Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'armée furieuse
Fred Vargas  (Editions Viviane Hamy)  mai 2011

Voilà près de trois ans que les inconditionnels de Fred Vargas sont au taquet. Et, enfin, mai 2011 voit débouler "L'armée furieuse" qui entraîne le fameux commissaire Adamsberg, à nouveau, après "Dans les bois éternels", dans le bocage normand.

En parallèle à deux pragmatiques meurtres parisiens, son anti-héros, à l'opposé du policier haut de gamme, part déjouer la prédiction de morts prochaines annoncées par le passage de la Mesnie Hellequin, une armée de morts-vivants qui sillonne l'Europe du Nord depuis le début du 11ème siècle, qui bouleverse le fragile équilibre d'une bourgade rurale sous influence de superstitions ambiantes.

Cela commence donc, comme dans nombre de ses romans, tels "L'homme à l'envers" et "Pars vite et revient tard", par son intérêt pour les mythes et les peurs qui traversent les siècles qui leur confère un arrière-plan gothique. Mais ce n'est que l'arbre qui cache la forêt.

Ainsi en l'occurrence, sous couvert de justice immanente et de surnaturel, Fred Vargas aborde, en quelque sorte, par la démonstration illustrée, des thématiques tout aussi passionnante, aux confins de la science et de la philosophie, qui sont celles de la représentation du monde, du déterminisme et de la théorie du chaos.

Et seul Adamsberg, homme angoissé et policier hors norme aux ésotériques méthodes de travail "à l'ancienne" sans commune mesure avec les sophistiquées méthodes d'investigation contemporaines, entouré de sa brigade, résurgence de la cour des miracles ("Parmi mes hommes, capitaine, il y a un hypersommniaque qui s'écroule sans crier gare, un zoologue spécialiste des poissons, une boulimique qui disparaît pour faire des provisions, un vieux héron versé dans les contes et les légendes, un monstre de savoir collé au vin blanc et le tout à l'avenant") et contre-armée en chasse elle aussi à commencer par celle de ses propres démons, pouvait être le véhicule de cet enchevêtrement de liens de causalité et le passeur du hasard qui n'existe pas.

Celui désormais qualifié de "pelleteur de nuages" a certes la tête dans les nuages mais les pieds bien ancrés dans la terre, homme qui marche en foulant inlassablement la matière vivante et symbolique, et le flair d'un chien truffier sous neuroleptique qui se laisse distraire par l'envol duveteux de la fleur de pissenlit.

Et comme une éponge, il absorbe tout ce qui passe à sa portée et l'intuition, qui n'est que la partie émergée de ce qui en émerge, le conduit à révéler les liens arachnéens qui relient les personnes et les situations.

Avec l'aide de sa trinité personnelle et salvatrice ("...quand on ne peut pas aller au bout de quelque chose, il faut demander à Veyrenc, quand on ne parvient pas à faire quelque chose, il faut demander à Retancourt et si on ne connait pas quelque chose, il faut demander à Danglard") et un bestiaire éclectique, il démasque le cruel qui entrave les pattes de pigeons grâce à un joueur de yoyo et les assassins grâce à la gourmandise des chiens et à la compréhension de la chaîne de causalité unique qui commence loin dans le passé.

Et c'est ce qui passionnera le lecteur, peut-être à l'insu de son plein gré, dans cet opus.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

les chroniques des romans du même auteur par ordre chronologique de leur parution

"Ceux qui vont mourir te saluent"
"L'homme aux cercles bleus"
"Debout les morts"
"L'homme à l'envers"
"Les quatre fleuves"
"Pars vite et reviens tard"
"Coule la Seine"
"Critique de l'anxiété pure"
"Sous les vents de Neptune"

"Dans les bois éternels"
"Un lieu incertain"

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 octobre 2020 : Le grand incendie

Plutôt que de subir ce nouveau couvre feu, faisons feu de tout bois et sortons, chacun avec nos moyens, la culture de ce marasme actuel. Voici donc le programme de la semaine sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri
et toujours :
"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc

Au théâtre :

les nouveautés :
"L'Art de conserver la santé" au Théâtre de la Bastille
"Don Juan" au Théâtre national de Chaillot
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Saccage" à la Manufacture des Abbesses
"Le Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Jeanne d'Arc" au Théâtr de la Contrescarpe
"Here & Now" au Centre Culturel Suisse
"Virginie Hocq ou presque" au Théâtre Tristan Bernard
"Le destin moyen d'un mec fabuleux" au Studio Hébertot
les reprises :
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Swinging Poules - Chansons synchronisées" au Théâtre L'Archipel
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'art etd'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home avec :
"India Song" de Marguerite Duras
"De beaux lendemains" de Atom Egoyan
"La légende du piano sur l"océan" de Giuseppe Tornatore
"Une femme mélancolique" de Susanne Heinrich
"Atanarjuat, la légende de l'homme rapide" de Zacharias Kunuk

Lecture avec :

"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

et toujours :
"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=