Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pure
Lisa Langseth  septembre 2011

Réalisé par Lisa Langseth. Suède. Drame. Durée : 1h30 (Sortie le 28 septembre 2011). Avec MaAlicia Vikander, Samuel Fröder, Josephine Bauer et Martin Wallström.

Depuis la mort d’Ingmar Bergman, le cinéma suédois n’a plus beaucoup envahi les salles hexagonales. Si l’on excepte, les si singuliers films de Roy Andersson qui ont enthousiasmé une frange malheureusement très réduite de la cinéphilie française, on n’a pu voir que quelques films provenant du royaume de Suède constituant de simples repères sociologiques chargés de nous montrer la fin du paradis social-démocrate sous les coups de la mondialisation et de l’idéologie néo-libérale.

"Pure" sera donc une découverte insolite pour ceux qui iront le voir puisqu’ils seront face à un "film normal", racontant une simple histoire et ne se souciant pas particulièrement de l’état de la Suède de 2010. S’ils aiment les fictions sur fond musical de Denis Dercourt ("Mes enfants ne sont pas comme les autres", "La Tourneuse de pages"), ils seront en territoire connue face à l’intrigue de "Pure".

Ils s’attacheront alors au personnage de la jeune Katarina, jouée par la frémissante Alicia Vikander, dont la constance et la détermination permettent au film d’acquérir la dimension de cette variété de thrillers qui n’ont besoin que d’un suspense diffus pour appartenir totalement au genre.

Ici, c’est le "Requiem" de Mozart qui transforme une jeune banlieusarde inculte, qui lui donne une énergie farouche pour transcender tous ses handicaps sociaux. Quand on quitte le film, on sait qu’elle n’est qu’au début d’une vie dont elle a su, au prix fort, briser les logiques fatales de ces déterminants sociaux-économiques si voyants dans le personnage de sa mère alcoolique et immature.

Bien sûr, il sera difficile de lire "Pure" comme un film progressiste puisque la solution vantée passe par l’individualisme extrême. Sans rien dévoiler de ce qui inéluctablement devait lui arriver, on n’aura pas beaucoup de compassion pour le brillant chef d’orchestre qui joue peut-être Mozart comme un Dieu mais qui ne tire de cette musique sublime qu’il a su faire naître aucune leçon de transcendance dans son existence de jouisseur égoïste. Katarina, elle, une fois sur les rails d’une vie sans télé-réalité et sans beuveries du samedi-soir, se mettra en quête de faire partager toute cette musique qu’elle aime.

Film bien plus ambitieux qu’il ne veut le dire, "Pure" prévient qu’il y a dans le peuple encore des ressources insoupçonnées et que l’étincelle qui peut les réveiller est à chercher du côté de l’Art, surtout s’il rime avec Mozart...

On retiendra la leçon bien orchestrée par la jeune Lisa Langseth et si bien incarnée par Alicia Vikander, déjà débauchée par Hollywood. On comprend pourquoi.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=