Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Divas de l'Obscur
Hôtel Gouthière  (Paris)  juillet 2011

Spectacle de théâtre musical écrit par Lucas Darkain, mise en scène de Stéphan Druet, avec Zakia Abasse, François Briault, Anne Cosmao, Geneviève de Kermabon, Emma Fallet, Cécilia Filippi, Sebastiàn Galeota, Nanou Garcia, Laura Lago,Virginie Lavallée, Tiago Do Nascimento, Caroline Roëlands, Anne Seiller et Sarah Zoghlami.

Après "Amor, amor... à Buenos Aires", qui fut un des grands succès du théâtre musical de cette saison, les spectateurs pourront découvrir, quasiment en avant-première dans le cadre de la 8ème édition des Nuits d’été à l’Hôtel Gouthière qu’il a initié avec Jean-Louis Bihoreau, la nouvelle création de Stéphan Druet.

Intitulé "Les Divas de l’Obscur", cet opus musical qualifié de psycho-glamour et conçu par un de ses hétéronymes, Lucas Darkain, se présente sous les mêmes heureux auspices en termes d’originalité, d’exubérance et d’imaginaire baroque.

Introduit par l’incontournable "Il était une fois…", ce conte musical pour grandes personnes en forme d’hommage à la femme et aux actrices brasse de manière syncrétique les figures féminines mythiques, les personnages de contes de fée et les psychoses à travers le délire d’actrices dont l’incarnation réussie d’un personnage, de Cruella à Carmen, qui leur a apporté le rôle de leur carrière, a eu pour conséquence une identification psychotique qui les a déconnecté de la réalité.

Et les a conduit dans un asile dans lequel deux personnages équivoques - pensionnaires encore plus folles ou judicieux thérapeutes ? - proposent des happenings quotidiens. En l’occurrence ce jour-là, ils testent un nouveau protocole basé sur l’arrivée et la mort du prince charmant. Car l’amour, toujours l’amour, est au cœur de leur démence alimentée par ce rêve universel et intemporel du prince charmant quelles qu’en soient ses déclinaisons.

Madame Micheline, magnifique François Briault, djellaba et turban à la Alice Sapritch immortalisée par Thierry le Luron à qui il ne manque que le fume-cigarette et ele "chéri, chéri" mais qui aurait pris un euphorisant, et Mademoiselle Mim, ébouriffant Sebastiàn Galeota en clone de la sorcière rivale de Merlin l’enchanteur vue par Walt Disney, mènent donc la danse avec un prince qui, en l’espèce, a l’apparence du vrai Prince, joliment campé par Tiago Do Nascimento.

Avec les scénographes Francis Lévêque et Valentine Gauthier, Stéphan Druet a eu la belle idée d’exploiter les particularités architecturales de l’Hôtel Gouthière pour élaborer une chorégraphie lumineuse symbiotique et époustouflante, et plus précisément les 14 fenêtres de l’aile gauche, correspondant au nombre de personnages - simple hasard ou heureuse coïncidence, qui évoquera pour certains l’argument du spot publicitaire réalisé par Jean-Paul Goude pour un célèbre parfum masculin, pour en faire le cadre de jeu des intéressées. Un cadre qui, guirlandes lumineuses à l’appui, rappelle le meuble essentiel de l’acteur qu’est le miroir de maquillage.

Et il y a du beau monde aux fenêtres - onze comédiennes-chanteuses et trois homologues masculins - que Stéphan Druet dirige magistralement à la baguette, magique bien évidemment, dans une mise en fluide et maîtrisée qui relève du tour de force dès que le spectacle se déroule presque toujours en simultané sur quatre niveaux.

Dans d’extravagants costumes et perruques de Claudio Soro, des costumes de divas bien sûr, Zakia Abasse, Anne Cosmao, Geneviève de Kermabon, Emma Fallet, Cécilia Filippi, Nanou Garcia, Laura Lago, Virginie Lavallée, Caroline Roëlands, Anne Seiller et Sarah Zoghlami, toutes merveilleuses, talentueuses et taillées composent des partitions mémorables qui semblent écrites spécialement pour elles.

Elles jouent la comédie, dansent et chantent en direct live sur un livret travaillé par Jérôme Lifszyc pour les arrangements, constitué des grands standards de la comédie musicale, de chansons françaises et de morceaux-titres de bande originale de films, dont celui de Hector Babenco, "Le baiser de la Femme araignée", qui en constitue le leitmotiv, et dont les paroles ont été customisées.

Le spectacle, délicieux et jubilatoire, plein de tendresse pour ces petites tranches de vie non dénuées de second degré, s’avère donc une parfaite réussite et un divertissement magistral. Monsieur Druet, racontez nous encore des histoires…

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer" au Théâtre de la Cité Internationale
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=