Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Metronomy
The English Riviera  (Because Music)  mai 2011

Depuis que l'été existe (soit depuis une paire de temps déjà), les groupes se sont toujours livrés à l'éternelle bataille du tube de l'été. Dieu merci, ils se portent mieux depuis les années 2000, on ne reviendra pas sur les pollutions sonores provoquées par des gens parlant de poupées en plastique, des danses ridicules, ou des inventions de language type "atchikitikitiketa". Et il faut le reconnaitre, tous ces "boys/girls band" n'existent plus grâce à ce que l'on appelle grossièrement la musique "Indie", et en particulier (selon moi) depuis "Is This It" des Strokes, où l'on ne parle dorénavant plus que de "band".

C'est donc dans cette optique qu'il faut prendre The English Riviera, nouvel opus de Metronomy. Il fait partie de ces disques qu'il serait dommage d'écouter seul chez soi, tant ce disque invite au voyage, et n'a rien de statique. Il est donc recommandé de l'écouter sur la route, sous un soleil de plomb, dans une piscine bleu turquoise, ou bien dans une période de changement type déménagement prompt à un nouveau départ vers de nouvelles envies, de nouveaux horizons. L'été en somme. Et à ce niveau le disque me semble être un petit frère idéal au Sensuality de Sebastien Tellier.

Le disque est trés cohérent de bout en bout en mélangeant moments funky propices à endiabler le dancefloor, et moments plus intimistes voire presque nostalgiques. L'on reviendra notamment, à ce sujet, sur l'extraordinaire "Everything Goes My Way", l'une des meilleurs chansons de l'année qui, avec son hypnotique arpège de guitare et son arrivée de cuivres presque mélancoliques, donne l'envie irrémédiable de foutre le camp, prendre la route, pour retrouver la personne que l'on aime, à l'autre bout du monde s'il le faut et de lui chanter, si ce n'est crier l'entêtant refrain "Love, I'm in love".

Le point fort des compositions réside dans leur simplicité, tout comme dans leur production et arrangements impeccables, donnant libre cours à chaque subtilité sonore du mixage, notamment au niveau des basses. C'est donc d'autant plus parfait pour le casque, et donc facilement transportable. Un disque de voyage donc, à faire tourner en boucle pendant deux mois, qui en laissera plus d'un nostalgique quand les feuilles mortes recouvriront le sable chaud, mais qui laissera d'impérissables souvenirs dès le retour de la routine.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Metronomy parmi une sélection de singles (décembre 2007)
Metronomy parmi une sélection de singles (mai 2008)
La chronique de l'album Nights out de Metronomy
Metronomy parmi une sélection de singles (avril 2012)
Metronomy en concert au Festival International Benicàssim 2008
Metronomy en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
Metronomy en concert au Festival We Love Green #1 (édition 2011)
Metronomy en concert au Festival We Love Green 2011 (1ère édition) - dimanche 11 septembre
Metronomy en concert à Main Square Festival 2012 - Programmation
Metronomy en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
Metronomy en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
Metronomy en concert à Main Square Festival 2012 - Vendredi
Metronomy en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - vendredi
Metronomy en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #26 (édition 2014) - vendredi
Metronomy en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017) - vendredi 7 juillet
Metronomy en concert au Festival La Route du Rock #29 (édition 2019)
Metronomy en concert au Festival La Route du Rock #29 (édition 2019) - Samedi 17
L'interview de Metronomy (29 mai 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Metronomy
Le Myspace de Metronomy


Sam Nolin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Metronomy (29 mai 2008)


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Mondrian figuratif" au Musée Marmottan-Monet
"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=