Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lise
Lise  (Cinq 7)  juin 2011

Quand elle est née, une fée s’est penchée sur son berceau pour lui refiler ses qualités (sans les citer, bien évidemment). Puis, au moment de faire ses vœux d’orientation (les dossiers, les choix d’école, les options, les modules…), la multitude de choix l’a orientée vers les célèbres QCM révélateurs de personnalité, d’ascendant, d’affinité, de talent caché et là, Lise a réalisé que sa fée lui avait filé des doigts de pickpockets, supers pratiques pour être dactylo, mais aussi pour jouer au piano, en plus d’une voix cristalline qui allait bien avec les touches noires et blanches.

Ça ne s’est pas du tout passé comme ça, mais ça aurait pu. Pour cet album, elle séduit sans en mettre plein la vue, avec ses deux mains et sa voix très haut perchée. Je ne sais pas comment elle fait, quand j’essaie, mes narines prennent une forme toute bizarre, comme si elles s’asphyxiaient, et j’ai la tremblote des cordes vocales, puis je tousse de manière fort peu élégante.

Dans son album, il y a "Thinking of thinking", un rythme entêtant, accroché à une mélodie qui vous poursuivra jusque sous la douche, qui transformera les vrombissements de bulldozer en sifflotement léger. Lise rend amoureux de tout ce qui passe, sans amertume ni arrière-pensée, elle fait aimer les routes dans la nuit, elle tend vers la musique classique avec une touche en plus, sa petite patte perso, tout dans la douceur et dans le charme.

Sa plus grande qualité est de savoir écrire de la musique, en y mettant autant de variations que des éclats de voix, du vocabulaire précis, des termes choisis, des respirations… C’est un peu comme si son piano était un prolongement de son corps, elle le possède et le maîtrise à merveille, sans en faire des tonnes.

Dominique A la trouve d’une évidence à couper le souffle. Quant à Mathias Malzieu (plus musicos que moi), il lui attribue le doux nom de "piano vivant" et a repéré les expérimentations sonores de l’album, à base de crin de cheval et d’ustensiles en tous genres.

Lise chante en anglais, Lise chante en français, Lise berce sans endormir, Lise calme sans anesthésier, Lise chante un poème de Guillaume Apollinaire "L’émigrant de Landor Road", Lise revisite "Where is my mind" sans électricité, Lise a le trac, des nœuds au ventre… Elle est normale ? Aucune idée, mais elle a un talent hors du commun, un petit truc qui bouleverse, tout en douceur et en sensibilité, à la fois simple et efficace. Magique.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Lise parmi une sélection de singles (mars 2011)
La chronique de l'album La Fille Que Je N'Embrasse Pas de Lise
La chronique de l'album L'Ailleurs de Lise Cabaret
Lise en concert à l'Espace Vauban (16 mars 2005)
Lise en concert à Théâtre Les Déchargeurs (avril 2011)
Lise en concert à Lise au Festival des Francofolies 2011
Lise en concert à Zèbre de Belleville (mercredi 28 septembre 2011)
Lise en concert à La Menuiserie (vendredi 19 avril 2013)
Lise en concert aux Infirmières Galerie (mercredi 18 juillet 2013)
Lise en concert à La Ferronnerie (vendredi 7 février 2014)
Lise en concert à Maze (vendredi 13 février 2015)
Lise en concert au Festival L'Estival (édition 2015) - Les Vitrines - samedi 3 octobre
Lise en concert aux Trois Baudets (jeudi 14 janvier 2016)
Lise en concert à Lise - My Broken Frame (lundi 8 février 2016)
Lise en concert à L'International (mercredi 8 novembre 2017)
L'interview de Lise (10 mars 2011)

En savoir plus :
Le Soundcloud de Lise
Le Facebook de Lise


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Lise (10 mars 2011)


# 2 mai 2021 : En mai fait ce qu'il te plaît ? peut-être

Une lueur dans la nuit, un espoir de concerts, de théâtres, de cinéma et soyons fous de restaurants... croisons tous nos doigts, tous ensemble. D'ici là, voici de quoi garder espoir et soutenir la culture. Commençons bien sûr par le replay de la MAG #26

Du côté de la musique :

"Once" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
rencontre avec Rover qui nous parle de son nouvel album
"Drôles de dames" de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
"Statistic ego", de Fauxx
"Fallen chrome" de Jac Berrocal & Riverdog
"Nikolai Tcherepnin : Le Pavillon d'Armide op 29" de Henry Shek & Moscow Symphony Orchestra
"Bal Kabar" de David Sicard
"Surrounding structures" de Veik
"Amnésique, mais d'une bonne manière (avec Francis Bourganel, Guillaume Long et Flavien Girard)" 9ème émission de Listen In Bed saison 2
"A Tania Maria journey" de Thierry Peala & Verioca Lherm
"Can't wait to be fine" de We Hate You You Please Die
et toujours :
"EAT" le 20ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Orchestral works" de Hans Rott
"Heavy ground" de Liquid Bear
"Piano sonata by Maki Namekawa" de Philip Glass
"Impressions" de Sophie Dervaux
"Fart patrol" de Steam Powered Giraffe"
Un petit tour des clips du moment qui annoncent de beaux albums

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Iphigénie" de Racine
"Atelier Vania" de Jacques Weber, Christine Weber et Marc Lesage
"A tort et à raison" de Ronald Harwood
"Le Bouffon du Président" d'Olivier Lejeune
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Cyrano m'était conté" de Sotha
"CirkAfrika" du Cirque Phenix

Expositions :

en virtuel :
"Les Musiques de Picasso" à la Philarmonie de Paris
"Peintres femmes, 1780 - 1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Leonetto Cappello, l'affiche et la parfumerie" au Musée international de la Parfumerie à Grasse
"Jean-Michel Basquiat" à la Fondation Louis Vuitton
"Rêver l'univers" au Musée de la Poste
"Vêtements modèles" au Mucem

Cinéma :

at home :
"Un adultère" de Philippe Harel
"Caprice" d''Emmanule Mouret
"Daft Punk's Electroma" de Guy-Manuel De Homem-Christo et Thomas Bangalter
"Ariel" de Aki Kaurismaki
et des muscles et de l'action avec :
"L'Arme parfaite" de Titus Paar
"La Crypte du Dragon" de Eric Styles
"Black Water" de Pasha Patriki

Lecture avec :

"Patti Smith : Horses" de Véronique Bergen
"Les sorcières de la littérature" de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan
"Je ne suis pas encore morte" de Lacy M. Johnson
"La famille" de Suzanne Privat
"Le brutaliste" de Matthieu Garrigou-Lagrange
"Les fossoyeuses" de Taina Tervonen

et toujours :
Rencontre avec Benjamin Fogel
"Le silence selon Manon" de Benjamin Fogel
"Christopher Nolan, la possibilité d'un monde" de Timothée Gérardin
"Disparues" de S. J. Watson
"Ecoutez le bruit de ce crime" de Cedric Lalaury
L'iconopop, saison 2
"Locke & Key" de Joe Hill & Gabriel Rodriguez
"Morgane" de Simon Kansara & Stéphane Fert
"Quand la ville tombe" de Didier Castino
"Tout le bonheur du monde" de Claire Lombardo
"Vivre la nuit, rêver le jour" de Christophe

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=