Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Deer Tick
The Black Dirt Sessions  (Fargo)  octobre 2010

Formé en 2004 à Providence, le groupe au nom de parasite forestier (tique de chevreuil)  sort The Black Dirt Sessions. Emmené par John McCauley, le chanteur-guitariste-compositeur,  le combo s’aventure dans les contrées très peuplées du folk-rock.

L’album est sorti depuis un long petit moment déjà, mais est passé au travers du filet tissé par nos oreilles attentives. Et bien, finalement, on peut dire qu’il n’y a pas de hasard.

Issu de sessions de leur précédent album Born on flag day, le présent opus se pose donc là, dans la continuité de l’œuvre entamée antérieurement et distille du folk-rock assez conventionnel. Mais à tout compte, pas de faux procès : est-il réellement possible de faire original dans ce style autant fréquenté que l’autoroute du midi un premier week-end d’aout ? Et puis si l’originalité n’est pas forcément au rendez-vous, reste à miser sur l’efficacité.

Troisième album du quintet, The Black Dirt Sessions sent bon l’américana, le sud moite. La voix rocailleuse du chanteur attire tout d’abord le chaland puis lasse un peu à la longue. Avec onze titres qui se suivent et se ressemblent, de manière positive on parlerait d’un grand sens de l’homogénéité.

L’album s’ouvre sur "Choir of angels", classique ballade mi-tempo où la voix pleine d’aspérités de John McCauley, se double tout au long du morceau. Quelques pistes plus loin, "Goodbye, dear friend" complainte au piano, peine à faire hérisser le moindre poil de bras tandis que "Piece by piece and frame by frame" essentiellement à la guitare acoustique séduit légèrement par son dépouillement. Dans "Mange", on croit discerner  pas bien loin la queue fourchue d’un "Sympathy for the devil". Ne manque plus que les OuhOuh et une accélération de tempo pour boucler l’affaire. Et alors que "When she comes home" se fait très Jayhawks dans l’âme, "Hand in my hand" s’approche du "Don’t let me down" d’un autre quintet, anglais celui-là. Puis l’honorable "Blood moon" s’enfonce dans le bayou, atmosphère marécage, dans lequel on s’attend à voir un alligator pointer le bout du museau. Enfin l’album se conclut par "Christ Jesus", morceau piano et violoncelle légèrement pompeux qui donne l’occasion au chanteur d’essayer une dernière fois de toucher notre fibre sensible avec un chant tentativement déchirant.

Bon, honnêtement, ça se laisse entendre. Le groupe, lui, s’écoute un peu trop, ce qui fait au moins cinq auditeurs très contents. Concernant les autres, ils pourront toujours attendre la prochaine brocante dans l’espoir ( ?!) de trouver l’album. Ni original, ni très efficace, le constat n’est pas très favorable. Et quitte à écouter une voix rocailleuse, on se tournera plutôt vers le regretté Calvin Russel disparu il y a peu.

Aparté :
"Dirty…" : Les Stones avaient sorti en leur temps Dirty work, album qui portait bien son nom. Y aurait-il une malédiction concernant les disques ayant ce mot dans le titre ? Envoyez moi vos contributions pour alimenter le débat.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Deer Tick en concert au Festival Radar 2010 (6ème édition)


En savoir plus :
Le site officiel de Deer Tick
Le Myspace de Deer Tick


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2024 : Le plein de news avant l'été

L'été approche et avec lui la pénurie de sorties en tout genre mais d'ici là, on fait le plein !.
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Amour noir" de Bad Juice
"Session" de Bruit d'Avril
"Tonight will only make me love you more" de Caesaria
"What the thunder said" de Elysian Fields
"Une vie cool" de Matt Low
MATW, Soft Michel, Sun, Sunshade, Seppuku, Servo et Dye Crap à découvrir
"The Lake" de Morgane Imbeaud
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"London tropical" de Space Alligators
"Slydee" de Sylvain Daniel
"Nos chansons préférées de WHY" c'est le 30ème épisode du Morceau Caché
et toujours :
"Following the sun" de Alexis Valet
"Batist & the 73'" de Batist & The 73'
"El magnifico" de Ed Harcourt
"Big anonymous" de El Perro Del Mar
Petit coup d'oeil sur le Festival Paysage Pop #2
"Until now" de Gabriel Pierre
"A kingdom in a cul-de-sac" de Ha The Unclear
"Dysphorie" de Intrusive Thoughts
"Family affair" de Kokopeli
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"Korzéam" de Thibaut Wolf
"Folk tales of today" de Two Magnets

Au théâtre :

les nouveautés :

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
et toujours :
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Tout l'or du monde" au Théâtre Clavel
"Dans ton coeur" au Théâtre du Rond Point
"Du pain et des jeux" au Théâtre 13 Bibliothèque
"Vernon Subutex" au Théâtre des 2 Rives
"37 heures" au Théâtre la Flèche
"Fantasmes" au Théâtre La Croisée des Chemins
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier

"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=