Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Insidious
James Wan     (juin 2011) 

Réalisé par James Wan. Etats-Unis. Horreur/Epouvante. Durée : 1h42. (Sortie le 15 juin 2011). Avec Rose Byrns, Patrick Wilson, Barbara Hershey et Lin Shaye.

Parfois il faut savoir quitter ses terrains cinématographiques favoris. Abandonner pour le temps de quelques bobines les descendants appliqués ou déjantés du cinéma art et essai pour s’aventurer sur des terrains incertains dont on ignore totalement la topographie.

Quoi de mieux, alors, qu’un film dit "d’horreur", concocté par un duo australien qui depuis quelques années a renouvelé le genre sanguinolent avec "Saw" ? Quoi de mieux qu’un film au titre peu engageant comme "Insidious" ?

Quand on a l’habitude confortable des Reines des pommes qui vivent au Ranch, il faut vraiment se forcer pour pénétrer dans une maison où les problèmes existentiels des trentenaires postmodernes ne sont pas au programme.

Ici on va découvrir un monde parallèle, avec des secrets terribles derrière les portes, des diables dans les recoins et des exorcismes qui déchaînent des cataclysmes d’hémoglobine.

Pour une petite nature rationnelle qui préfère les plans séquences à un cinéma qui peut dégénérer en clips tourbillonnants d’effets coups de poings, "Insidious" sera certainement une épreuve éprouvante au pays de l’épouvante épouvantable.

On ne récusera donc aucun pléonasme quand on verra, ou que l’on croira voir, le démon fourchu et ailé surgir pour s’emparer des humains.

Tétanisé par la pétoche, il faudra être sorti plus blême qu’indemne de ce "train fantôme" cinématographique pour en dire quelque chose d’articulé ou, encore mieux, de sensé.

Quand on aura repris ses esprits sur les esprits du film, on conviendra qu’on vient d’assister à une œuvre de qualité, à une synthèse impressionnante des films d’horreur d’hier, disons à la Carpenter ou à la Romero, et les films gore d’aujourd’hui.

Pour cela, le réalisateur James Wan et son scénariste Leigh Whannell n’ont pas joué l’horreur pour l’horreur. Ils ont construit pas à pas leur histoire sur un suspense allant crescendo jusqu’à l’explosion d’épouvante finale. Ils ont créé des personnages consistants qui n’ont rien des ectoplasmes qu’ils risquent de devenir. Ils ont nourri leur récit dans une ambiance qui n’est pas sans évoquer Lovecraft.

En un mot, "Insidious" est un film pensé. Pas sûr que les amateurs d’un genre qui se contente souvent d’accumuler les scènes de pur sadisme, de nager dans l’accumulation de violences gratuites, y trouvent leur compte.

Que les initiateurs de "Saw", dérive du cinéma fantastique vers un grand-guignol extrémiste, reviennent à une forme plus apaisée, plus proche d’une terreur plus traditionnelle, devraient leur permettre de toucher un autre public et de parvenir à une nouvelle maturité cinématographique.

Pas forcément plus rassurés, mais conscients que James Wan est un cinéaste à suivre, les curieux qui seront allés trembler devant "Insidious" devraient avoir, à l’avenir, envie de lui confier l’exclusivité de leur frousse...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer" au Théâtre de la Cité Internationale
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=