Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Blue Valentine
Derek Cianfrance  juin 2011

Réalisé par Derek Cianfrance. Etats Unis. Comédie dramatique. Durée : 1h54 (Sortie le 15 juin 2011). Avec Ryan Gosling, Michelle Williams, Faith Wiadyka, John Doman, Mike Vogel, Marshall Johnson et Jean Jones.

Il ne faudra pas beaucoup de plans au spectateur pour retrouver - ou découvrir - dans "Blue Valentine" ce qui fait le charme de tant de films indépendants américains qui s’attachent depuis les années 1970 à raconter le quotidien de jeunes gens plutôt provinciaux, plutôt d’extraction modeste.

Tranches de vie prétextes à montrer l’Amérique des anonymes et des anodins, ces films ont souvent permis de révéler de jeunes acteurs prometteurs.

Si on n’a pas vu Michelle Williams dans les films de Kelly Reichardt, comme "Wendy et Lucy" ou "La Dernière Piste", si on ignore que depuis "Half Nelson" Ryan Gosling est un acteur subtil capable de jouer tour à tour les losers ou les wonder boys, "Blue Valentine" sera déjà un révélateur de deux talents hors norme. Elle, digne descendante de Barbara Loden et de Gena Rowlands, lui, dans la lignée des acteurs incontournables pendant plusieurs décennies.

Il faut dire que le scénario astucieux de Derek Cianfrance est un véhicule parfait pour des acteurs qui ne mégotent pas et se jettent à fond dans la mêlée du pathos et du grand écart.

En effet, on suit, dans un récit composé de fragments aléatoires, à la fois la rencontre de deux jeunes gens, pas forcément vernis par la vie, mais que leur rencontre paraît mettre enfin sur les bons rails d’un bonheur tranquille à l’américaine, et les derniers moments de leur vie commune, quelques années terribles plus tard.

Michelle Williams s’est rapprochée des personnages de Gena Rowlands dans les films de Cassavetes, Ryan Gosling a sombré, corps et bien, dans le rien alcoolisé. Le petit déménageur fragile, qui semblait avoir en lui ce supplément d’humour et de poésie que rien ne peut altérer, n’est plus qu’un amas de muscles, un macho tatoué.

Que s’est-il passé ? Qui a eu raison de l’autre ? Comment un couple aimant peut-il se perdre en s’aimant toujours mais si mal qu’il vaut mieux feindre qu’on se déteste ?

Derek Cianfrance parvient par petites touches à installer un climat qui finit par prendre à la gorge quand la petite fille crie son désespoir en voyant ses parents la priver de son enfance.

On n’est pas ici dans un récit où règne le psychologisme, mais dans un cinéma nourri par des petits faits, du pas grand-chose dont l’accumulation détermine le sens de l’histoire.

Cianfrance évite le grandiloquent comme le convenu et l’on appréciera à sa grande valeur toute la partie qui se déroule dans le motel de la dernière chance pour ce couple proche de la rupture.

Encore une fois, il faut aussi saluer la performance des deux protagonistes à qui l’on demande quelque chose de difficile : jouer le même personnage à cinq ou six ans de distance, c’est-à-dire de rendre perceptible dans leur jeu ce qui s’est fêlé en eux sans tomber dans le schématisme et la caricature.

"Blue Valentine" est bien une perle moderne qui s’inscrit dans la tradition du film indépendant américain réussi : on y croise des acteurs pas encore usés par les trucs post actor’s studio au service d’un réalisateur tout à son film et pas simplement en train de montrer ses grandes qualités de réalisateur afin d’être tôt ou tard récupéré par le cinéma dominant...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer" au Théâtre de la Cité Internationale
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=