Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pure
Lisa Langseth  septembre 2011

Réalisé par Lisa Langseth. Suède. Drame. Durée : 1h30 (Sortie le 28 septembre 2011). Avec MaAlicia Vikander, Samuel Fröder, Josephine Bauer et Martin Wallström.

Depuis la mort d’Ingmar Bergman, le cinéma suédois n’a plus beaucoup envahi les salles hexagonales. Si l’on excepte, les si singuliers films de Roy Andersson qui ont enthousiasmé une frange malheureusement très réduite de la cinéphilie française, on n’a pu voir que quelques films provenant du royaume de Suède constituant de simples repères sociologiques chargés de nous montrer la fin du paradis social-démocrate sous les coups de la mondialisation et de l’idéologie néo-libérale.

"Pure" sera donc une découverte insolite pour ceux qui iront le voir puisqu’ils seront face à un "film normal", racontant une simple histoire et ne se souciant pas particulièrement de l’état de la Suède de 2010. S’ils aiment les fictions sur fond musical de Denis Dercourt ("Mes enfants ne sont pas comme les autres", "La Tourneuse de pages"), ils seront en territoire connue face à l’intrigue de "Pure".

Ils s’attacheront alors au personnage de la jeune Katarina, jouée par la frémissante Alicia Vikander, dont la constance et la détermination permettent au film d’acquérir la dimension de cette variété de thrillers qui n’ont besoin que d’un suspense diffus pour appartenir totalement au genre.

Ici, c’est le "Requiem" de Mozart qui transforme une jeune banlieusarde inculte, qui lui donne une énergie farouche pour transcender tous ses handicaps sociaux. Quand on quitte le film, on sait qu’elle n’est qu’au début d’une vie dont elle a su, au prix fort, briser les logiques fatales de ces déterminants sociaux-économiques si voyants dans le personnage de sa mère alcoolique et immature.

Bien sûr, il sera difficile de lire "Pure" comme un film progressiste puisque la solution vantée passe par l’individualisme extrême. Sans rien dévoiler de ce qui inéluctablement devait lui arriver, on n’aura pas beaucoup de compassion pour le brillant chef d’orchestre qui joue peut-être Mozart comme un Dieu mais qui ne tire de cette musique sublime qu’il a su faire naître aucune leçon de transcendance dans son existence de jouisseur égoïste. Katarina, elle, une fois sur les rails d’une vie sans télé-réalité et sans beuveries du samedi-soir, se mettra en quête de faire partager toute cette musique qu’elle aime.

Film bien plus ambitieux qu’il ne veut le dire, "Pure" prévient qu’il y a dans le peuple encore des ressources insoupçonnées et que l’étincelle qui peut les réveiller est à chercher du côté de l’Art, surtout s’il rime avec Mozart...

On retiendra la leçon bien orchestrée par la jeune Lisa Langseth et si bien incarnée par Alicia Vikander, déjà débauchée par Hollywood. On comprend pourquoi.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2024 : Culture en danger ?

Alors que la France est virtuellement sans gouvernement, il y a de quoi, entre autres problèmes, s'inquiéter pour la culture. Quoi qu'il en soit on sera toujours là pour la rendre la plus accessible possible.
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale
et toujours :
Rencontre avec Baptsite Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
Lux, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=