Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Léa
Bruno Rolland  juillet 2011

Réalisé par Bruno Rolland. France. Drame. Durée : 1h33 (Sortie le 6 juillet 2011). Avec Anne Azoulay, Ginette Garcin, Éric Elmosnino, Thibault de Montalembert et Jean-Claude Dauphin.

Une grand-mère qui perd la boule, un prof à Sciences-Po qui mérite des coups de boule et des strip-teases dans une boîte qui a la boule au plafond. Tel est le fond et l’arrière-fond de "Léa", film scénariquement singulier, qui laissera perplexe, mais perplexe plutôt en bien.

Quand un jeune réalisateur réussit à mener à son terme quelque chose d’aussi casse-gueule, on peut lui promettre des lendemains cinématographiques meilleurs, en espérant qu’on ne sera pas les seuls à lui reconnaître de vraies qualités dès ce film fragile.

Déjà, il faut le féliciter d’avoir survécu à une des figures de style les plus périlleuses du cinéma hexagonal : celle de la fille mal dans sa peau, qui se cherche pendant une heure et demie, en tirant constamment la tronche, en ne desserrant jamais les dents, même quand elle est supposée prendre un peu de plaisir dans une coucherie glauque ou brutale.

Évidemment comment en vouloir pour sa triste figure à une jeune fille qui s’occupe de Ginette Garcin, dans son ultime rôle de vieille femme qui s’en va ? Comment avoir le sourire aux lèvres en suivant des cours à Sciences Po au milieu de têtes à claques friquées qui n’ont cure qu’elle soit obligée de montrer ses fesses pour payer ses chères études ? Comment rigoler quand le scénariste ajoute à ses malheurs un père notable qui l’a laissée en rade ?

Léa n’a pas de chance dans cette société qui broie son esprit et l’oblige à exhiber son corps. En revanche, elle a une sacrée volonté pour s’évader à peu près intacte du cauchemar qu’on lui impose àl’écran.

Il faut forcément créditer Anne Azoulay d’une grande performance, parce qu’elle porte entièrement sur ses épaules dénudées une histoire qui a besoin d’une actrice totalement investie pour que l’exercice soit crédible. Il faut forcément remarquer que Bruno Rolland sait diriger des comédiens et créer des ambiances très contrastées.

Son Havre minimal et désespérant ne sombre pas dans les clichés de la province pour cinéastes parisiens et son Sciences-Po exaspérant, bien souligné par un Thibault de Montalembert imbu de son magistère, n’a rien de la caricature.

On aura une pensée amicale pour Jean-Claude Dauphin s’excusant de jouer les partouzeurs, à défaut de trouver enfin un rôle à sa mesure, mais ajoutant avec délicatesse un élément troublant de plus au film de Bruno Rolland.

Et, puis, in fine, on remerciera le réalisateur d’entrouvrir la fenêtre pour aérer son film et pour lui faire profiter d’une gouttelette d’espoir.

Bonne chance à Léa, à Anne Azoulay pour la belle carrière qui s’ouvre devant elle. Un dernier salut à Ginette Garcin pour tout ce qu’elle a été, et jusqu’au bout.

Enfin, un merci personnel à tous ceux qui iront voir un film pas facile à aimer mais mille fois plus attachant que les films trop froidement fabriqués pour être honnêtement aimables. Ceux qui ont détesté "Tomboy" comprendront !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 janvier 2021 : En route pour l'aventure

On ne sait pas encore ce qui nous attend en 2021, espérons pouvoir enfin retourner voir des spectacles bientôt, en attendant on va essayer d'organiser de nouveaux des concerts en live sur notre chaine Twitch. On vous en parle bientôt. D'ici là, voici la sélection de la semaine.

Commençons par le sommaire et le replay de la Mare Aux Grenouilles #18

Du côté de la musique :

"Vivaldi, Le quattro stagioni" de Alexandra Conunova
"Contrastes" de Duo W
"Beethoven, si tu nous entends" de La Symphonie de Poche & Nicolas Simon
"Ras la trompe" de Lila Tamazit Trio
"La sélection de Julien Bousquet" émission #6 de Listen In Bed
"Fleurs" de Mélody Louledjian & Antoine Palloc
"Monks of nothingness" de Olivier Lasiney & Yantras
"In paradisum" de Schola Cantorum of the Cardinal Vaughan Memorial School
et toujours :
"Le cas très inquiétant de ton cri" de MelmACHello
"Douze oiseaux dans la forêt de pylônes électriques" de Nicolas Jules
"L'allégresse" de DaYTona, la 200ème chronique de CycoLys
"Across the universe" Saison 2, Mix 7, encore un beau mix de Listen In Bed
"Hiver(s)" de Matthias Billard

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Le dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"Ali Baba" de Macha Makeieff
"Mon père avait raison" de Sacha Guitry
"Adieu Monsieur Haffmann" de Jean-Pierre Daguerre
"Le canard à l'orange" de Marc-Gilbert Sauvajon
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Madame Arthur ose Bashung"

Expositions :

en virtuel :
"Picasso et la bande dessinée" au Musée Picasso
"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Soulages" à l'Espace Lympia
"Christian Dior, couturier du rêve" au Musée des Arts Décoratifs
"Bacon en toutes lettres" au Centre Pompidou
"Turner, peintures et aquarelles - Collections de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Delacroix" au Musée du Louvre
"Berthe Morisot" au Musée d'Orsay

Cinéma :

at home :
"Dim Sum Funeral" de Anna Chi
"Son of Sofia" d'Elina Psykou
"Fin du monde" de Carolina Hellsgård
"Brooklyn" de Pascal Tessaud
"Hôtel Fantôme" de Daniel Kehlmann
"Motherland" de Tomas Vengris
"La classe volante" de Kurt Hoffmann
et un regard vers le cinéma hollywoodien avec :
"Le plus grand cirque du monde" de Henry Hathaway
"Une étoile est née" de William Wellman
"La Taverne de la Jamaïque" d'Alfred Hitchcock
"Top Secret" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Inside story" de Martin Amis
"Là où nous dansions" de Judith Perrignon
"Le bonheur est au fond du couloir à gauche" de J.M. Erre
"Les douze morts de Napoléon" de David Chanteranne
"Tiger" de Eric Richer
"Un papillon, un scarabée, une rose" de Aimee Bender
et toujours :
"59 rue des Archives" de Bruno Guermonprez, David Koperhant & Rebecca Zissmann
"Oeuvres complètes III" de Roberto Bolano
"Vox populi" de Thomas Harnois

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=