Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Léa
Bruno Rolland  juillet 2011

Réalisé par Bruno Rolland. France. Drame. Durée : 1h33 (Sortie le 6 juillet 2011). Avec Anne Azoulay, Ginette Garcin, Éric Elmosnino, Thibault de Montalembert et Jean-Claude Dauphin.

Une grand-mère qui perd la boule, un prof à Sciences-Po qui mérite des coups de boule et des strip-teases dans une boîte qui a la boule au plafond. Tel est le fond et l’arrière-fond de "Léa", film scénariquement singulier, qui laissera perplexe, mais perplexe plutôt en bien.

Quand un jeune réalisateur réussit à mener à son terme quelque chose d’aussi casse-gueule, on peut lui promettre des lendemains cinématographiques meilleurs, en espérant qu’on ne sera pas les seuls à lui reconnaître de vraies qualités dès ce film fragile.

Déjà, il faut le féliciter d’avoir survécu à une des figures de style les plus périlleuses du cinéma hexagonal : celle de la fille mal dans sa peau, qui se cherche pendant une heure et demie, en tirant constamment la tronche, en ne desserrant jamais les dents, même quand elle est supposée prendre un peu de plaisir dans une coucherie glauque ou brutale.

Évidemment comment en vouloir pour sa triste figure à une jeune fille qui s’occupe de Ginette Garcin, dans son ultime rôle de vieille femme qui s’en va ? Comment avoir le sourire aux lèvres en suivant des cours à Sciences Po au milieu de têtes à claques friquées qui n’ont cure qu’elle soit obligée de montrer ses fesses pour payer ses chères études ? Comment rigoler quand le scénariste ajoute à ses malheurs un père notable qui l’a laissée en rade ?

Léa n’a pas de chance dans cette société qui broie son esprit et l’oblige à exhiber son corps. En revanche, elle a une sacrée volonté pour s’évader à peu près intacte du cauchemar qu’on lui impose àl’écran.

Il faut forcément créditer Anne Azoulay d’une grande performance, parce qu’elle porte entièrement sur ses épaules dénudées une histoire qui a besoin d’une actrice totalement investie pour que l’exercice soit crédible. Il faut forcément remarquer que Bruno Rolland sait diriger des comédiens et créer des ambiances très contrastées.

Son Havre minimal et désespérant ne sombre pas dans les clichés de la province pour cinéastes parisiens et son Sciences-Po exaspérant, bien souligné par un Thibault de Montalembert imbu de son magistère, n’a rien de la caricature.

On aura une pensée amicale pour Jean-Claude Dauphin s’excusant de jouer les partouzeurs, à défaut de trouver enfin un rôle à sa mesure, mais ajoutant avec délicatesse un élément troublant de plus au film de Bruno Rolland.

Et, puis, in fine, on remerciera le réalisateur d’entrouvrir la fenêtre pour aérer son film et pour lui faire profiter d’une gouttelette d’espoir.

Bonne chance à Léa, à Anne Azoulay pour la belle carrière qui s’ouvre devant elle. Un dernier salut à Ginette Garcin pour tout ce qu’elle a été, et jusqu’au bout.

Enfin, un merci personnel à tous ceux qui iront voir un film pas facile à aimer mais mille fois plus attachant que les films trop froidement fabriqués pour être honnêtement aimables. Ceux qui ont détesté "Tomboy" comprendront !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer" au Théâtre de la Cité Internationale
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=