Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Dernière Piste
Kelly Reichardt    (juin 2011) 

Réalisé par Kelly Reichardt. Etats-Unis. Western. Durée : 1h44. (Sortie le 22 juin 2011). Avec Michelle Williams, Paul Dano, Bruce Greenwood, Will Patton et Zoe Kazan.

Malheureusement pour les amoureux du genre, qui est sans contestation possible le genre cinématographique par excellence, le western s’est fait rare depuis trente ans.

Si l’on excepte les tentatives néoclassiques de Clint Eastwood, seuls quelques acteurs (Kevin Costner, Ed Harris) et quelques réalisateurs considérés comme des auteurs (Jarmush, les frères Coen, Sam Raimi, James Mangold) s’y sont risqués et y ont souvent échoué.

Car il faut être tout acquis à la cause des Coen ou à celle de Mangold pour trouver de l’intérêt à "True Grit" ou au remake de "3 h 10 pour Yuma". C’est pour cela qu’il faut fêter comme il se doit "La Dernière Piste", c’est-à-dire comme un VRAI western.

D’aucuns seront surpris que cet exercice aride, âpre, minimaliste puisse être ainsi qualifié de "vrai" western.

Mais Kelly Reichardt a compris que pour réaliser un authentique western, il ne fallait pas simplement aligner les éléments attendus, les codes connus et pire encore s’en servir pour s’en amuser ou les utiliser d’une manière décalée. Non, ici, on va montrer simplement et honnêtement quelques émigrés en train de jouer leurs vies dans ce qu’ils ne ressentent pas d’eux mêmes comme la conquête de l’Ouest, ce qui conduit, paradoxalement, à ce qu’ils en soient les véritables héros.

Dans "La Dernière Piste", on découvrira au plus près les visages et les âmes derrière ces visages. Sans écraser Kelly Reichardt, dont on a déjà salué les plus que prometteurs "Old Joy" et "Wendy et Lucy", films également écrits par Jon Raymond, on pourrait résumer "La Dernière Piste" comme un croisement entre les "Rapaces" de Von Stroheim et ces films de Ford où des personnages se cherchent dans le désert.

Avec très peu d’éléments narratifs et quelques chariots tirés lentement par des bœufs, le spectateur comprendra ce que vivaient ces émigrés, sera au cœur de leurs pensées, entre rêve messianique et peur de l’altérité.

Et puis, grâce au beau personnage incarné par Michelle Williams, déjà magnifique dans "Wendy et Lucy", il sera confronté à la "troisième voie", celle qui permet à une femme quelconque, une mère courage en plein dans les tourments de la soif et de la faim, de se transcender. Changer de continent, c’est aussi changer de point de vue sur le monde et voir un être humain là où d’autres ne verront jamais qu’un sauvage.

Au bout de cette "Dernière Piste", il y a la mort ou la résurrection, un nouveau possible ou un nouvel impossible. Il y a surtout le regard d’une femme sur une autre femme, un regard plein d’amour qui reprend le message d’amour que les grands du western aimaient à donner à leur spectateur, bien loin du cynisme à la mode Coen, de l’individualisme bourru à la sauce Eastwood et du culte de l’extrême violence de tous les autres néo-westerniens.

Qu’une femme s’empare enfin du genre le plus masculin de l’histoire du cinéma constitue une sacrée nouvelle. Qui sait, Kelly Reichardt suscitera peut-être d’autres vocations féminines. Car, à coup sûr, la femme est l’avenir du western !

Go West, Young Girl !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 novembre 2020 : Culture Globale

Ca y est vous n'avez plus d'excuse pour ne pas vous rendre dans les librairies, disquaires et autres lieux de culture chers à nos coeurs, alors FONCEZ ! si vous avez besoin d'un prétexte : On n'a jamais été aussi proche de Noël !

Du côté de la musique :

"I know that you know" de Eau Rouge
"In town" de Switch Trio
"May our chambers be full" de Emma Ruth Rundle & Thou
"The messenger" de Hélène Grimaud
"Songs" de Patrick Messina & Fabrizio Chiovetta
"Star feminine band" de Star Feminine Band
"Signs" de Vaiteani
"Stay" de Valerie June
"Grand plongeoir" de Yves Marie Bellot
"Selectorama" Le nouveau mix (S2M4) de Listen In Bed
"De là" de Clarys
et toujours :
"Sweet roller" de Al Pride
"After the great storm" et "How beauty holds the hand of sorrow" de Ane Brun
"Bisolaire" de Fredda
"Stillness" de Laetitia Shériff
"Un soir d'été" de Aurore Voilqué Trio
"Warning bell" de Daniel Trakell
"Trip" de Lambchop assortie de la nouvelle émission de Listen in Bed "Lambchop's Trip"
"Glo" de Manuel Bienvenu
"Serpentine prison" de Matt Berninger
"Je ne vous oublierai jamais" de Morgane Imbeaud
"Lockdown care bundle EP" de Nadeah
"Nashville tears" de Rumer

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Les Géants de la montagne" de Luigi Pirandello
"Très chère Mathilde" de Israel Horovitz
"Une des dernières soirées de carnaval" de Carlo Goldoni
"Un amour de jeunesse" de Ivan Calbérac
"La Vérité" de Florian Zeller
"Ils se sont aimés" de Pierre Palmade et Muriel Robin
"La croisière ça use" de Emmanuelle Hamett
"Cyrano m'était conté" de Sotha
et un air d'opéra avec "Miranda" d'après Shakespeare et Purcell

Expositions :

en virtuel :
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"Cristo et Jeanne Claude" au Centre Pompidou
"Jim Dine - A day longer" à la Galerie Templon

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Pierre Soulages" à l'espace culturel départemental Lympia à Nice
"La "Collection Emil Bührle" au Musée Maillol
"Paris Romantique 1815-1848" au Petit Palais
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre
"La vitrine Gallé" au Musée des Arts et Métiers
et les collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

at home en steaming gratuit :
"Caché" de Michael Haneke
"Au loin s'en vont les nuages" de Aki Kaurismaki
"Une valse dans les allées" de Thomas Stuber
"La Lune de Jupiter" de Kornel Mundruczo
"L'enfant d'en-haut" de Ursula Meier
"Le beau monde" de Julie Lopes Curval

Lecture avec :

"L'intériorité dans la peinture" de Pierre Soulages & Anne-Camille Charliat
"Coco de Paris" de France de Griessen
"Considérations sur le homard tome 2" de David Foster Wallace
"Intuitions" de Paul Cleave
"Les aveux" de John Wainwright
"Les ratés de l'aventure" de Titayna
"Un été de neige et de cendres" de Guinevere Glasfurd
et toujours :
"Lire les morts" de Jacob Ross
"La mer sans étoiles" de Erin Morgenstern
"Les filles mortes ne sont pas aussi jolies" de Elizabeth Little
"Batailles" de Isabelle Davion & Béatrice Heuser
"De Gaulle et les communistes" de Henri Christian Giraud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=