Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Art Brut
Brilliant ! Tragic !  (Cooking Vinyl / PIAS)  mai 2011

Voilà donc déjà la quatrième réalisation du groupe britannique mené par le trublion Eddie Argos. Je dis "déjà" parce qu’après avoir bien rigolé à la sortie de Bang Bang Rock&Roll en 2005, pas grand monde n’aurait misé un sou sur la suite des aventures du groupe. Non pas qu’il soit dénué de talent, mais de l’aveu même des protagonistes, cela ressemblait davantage à une blague potache qu’à une vocation sérieuse.

Depuis, pourtant, tous les deux ans, la bande sort un nouvel opus, de qualité variable. A la vérité, j’ai décroché progressivement, jusqu’à ne plus laisser traîner qu’une oreille paresseuse sur celui de 2009 (Art Brut Vs. Satan, dispensable, malgré la promesse augurée par l’improbable passage aux manettes de l’ami Frank Black !).

C’est donc avec un mélange de curiosité et de craintes que j’attaquais l’écoute de ce Brilliant ! Tragic !, dont le titre seul confirmait déjà que Mr Argos n’avait pas perdu son autodérision.

Première remarque, et elle est notable : la pochette est sublime, dans un style Comics très soigné. On la doit à l’artiste Jamie McKelvie, qui illustre de belle manière le contraste du titre de l’album par des funérailles Rock’n’Roll. Voilà qui mériterait presque une édition vinyle.

Une fois le disque lancé, ça attaque fort ! Des guitares quasi-Pixiennes, du gros son, des hurlements… Impossible ce coup-ci de ne pas reconnaître la (grosse) patte du Black, toujours présent à la production. Il semble que les deux compères aient enfin pris le temps de se connaître et cela transpire sur quasiment tous les titres : on retrouve du Frank Black période (pas très) Catholics sur "Lost Weekend" et surtout sur le musclé "Martin Kemp Welch Five-A-Side Football Rules !", voire période Grand Duchy sur "Axl Rose".

Jusqu’à présent, Eddie Argos abritait souvent ses limitations vocales derrière son humour et ses textes (il faut être honnête, sa contribution tenait davantage de la scansion que du chant). Désormais, et c’est bien une des nouveautés de l’album, il semble enfin avoir trouvé sa voix ! Comme il le reconnaît, Frank Black a eu le temps de lui apprendre à chanter (…comme lui, aurait-il du rajouter, tellement les cris de "Is Dog Eared" sont pompés sur l’ex-leader des Pixies) ; et c’est donc un chant complètement assumé et décomplexé qui accompagne la majorité des compositions du groupe.

Malgré un jeu nettement plus musclé qu’à l’ordinaire, Art Brut parvient aussi à freiner les guitares et c’est dans ces rares instants de calme que l’on retrouve l’esprit bancal de leur début et cet accent cockney inimitable ; "Sealand" et son refrain aux faux airs de Richard Sanderson, le très chouette "Ice Hockey" et ses variations rythmiques en sont de parfaits exemples.

Rien de mieux finalement pour résumer l’album, que d’en reprendre un des titres phares (et très réussi) : sexy, sometimes !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album It's a bit complicated de Art Brut
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
Art Brut en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Art Brut en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
Art Brut en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
Art Brut en concert au Festival de Dour 2006 (jeudi)
Art Brut en concert à Cité des Sciences et des Techniques (18 novembre 2006)
Art Brut en concert au Festival Art Rock 2007 (Vendredi)
Art Brut en concert au Trabendo (20 juin 2007)
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
Art Brut en concert au Nouveau Casino (25 mai 2009)
Art Brut en concert au Festival International de Benicàssim #17 (vendredi 15 juillet 2011)
La conférence de presse de Art Brut (12 août 2005)
L'interview de Art Brut (juin 2007)
La conférence de presse de Art Brut (15 août 2007)

En savoir plus :
Le site officiel de Art Brut
Le Myspace de Art Brut


LaBat’         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=