Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Eternity Incorporated
Raphaël Granier de Cassagnac  (Editions Mnémos)  juin 2011

L'homme et son avenir est un des thèmes favoris de la science-fiction. Depuis les débuts du genre, beaucoup d'auteurs ont développé ce sujet. Raphaël Granier de Cassagnac, pour son premier roman, est lui aussi parti dans cette voie.

Depuis l’apparition d’un virus qui l’a décimée, l’humanité, ou du moins ce qu'il en reste, s’est réfugiée dans une ville-bulle contrôlée par un Processeur, régentant la vie de cette communauté. Au bout de plusieurs siècles de bons et loyaux services, le Processeur s’arrête, laissant les humains livrés à eux-même, pris au désarrois et à l’incapacité de faire face au quotidien et aux menaces tant extérieures, qu'intérieures. L’histoire de l’humanité peut donc commencer à être écrite dans sa phase suivante.

Le roman suit le chemin de trois personnages, tous narrés à la première personne, dans cette vie post Processeur. Chemin semé de questionnements et de recherche de soi, au travers d'une quête qui les emmènera aux sources des fondements de la Bulle et de la destinée de ce qui reste des hommes.

La ville-bulle, concentré d’humanité, est un microcosme idéal pour sonder les travers de l'Homme. Evidemment, le parallèle avec notre modèle de société est très présent tout au long du roman, et on ne peut s'empêcher de rechercher les traces de notre quotidien dans ce futur fantasmé. Le trait grossi d'une dictature de la machine sur l'homme, est une litote intéressante. L'homme a fabriqué son despote et ne peut vivre sans, mais le despote est-il simplement malveillant ? Le Processeur répondant à une programmation, qui est l'instrument de cette dictature ? Le fond du roman n'est pas sans rappeler les tragédies classiques, dont l'un des thèmes est d'aborder la question de la destinée et les extrapolations que l'on peut en tirer appliquées à la bulle. Ajoutons à cela une écriture fluide et aisée. Le souci particulier apporté au découpage de la narration, qui laisse filer les personnages, les fait se croiser, se rencontrer à la recherche d'une réponse.

Pour étoffer son roman, Raphaël Granier de Cassagnac a créé un univers autour du livre. La musique étant très présente autour du personnage de Sean, l'auteur a mis en ligne un site avec des compositions originales attribuées à Sean, que l'on peut à loisir écouter. Des photos illustrent les explorations d'Ange, la gardienne de l'ordre, à l'extérieur de la bulle et les textes sont assurés par Gina, Chargée de la connectique (on peut même leur écrire, et je suis prêt à parier qu'ils répondront). Tout ceci fait de ce roman un objet multimédia, dont la vie est augmentée dans le monde virtuel.

Eternity Incorporated est un premier roman très réussi et le quatrième de couverture n'est qu'un résumé succinct des richesses qu'il renferme. Certes, il s'agit de donner envie au lecteur, et cette envie ne fait que grandir au fur et à mesure des pages, accompagnant un plaisir certain.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Thinking Eternity" du même auteur
L'interview de Raphaël Granier de Cassagnac

En savoir plus :
Le Facebook de Raphaël Granier de Cassagnac
Le site officiel des Editions Mnémos


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=