Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Flotation toy warning
Conférence de presse  (La Route du Rock)  août 2004

Nouveau venu sur la scène rock indé, Flotation Toy Warning, quintet londonien formé (de gauche à droite) de Nainesh Shah (guitare), Colin Coxall (batterie), Ben Clay ( guitare et basse), Vicky Wes (claviers, chant) et Paul Carter (chant) fait déjà beaucoup parler de lui avec son premier album "Bluffer's Guide to the Flight Deck" sorti chez le label Talitres.

La demie heure a passé bien trop vite pour essayer d'en savoir plus sur ce groupe qui ne nous dit pas tout.

La Route du Rock est votre première prestation française ?

Paul Carter : Oui. Quelques concerts sont prévus en France en octobre et novembre.

Pour les férus de sémantique en France, quel mystère recouvre le nom de Flotation toy warning?

Paul Carter : Colin, le batteur a failli se noyer et il s'est accroché aux balises qui sont au large sur lesquelles est indiqué qu'elles ne constituent pas des bouées de sauvetage. C'est donc en souvenir de cet incident dramatique. Et puis nous voulions faire un peu de prévention.

Avez-vous peur de l'eau ?

Batteur : Non, j'adore nager. Pour la forme. J'aime beaucoup nager dans les piscines des hôtels.

Apparteniez-vous à d'autres groupes avant de constituer Flotation toy warning ? Si oui, dans quel registre musical et si non quelles sont vos influences?

Paul Carter : Moi, non. Danish Jouait du washboard, Colin jouait des cuillères et le guitariste jouait du banjo sur sa tête. Notre principale influence c'est Ennio Morricone.

Vous ne jouez pas de le pop music conventionnelle au format de chansons de 3 minutes.

Paul Carter : Nous aimons faire des expériences. Curieux, nous passons beaucoup de temps à chercher des effets, à bricoler. Parfois, on arrive à rien. Les meilleures idées arrivent par hasard.

Les revues vous comparent à Grandaddy ou Mercury Rev, Sophia. Que pensez-vous de ces rapprochements?

Paul Carter : Ce sont des références élogieuses. Nous avons beaucoup aimé le premier album de Mercury Rev. Grandaddy est un groupe talentueux. Mais nous aimerions être perçu comme ayant un son spécifique. J'aime beaucoup Dave Baker qui joue sur des morceaux du premier l'album de Mercury Rev, "Yerself is Steam" et sur le second "Boces".

Quels sont la place et le travail apportés aux textes?

Paul Carter : Pour moi, les textes constituent la partie ardue. Se mettre devant une feuille de papier blanc pour écrire n'implique pas obligatoirement l'inspiration. En général, le plus intéressant et le plus réussi arrive de manière inconsciente quand on est devant le micro. Ensuite en général on change quelques mots par ci par là, c'est tout.

Comment avez-vous choisi le titre de l'album "Bluffer's Guide to the Flight Deck" ?

Paul Carter : Nous avons choisi un titre très musical avec une idée de bluff parce qu'aucun de nous à part Vicky qui joue des claviers sait lire la musique. Le plus important ce sont les idées. Il y a d'excellents musiciens au niveau technique qui interprétent une musique très ennuyeuse. N'importe qui peut faire de la musique. Il faut laisser libre cours à l'instinct, à la créativité. Par ailleurs, le nom de l'album est aussi le titre d'un livre (ndlr : de Ken Beere).

Compte tenu de l'intensité de votre univers musical et de la longueur des morceaux et du fait que vous vous estimez être des bidouilleurs, comment cela va-t-il se traduire sur scène et avez-vous déjà une expérience de la scène ?

Paul Carter : En fait au début on était très rigides et on essayait de faire au mieux, maintenant on commence à avoir plus d'expérience et on se laisse un peu plus aller. On joue ensemble depuis presque 2 ans maintenant.

Vicky West : Sur l'album la musique est assez complexe et assez difficile à jouer live mais nous essayons néanmoins d'en être le plus proche possible.

Paul Carter : Notre expérience scénique est particulière car nous préférons jouer dans des lieux peu conventionnels comme les églises, les barges, ...

Vous souhaitez avoir un son singulier. Quel est-il?

Paul Carter : Notre univers musical est inspiré par les rêves, la beauté des paysages, des voyages imaginaires.

Votre premier album va sortir dans les prochains jours en France. Comment vous sentez-vous notamment pour le concert de ce soir ?

Paul Carter : Nous sommes confiants car sur Google la recherche aboutit principalement sur des chroniques françaises. Nous sommes donc très flattés. Et nous trouvons même cela un peu sophistiqué que la presse française s'intéresse à notre travail.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Bluffer's Guide to the Flight Deck de Flotation Toy Warning
La chronique de l'album The Machine Made Us de Flotation Toy Warning
Flotation toy warning en concert au Festival La Route du Rock 2004 (samedi)
Flotation toy warning en concert à La Guinguette Pirate (3 novembre 2004)
Flotation toy warning en concert au Café de la Danse (25 avril 2005)
L'interview de Flotation Toy Warning (décembre 2004)

En savoir plus :

Le site officiel de Flotation Toy Warning
Le Facebook de Flotation Toy Warning

Crédit photos : Froggy


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=