Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les piliers de la société
Théâtre de l'Aquarium  (Vincennes)  juin 2011

Comédie dramatique de Henrik Ibsen, mise en scène de Laurent Hatat, avec Émilie Bouruet Aubertot, Clémence Chatagnon, Nicolas Chevrier, Lucile Corbeille, Belén Cubilla, Chloé Duong, Julien Frégé, Thomas Mallen, Alix Montheil, Cécile Morelle, Benoît Morvan, Eva Rami, Frédérique Renda, Samuel Roger et Kevin Thebault.

"Les piliers de la société" constituent la première pièce du cycle constitutif de l'oeuvre tardive du dramaturge norvégien Henrik Ibsen, cycle composé de 12 pièces considérées comme majeures, parmi lesquelles "La maison de poupée", "Hedda Gabler" et "Les revenants", où il se livre à une virulente critique socio-politique de la bourgeoisie.

Elle se focalise sur une famille faisant partie des notables qui a, à l'instar de toutes les bonnes familles respectables représentatives de l'ordre moral sociétal, détiennent des squelettes dans le placard au rang desquels un enfant adultérin née d'une liaison avec une femme perdue issue pourtant du sérail familial et un beau-frère marqué injustement du sceau de l'infamie pour avoir dérobé de l'argent.

Mais quinze ans après, ces derniers, qui ont eu la bonne idée d'émigrer au Nouveau Monde, reviennent dans la mère patrie en quête de vérité et d'honorabilité. De quoi non seulement secouer le cocotier de l'honorabilité du potentat, le consul Bernick, qui a érigé un empire industriel avec sa société de chantier naval, mais faire trembler les fondements mêmes d'un microcosme bâti sur l'hypocrisie, le mensonge, la confusion des intérêts publics et privés et le pouvoir de l'argent.

Dans cette pièce, Henrik Ibsen n'a cependant pas totalement renoncé au théâtre psychologique et, en l'espèce, à l'imbrication d'intrigues secondaires qui donne à cette famille une connotation d'univers impitoyable à la "Dallas", il décline la condition de la femme au 19ème siècle avec une belle galerie de figures féminines, de la femme instrumentalisée à la femme "émancipée" en passant par la mère nourricière, et immerge les personnages dans une mélancolie métaphysique qui, entre respect de la norme établie et aspirations intimes, les plonge dans un permanent dilemme existentiel.

Ainsi, par exemple, le consul est tiraillé entre la réalité prosaïque de sa soif de puissance et d'argent, et la quête de l'idéal d'être reconnu comme guide vertueux et un bienfaiteur de l'humanité.

Laurent Hatat monte cette comédie dramatique avec beaucoup de sagacité et de rigueur - point de reconstitution historique ni même de décor mais des de chaises pour d'édifiants portraits de famille à géométrie variable - pour le spectacle de sortie de la promotion 2011 de l'Ecole Supérieure d'Art Dramatique de Paris qui s'avère être un millésime particulièrement homogène et talentueux.

Au rang duquel notamment le trio Chloé Duong, Eva Rami et Belén Cubilla (déjà vues dans une belle proposition personnelle "Christine L" présentée à La Loge), Benoît Morvan et Cécile Morelle, tous deux excellents dans le rôle du couple Bernick, Thomas Mallen très juste en pernicieux professeur puritain et, en observateur parasite qui distille une note d'humour, Nicolas Chevrier.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 mai 2024 : On prépare le summer brain

Le summer brain, c'est comme le summer body mais pour les gens qui préfèrent en avoir dans la caboches plutôt qu'épater la galerie avec leurs pectoraux. Chez Froggy's on essaie de fournir de la matière grise depuis plus de 20 ans ! et n'oublez pas, vendredi 26 c'est la MAG #86 en direct sur notre TV !
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"L'écho des brasiers" de Arbas
"Can't kill me twice" de Blue Deal
"Pasticcio, Paris 1801" de Ensemble Hexaméron
"Venta rumba" de Ezéchiel Pailhès
"I wanna be like you" de Florian Noack
"Le futur est génial" de Jules & Jo
"Bach - Cello suites" de Thomas Jarry
La saison des festivals commencent :
- More Women On Stage #3 avec Jeanne Added, Venin Carmin, Fallen Lillies...
- Rock In The Barn #15 avec Unschooling, JC Satan, Johnnie Carwash ...
et toujours :
"Amour noir" de Bad Juice
"Session" de Bruit d'Avril
"Tonight will only make me love you more" de Caesaria
"What the thunder said" de Elysian Fields
"Une vie cool" de Matt Low
MATW, Soft Michel, Sun, Sunshade, Seppuku, Servo et Dye Crap à découvrir
"The Lake" de Morgane Imbeaud
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"London tropical" de Space Alligators
"Slydee" de Sylvain Daniel
"Nos chansons préférées de WHY" c'est le 30ème épisode du Morceau Caché

Au théâtre :

les nouveautés :

"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Du cinéma avec :

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier

"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=