Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Dernière Piste
Kelly Reichardt    (juin 2011) 

Réalisé par Kelly Reichardt. Etats-Unis. Western. Durée : 1h44. (Sortie le 22 juin 2011). Avec Michelle Williams, Paul Dano, Bruce Greenwood, Will Patton et Zoe Kazan.

Malheureusement pour les amoureux du genre, qui est sans contestation possible le genre cinématographique par excellence, le western s’est fait rare depuis trente ans.

Si l’on excepte les tentatives néoclassiques de Clint Eastwood, seuls quelques acteurs (Kevin Costner, Ed Harris) et quelques réalisateurs considérés comme des auteurs (Jarmush, les frères Coen, Sam Raimi, James Mangold) s’y sont risqués et y ont souvent échoué.

Car il faut être tout acquis à la cause des Coen ou à celle de Mangold pour trouver de l’intérêt à "True Grit" ou au remake de "3 h 10 pour Yuma". C’est pour cela qu’il faut fêter comme il se doit "La Dernière Piste", c’est-à-dire comme un VRAI western.

D’aucuns seront surpris que cet exercice aride, âpre, minimaliste puisse être ainsi qualifié de "vrai" western.

Mais Kelly Reichardt a compris que pour réaliser un authentique western, il ne fallait pas simplement aligner les éléments attendus, les codes connus et pire encore s’en servir pour s’en amuser ou les utiliser d’une manière décalée. Non, ici, on va montrer simplement et honnêtement quelques émigrés en train de jouer leurs vies dans ce qu’ils ne ressentent pas d’eux mêmes comme la conquête de l’Ouest, ce qui conduit, paradoxalement, à ce qu’ils en soient les véritables héros.

Dans "La Dernière Piste", on découvrira au plus près les visages et les âmes derrière ces visages. Sans écraser Kelly Reichardt, dont on a déjà salué les plus que prometteurs "Old Joy" et "Wendy et Lucy", films également écrits par Jon Raymond, on pourrait résumer "La Dernière Piste" comme un croisement entre les "Rapaces" de Von Stroheim et ces films de Ford où des personnages se cherchent dans le désert.

Avec très peu d’éléments narratifs et quelques chariots tirés lentement par des bœufs, le spectateur comprendra ce que vivaient ces émigrés, sera au cœur de leurs pensées, entre rêve messianique et peur de l’altérité.

Et puis, grâce au beau personnage incarné par Michelle Williams, déjà magnifique dans "Wendy et Lucy", il sera confronté à la "troisième voie", celle qui permet à une femme quelconque, une mère courage en plein dans les tourments de la soif et de la faim, de se transcender. Changer de continent, c’est aussi changer de point de vue sur le monde et voir un être humain là où d’autres ne verront jamais qu’un sauvage.

Au bout de cette "Dernière Piste", il y a la mort ou la résurrection, un nouveau possible ou un nouvel impossible. Il y a surtout le regard d’une femme sur une autre femme, un regard plein d’amour qui reprend le message d’amour que les grands du western aimaient à donner à leur spectateur, bien loin du cynisme à la mode Coen, de l’individualisme bourru à la sauce Eastwood et du culte de l’extrême violence de tous les autres néo-westerniens.

Qu’une femme s’empare enfin du genre le plus masculin de l’histoire du cinéma constitue une sacrée nouvelle. Qui sait, Kelly Reichardt suscitera peut-être d’autres vocations féminines. Car, à coup sûr, la femme est l’avenir du western !

Go West, Young Girl !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 novembre 2020 : Le Froggy's Nouveau

L'arrivée du Beaujolais nouveau sera moins festive qu'à l'habitude cette année. Qu'à cela ne tienne la nouvelle édition de Froggy's Delight et le replay de la nouvelle Mare Aux Grenouilles est là pour vous tenir chaud ! Voici le programme :

Du côté de la musique :

"Sweet roller" de Al Pride
"After the great storm" et "How beauty holds the hand of sorrow" de Ane Brun
"Bisolaire" de Fredda
"Stillness" de Laetitia Shériff
"Un soir d'été" de Aurore Voilqué Trio
"Warning bell" de Daniel Trakell
"Trip" de Lambchop assortie de la nouvelle émission de Listen in Bed "Lambchop's Trip"
"Glo" de Manuel Bienvenu
"Serpentine prison" de Matt Berninger
"Je ne vous oublierai jamais" de Morgane Imbeaud
"Lockdown care bundle EP" de Nadeah
"Nashville tears" de Rumer

et toujours :
"Pursue a less miserable life" de Saffron Eyes
"Reborn" de Aldo Romano
"Dear mademoiselle" de Astrig Siranossian
"Lignes futures" de Brazzier
"Song machine, season one : Strange timez" de Gorillaz
"Mémoire d'un enfant de 300 000 ans" de Imbert Imbert
"Perspectives & avatars" de Laura Perrudin
"Aux amis qui manquent" la 4eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Frédéric Chopin" de Roustem Saitkoulov
"Beethoven, un nouveau manifeste" de Simon Zaoui
"Any day now" de The Brooks

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Douze Hommes en colère" de Reginald Rose
"Phèdre!" par François Gremaud
"La Dame de chez Maxim" de Georges Feydeau
"Comme s'il en pleuvait" de Sébastien Thiéry
"La journée de la jupe" de Jean-Paul Lilenfeld
"Hier est un autre jour" de Sylvain Meyrac et Jean-François Cros
"10 ans de mariage" d'Alil Vardar
"Ils s’aiment" de Pierre Palmade et Muriel Robin
"Le Professeur Rollin se re-rebiffe" de François Rollin
et un malicieux air d'opéra avec "The Opera Locos"

Expositions :

découvrir l'exposition commentée "Soleils Noirs" au Louvre-Lens
en virtuel :
"Miro "Bleu I, Bleu II, Bleu III" au Centre Pompidou
"Gregory Crewdson - An Eclipse of Moths" à la Galerie Templon
voir ou revoir l'exposition "Les costumes font leur show !" au Centre national du costume de scène à Moulins
parcourir les collections de la National Gallery of Denmark à Copenhague
du Palais de Schönbrunn à Vienne
du Museu Imperial de Petropolis au Brésil et en Thaïlande
et du Museum of Contemporary Art à Bangkok
et "Les petites histoires des chansons coquines" du Musée de la Sacem

Cinéma :

at home en steaming gratuit :
"Les bien-aimés" de Christophe Honoré
"L'exercice de l'Etat" de Pierre Schoeller
"Jimmy Rivière" de Teddy Lussi-Modeste
"Peur de rien" de Danielle Arbid
"The Bookshop" de Isabel Coixet

Lecture avec :

"Lire les morts" de Jacob Ross
"La mer sans étoiles" de Erin Morgenstern
"Les filles mortes ne sont pas aussi jolies" de Elizabeth Little
"Batailles" de Isabelle Davion & Béatrice Heuser
"De Gaulle et les communistes" de Henri Christian Giraud
et toujours :
"Histoire politique de la roue" de Raphael Meltz
"Inépuisables" de Vivian Gornick
"Kudos" de Rachel Cusk
"Se cacher pour l'hiver" de Sarah St-Vincent
"Histoire navale de la seconde guerre mondiale" de Craig L. Symonds

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=