Night or What You will)

["J'affirme qu'il n'y a nul ténèbres, seulement de l'ignorance." (La nuit des rois)]

Búi Dam : D'abord, je suis d'accord avec cette affirmation de Shakespeare. Ensuite, pour faire le lien avec mon travail, je peux dire que j'ai trouvé beaucoup plus facile de réaliser le second album que le premier. Composer la musique s'est avéré un peu plus compliqué, écrire les paroles m'a pris plus de temps, mais réaliser l'album a été beaucoup plus facile. Il faut dire que j''étais bien entouré. Parmi toutes les personnes qui m'ont été d'une aide précieuse, il y a surtout eu Trуndur Bogason et Jens Thomsen qui ont produit le disque.

"Better three hours too soon than a minute too late." (The Merry Wives of Windsor)

["Plutôt trois heures d'avance, qu'une minute de retard." (Les Joyeuses Commères de Windsor )]

Búi Dam : Cela m'a pris presque trois ans pour faire les chansons de Man. En parallèle, je travaillais sur la musique d'une pièce de théâtre, j'ai suivi des cours de comédie pendant un an, enfin j'ai mis en scène un spectacle pour un seul acteur autour du personnage de Kafka. Mais au final je suis content de cet album. Si je suis parvenu à ce résultat, c'est parce que j'ai pris mon temps. Les inspirations et les influences y sont multiples, et j'ai laissé mes idées mûrir.

"A fool thinks himself to be wise, but a wise man knows himself to be a fool." (As You Like It)

["Le fou se croit sage et le sage reconnaît lui-même n'être qu'un fou." (Comme il vous plaîra)]

Búi Dam : J'ai écrit une chanson, en féroïen, ma langue natale, qui traite justement de ce même sujet. Je l'ai intitulé "Les clowns". Mon album s'appelle Man (l'homme), et à mon avis l'homme agit très souvent comme un clown. Alors je suis d'accord avec cette citation, l'homme et le fou ne font qu'un.

"Having nothing, nothing can he lose." (Henry VI)

["Il ne possède rien, il n'a donc rien à perdre" (Henry VI)]

Búi Dam : Je ne conçois pas cet album seulement comme un album de chansons, il s'intègre dans un projet plus important. Nous avons imaginé, avec un scénographe que j'ai rencontré à Londres, un concept scénique "Man on stage". Nous venons de tourner avec ce spectacle, mélange de musique et de théâtre, aux Îles Féroé, où il a été reçu très chaleureusement. Il y a deux acteurs et un groupe avec moi sur scène. C'est une histoire assez abstraite que je raconte en musique. Nous allons bientôt le présenter à Londres, puis à Paris. Les textes sont en anglais.

Mon ambition est donc de tourner afin de présenter Man plus comme un concept que comme un simple album de chansons. Je voudrais de plus en plus m'orienter vers le théâtre. Je prends beaucoup de plaisir à travailler avec des musiciens mais le théâtre m'intéressent encore davantage. Les comédiens ont énormément à proposer parce que chacun de leur rôle leur amène l'expérience d'une partie de la vie de quelqu'un d'autre.

"The empty vessel makes the loudest sound." (King Lear)

["Le navire vide est celui dont le bruit est le plus assourdissant." (Le roi Lear)]

Búi Dam : Belle citation. Le silence peut parfois être assourdissant. Lorsqu'on est acteur, ou musicien, il faut composer avec le silence. A l'inverse, il y a des musiques très bruyantes qui ne laissent aucune trace. Cela me fait aussi penser aux fûts des batteries, remplies de vide, mais qui résonnent. La batterie est un des instruments que je préfère. Le silence est important dans la vie. Chacun recherche, à certains moments de sa vie, le silence et la paix. Peut-être que je devrais envisager de faire une reprise de "4'33'" de John Cage. (rires)

"We know what we are, but know not what we may be." (The Tragedy of Hamlet, Prince of Denmark)

["Nous savons ce que nous sommes, mais nous ne savons pas ce que nous pouvons être." (Hamlet)]

Búi Dam : A la fin du mois de février, je pars en Inde. Je vais travailler sur une pièce avec un auteur que j'ai rencontré là-bas l'année dernière, Shivaprakash. Il est assez connu en Inde. Il vient d'écrire une pièce sur les dernières heures de Shakespeare. Je ne l'ai pas encore lue, mais il m'en a parlé, et je suis très excité à l'idée de travailler avec lui sur cette pièce. Ensuite je reviens en Europe, et je vais tourner avec le spectacle. J'envisage aussi de reprendre des études d'art dramatique pour me diriger vers la mise en scène. J'ai pas mal de projets en route, toujours autour du théâtre et de la musique.

"Pleasure and action make the hours seem short." (Othello, the Moore of Venice)

["Dans le plaisir et l'action, les heures semblent plus courtes." (Othello)]

Búi Dam : Partir en tournée ne fait pas passer le temps plus vite. On passe son temps en voiture pour se rendre d'un endroit à l'autre mais on ne s'arrête jamais pour visiter. On ne voit rien des endroits où l'on passe. Le plaisir et l'action, je les trouve dans le travail. Il y a eu l'enregistrement de l'album par exemple. Puis j'ai travaillé sur la mise en scène de la tournée, et l'adaptation de la musique pour la scène. C'est dans le travail que je trouve le plus de plaisir.

Bien entendu, j'aime aussi être sur scène et c'est beaucoup de travail en amont. Pour "Man on stage", nous avons répété avec les deux acteurs qui vont m'accompagner. Les Îles Féroé n'ont que peu d'habitants, on se connaît tous. Un des acteurs fait partie de la troupe du Théâtre National des Féroé. Quant à l'autre acteur, qui est une actrice, je l'ai rencontrée à Londres. Nous étions dans la même troupe en Angleterre. Nous avons déjà travaillé ensemble sur un projet où se mariaient théâtre et musique. Je suis excité à l'idée de travailler avec eux.

"If music be the food of love, play on." (Twelfth Night or What You will)

["Si la musique est l'aliment de l'amour, jouez-en toujours." (La nuit des rois)]

Búi Dam : J'adore cette pièce. C'est dans le monologue du début. Là encore, c'est une citation merveilleuse à laquelle je ne peux que souscrire. Et en la lisant, je dois vous dire que, là tout de suite, je me sens affamé. (rires)

Retrouvez Budam
en Froggy's Session
pour 2 titres en cliquant ici !
  

 

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Stories of Devils, Angels, Lovers and Murderers de Budam
La chronique de l'album Man de Budam
Budam en concert au Festival Les Transmusicales 2008 (Samedi)
Budam en concert au 104 (jeudi 28 avril 2011)
L'interview de Budam (mardi 3 novembre 2009)

En savoir plus :
Le site officiel de Budam
Le Myspace de Budam

Crédits photos : Thomy Keat (Toute la série sur Taste of Indie)


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Budam (10 février 2011)
Budam (3 novembre 2009)


# 9 mai 2021 : Toujours plus proche de la sortie

On apprend par coeur le calendrier de dé-confinement, on espère les vaccins au plus vite, retrouver les salles de spectacles, les restos, bref on serait presque heureux. Pour le moment, voici le sommaire de la semaine avec la Mare Aux Grenouilles #27 samedi et un concert/interview de La Reine Garçon le 22 mai. Suivez la chaine Twitch.

Du côté de la musique :

"Flux flou de la foule" de Françoiz Breut
"Eiskeller" de Rover qui nous en parle en interview
"Let's do porn" de Captain Obvious
"The moon and stars : prescriptions for dreamers" de Valérie June
"Van Weezer" de Weezer
"Le grand secret des oiseaux de sable" de Ceylon
"Electron libre" de Hae-Sun Kang
"Chronicles of an inevitable outcome" de Intraveineuse
"Autobiographie Pirate" de Lady Arlette
"Vous écoutez quoi en travaillant ?" la 10ème émission de la saison 2 de Listen In Bed avec Guillaume Long, Flavien Girard et Francis Bourganel
"Augustin Pfleger : the life and passion of the christ" de Orkester Nord et Martin Wahlberg
"Beneath" de Tremor Ama
et toujours :
"Once" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Drôles de dames" de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
"Statistic ego", de Fauxx
"Fallen chrome" de Jac Berrocal & Riverdog
"Nikolai Tcherepnin : Le Pavillon d'Armide op 29" de Henry Shek & Moscow Symphony Orchestra
"Bal Kabar" de David Sicard
"Surrounding structures" de Veik
"Amnésique, mais d'une bonne manière (avec Francis Bourganel, Guillaume Long et Flavien Girard)" 9ème émission de Listen In Bed saison 2
"A Tania Maria journey" de Thierry Peala & Verioca Lherm
"Can't wait to be fine" de We Hate You You Please Die

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La Mélancolie des dragons" de Philippe Quesne
"Richard III - Loyauté me lie" de Jean Lambert-wild
"Bestie di scena" de Emma Dante
"Ali Baba" de Macha Makeïeff
"Noire" de Tania de Montaigne
"On ne voyait que le bonheur par Grégori Baquet
"Aimez-moi" de Pierre Palmade

Expositions :

en virtuel :
"Valadon et ses contemporaines. Peintres et sculptrices, 1880-1940" au Musée des Beaux-Arts de Limoges
"Matisse, comme un roman" au Centre Pompidou
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"Luxes" au Musée des Arst Décoratifs
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre

Cinéma :

at home :
"Les Beaux Jours" de Marion Vernoux
"Les Garçons sauvages" de Bertrand Mandico
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Hyènes" de Djibril Diop Mambéty
"De bruit et de fureur" de Bertrand Mandico
"Cosmos" de Andrzej Zulawski
"Cria Cuervos" de Carlos Saura

Lecture avec :

"Une toute petite minute" de Laurence Peyrin
"Rome, naissance d'un empire" de Stéphane Bourdin & Catherine Virlouvet
Rencontre avec Olivier Bal auteur de "La forêt des disparus"
"Le mari de mon frère" de Gengoroh Tagame
"Le bal des folles" de Victoria Mas et "Ici n'est plus ici" de Tommy Orange
et toujours :
"Patti Smith : Horses" de Véronique Bergen
"Les sorcières de la littérature" de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan
"Je ne suis pas encore morte" de Lacy M. Johnson
"La famille" de Suzanne Privat
"Le brutaliste" de Matthieu Garrigou-Lagrange
"Les fossoyeuses" de Taina Tervonen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=