Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Solidays #13 (édition 2011) - dimanche
Fool's Gold - Puggy - Aloe Blacc - IAM - Gaëtan Roussel - Moby  (Hippodrome de Longchamp, Paris)  dimanche 26 juin 2011

Après une journée en demi-teinte samedi, nous entamons ce dernier jour de festival par le set enjoué de Fool's Gold. Le collectif distille son afro-pop aux courageux venus braver la canicule. "Surprise Hotel", joué d'entrée, donne le ton. Le concert est à l'image du disque : un concentré de bon humeur, une invitation à la fête et à la danse. Une réussite, donc, même si une programmation en soirée aurait davantage servi leurs intentions.

Changement de style avec Puggy, qui joue sous un Dôme archi-comble. Les petits belges (en vrai un trio anglo-franco-suédois basé en Belgique) ont fait du chemin depuis la sortie de leur second album il y a un an (Something You Might Like). Portés par un très bon bouche-à-oreille, une poignée de singles imparables et des passages radios qui aident bien à mettre du beurre dans les épinards, Puggy semble être à deux doigts du succès. S'ils n'ont pas encore signé d'album intemporel, on doit reconnaître à Something You Might Like de nombreuses qualités.

Loin d'être déstabilisés par l'engouement qu'ils suscitent, les Puggy s'imposent comme des patrons sur la scène de Solidays. Affichant une réelle maîtrise de la scène, le trio offre un show très pro et efficace (même si une deuxième guitare leur serait sûrement bénéfique en live). Si on regrette quelques titres trop lisses et des refrains faciles sans doute adorés par les auditeurs de RTL2, il est évident que Puggy dispose de chansons destinées à emballer les foules : "When You Know", "We Have It Made", "I Do", "You Call Me Up", "Something You Might Like", "Teaser".

Place ensuite à Aloe Blacc, la révélation soul de l'an dernier avec l'irrésistible single "I Need A Dollar" et surtout un album bluffant (Good Things). Mr Blacc sera-t-il un performer à la hauteur de son talent de songwriter ? Si la voix ainsi que le backing band sont parfaits, l'ensemble manque de châleur et Aloe ne parvient pas à emballer l'assistance. Du coup le chanteur en fait même un peu trop et exagère les vocalises avec sa voix. Résultat : Aloe Blacc ne soutient pas la comparaison avec, au hasard, Raphael Saadiq.

Après cette petite déception, IAM se présente sur la scène Paris. Nous sommes en terrain connu, et les marseillais semblent surtout là pour faire plaisir à leur public. Avec leur brio habituel et des titres aussi bons que "L'École Du Micro d'Argent", "Chez Le Mac", "L'Empire Du Côté Obscur" ou "Je Danse Le Mia", IAM atteint aisément son objectif. Bien, et après ? Leur dernier bon album date de 1997...

Sur la scène Bagatelle, Gaëtan Roussel vient présenter son album solo sorti l'an dernier (Ginger) et écoulé à plus de 100 000 exemplaires (le single "Help Myself" est passé par là). La formation est imposante, le son très rock, les riffs efficaces et les chansons plutôt bonnes (comme prévu, "Help Myself" rend le public hystérique). Il manque encore un soupçon de je ne sais quoi pour faire décoller le navire, mais le spectacle est solide et plaisant.

Après Manu Chao en 2009 et -M- l'an dernier, c'est à Moby que revient la charge de clore cette 13ème édition de Solidays. Malgré notre scepticisme, nous lui accordons le bénéfice du doute et espérons qu'il sera à la hauteur de ses prédécesseurs, maîtres ès-électrification des foules. L'intro suivie du tube "In My Heart" laissent optimiste, mais tout s'écroule progressivement. Malgré une setlist estampillée disques d'or ("In My Heart", "Go", "Why Does My Heart Feel So Bad", "We Are All Made Of Stars", "Bodyrock", "Porcelain", "Natural Blues", "Honey"), le DJ américain peine à convaincre. Appuyé par un groupe robuste (batteur, guitariste, violoniste, clavier et chanteuse/braillarde), le show de Moby dégage pourtant beaucoup d'énergie.

Mais manquent la finesse des arrangements et l'originalité des compositions, c'est-à-dire l'essentiel. Ajouté à cela des prises de parole d'une inanité sans nom entre les morceaux, vous aurez compris que Solidays se boucle en eau de boudin cette année. Nous restons malgré tout jusqu'au bout, sans participer à l'enthousiasme des plus irréductibles (il est d'ailleurs peu surprenant de constater que beaucoup moins de monde est resté pour le dernier concert comparé aux masses impressionnantes des concerts de Manu Chao et -M-). 1h20 de show et puis s'en va. Luc Barruet (président de Solidarité Sida) prend le micro, le public fait semblant de demander un rappel par quelques applaudissements peu appuyés (quiconque a assisté aux concerts de clôture des deux dernières années saisira la différence), puis la sono lance "I Will Survive" de Gloria Gaynor, signal de clôture du festival chaque année.

C'est par cette triste fin que se termine cette 13ème édition de Solidays, qui nous laisse sur notre faim musicalement. Quelques bons concerts mais rien d'ébouriffant, c'est trop peu. A côté de ça, Solidays progresse petit à petit sur l'organisation, notamment au niveau du camping et des WC, où de vrais efforts ont été faits pour le confort des festivaliers. Après Manu Chao, -M- et Moby, quel sera le prochain "M" à clore Solidays 2012 ? Les jeux sont faits, réponse dans 10 mois.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album How I Needed You - EP de Puggy
La chronique de l'album Something you might like de Puggy
Puggy en concert à I Love My Neighbours - Puggy - Amber and the Dude - Adanowsky - Gush (13 juin 2010)
Puggy en concert au Festival International de Benicàssim #16 (jeudi 15 juillet 2010)
IAM en concert au Festival Solidays 2004 (dimanche)
IAM en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (dimanche)
IAM en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2008 - Samedi
IAM en concert au Festival Rocktambule 2010 (16ème édition)
IAM en concert au Festival Jardin du Michel #9 (édition 2013) - vendredi et samedi
IAM en concert au Festival Beauregard #6 (édition 2014)
IAM en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - vendredi
Gaëtan Roussel en concert à L'Aéronef (vendredi 7 mai 2010)
Gaëtan Roussel en concert au Fil (jeudi 25 novembre 2010)
Gaëtan Roussel en concert à L'Aéronef (mercredi 30 mars 2011)
Gaëtan Roussel en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
Gaëtan Roussel en concert au Festival Art Rock 2014 - 6, 7 et 8 juin
Gaëtan Roussel en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #26 (édition 2014) - Samedi
Gaëtan Roussel en concert au Festival Fnac Live #4 (édition 2014)
La chronique de l'album Hotel de Moby
La chronique de l'album Wait for Me de Moby
Moby en concert à La Cigale (16 mars 2005)
Moby en concert à Paléo Festival #34 (2009)

En savoir plus :
Le site officiel du festival Solidays
Le Myspace du festival Solidays
Le blog de Pierre Baubeau


Pierre Baubeau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Puggy (26 avril 2010)
Benjamin Diamond (10 octobre 2008)


# 24 mai 2020 : Culture pour tous !

Toujours pas de festival, de théâtre, de concert, et autres ouvertures de lieux de réjouissances diverses sinon quelques passe droits pour les amis de Manu. En espérant que tout rentre dans l'ordre et que l'on retrouve le plaisir du spectacle vivant bientôt. Soyez prudents, sortez couverts et restez curieux !

Du côté de la musique :

Interview de Roman Rappak autour de son nouveau projet Miro Shot
"Par défaut" de Antoine Hénaut
"Three old words" de Eldad Zitrin
"Night dreamer direct to disc sessions" de Gary Bartz & Maisha
"Mareld" de Isabel Sörling
"Miroir" de Jean Daufresne & Mathilde NGuyen
"Self made man" de Larkin Poe
"Notre dame, cathédrale d'émotions" de Maitrise Notre Dame de Paris
"Enchantée" de Marie Oppert
"Miroirs" de Quintet Bumbac
et toujours :
"Chante-nuit" de Facteurs Chevaux
"9 songs" de Pierre
"Sex education" de Ezra Furman
"Cage meet Satie" de Anne de Fornel et Jay Gottlieb
Interview de Batist & the 73' réalisé à l'occasion de son live Twitch dont des extraits accompagnent cette entretien
"Hundred fifty roses" de Dune & Crayon
"F.A. Cult" de Hermetic Delight
"Love is everywhere" de Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce
"Hum-Ma" de Les Enfants d'Icare
"Spirals" de Sébastien Forrestier

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

des créations :
"Frida jambe de bois" de Pascal Rinaldi en vidéo
le diptyque Arne Lygre mis en scène par Stéphane Braunschweig :
"Je disparais" en vidéo
"Rien de moi" en vidéo
des comédies :
"Alors on s'aime"
"L'Appel de Londres"
"Hier est un autre jour"
du divertissement :
"On ne choisit pas sa famille"
"Double mixte"
du vaudeville avec "Le Système Ribadier"
du côté des humoristes :
"François Rollin - Colères"
"La Teuf des Chevaliers du fiel"
"Franck Duboscq - Il était une fois"
Au Théâtre ce soir :
"Le canard à l'orange"
"Le prête-nom"
"Deux hommes dans une valise"
des classiques par la Comédie française :
"Le Petit-Maître corrigé" de Marivaux
"Cyrano de Bergerac" d"Edmond Rostand
et aller à l'opéra pour :
"Fortunio" d'André Messager
"Falstaff" de Verdi

Expositions avec :

les visites commentées par les commissaires d'expositions qui se sont tenues au Musée Jacquemart-André :
"Hammershøi, le maître de la peinture danoise" en vidéo
et "La collection Alana - Chefs-d'oeuvre de la peinture italienne"
partir en province pour découvrir en images le Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg
et le Musée des Beaux-Arts de Nancy
puis en Europe en Espagne le Musée national Thyssen-Bornemisza à Madrid
en Allemagne au Städel Museum à Francfort
ailleurs au Brésil à la Pinacothèque de Sao Paulo
et au Japon au Ohara Museum of Art à Kurashiki
avant de revenir dans l'Hexagone pour une déambulation virtuelle dans le Petit Palais

Cinéma at home avec :

du drame : "Aime ton père" de Jacob Berger
de l'espionnage : "Les Ennemis" d'Edouard Molinaro
du thriller : "The Unseen" de Geoff Redknap
du thriller fantastique avec "La Neuvième Porte" de Roman Polanski
du divertissement :
"Cassos" de Philippe Carrèse
"Promotion canapé" de Didier Kaminka
"Les Frères Pétard" de Hervé Palud
de glorieux péplums italiens avec Steve Reeves :
"Les Travaux d'Hercule' de Pietro Francisci en VO
"La Bataille de Marathon" de Jacques Tourneur, Mario Bava et Bruno Vailati en VF
du western :
"L'Homme aux colts d'or" d'Edward Dmytryk
"Chino" de John Sturges
au Ciné Club, du cinéma français des années 30 :
"Mister Flow" de Robert Siodmak
"La Banque Némo" de Marguerite Viel
"Les amours de minuit" d'Augusto Genina et Marc Allégret
"Ces messieurs de la santé" de Pierre Colombier
et des films récents en DVD :
"Deux" de Filippo Meneghetti
"Les Eblouis" de Sarah Suco
"La Dernière vie de Simon" de Léo Karmann

Lecture avec :

"J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond" de Alexis Jenni
"Les Beatles" de Frédéric Granier
"Washington Black" de Esi Edugyan
et toujours :
"Là où chantent les écrevisses" de Delia Owens
"Les lumières de Tel Aviv" de Alexandra Schwartzbrod
"Faites moi plaisir" de Mary Gaitskill
"La chaîne" de Adrian McKinty
"Incident au fond de la galaxie" de Etgar Keret

Froggeek's Delight :

Des lives jeux vidéo (mais aussi des concerts) tout au long de la semaine sur la chaine Twitch. Rejoignez la chaine et cliquez sur SUIVRE pour ne rien rater de nos diffusions.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=