Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce dEUS
Keep You Close  (PIAS)  septembre 2011

"La grammaire, c'est rigolo", affirme le chroniqueur plié en deux à l'instar de la chaise sur laquelle il rédige en ce moment même. "Tiens-toi près" lui rétorque le disque. Pourtant, vu de loin, il a le mauvais pressentiment qu'il lui dit plutôt "Tiens-toi prêt".

Pourtant, tout cela avait bien commencé. En effet dEUS, dans sa première formation, est l'auteur d'albums aussi phares que cultes. Soit Worst Case Scenario, OVNI délirant de surréalisme à n'en plus finir et fondateur d'un type de musique indépendante primaire que l'on appelera "Art Rock" bien qu'influencé par la Pop. In A Bar Under The Sea, un poil plus Jazzy que son grand frère mais toujours aussi conventionnel que l'univers de Frank Zappa et The Ideal Crash, véritable bijou de composition aussi pop qu'électronique et donc forcément aussi mélodique que bruitiste, dont on retiendra notamment l'immense "Instant Street", qui devrait faire partie du top 10 de n'importe quelle personne prétendant aimer la musique.

Néanmoins ce qui suivra sera nettement plus calibré, on pense notamment au précédement album Vantage Point, qui était de loin leur disque le moins intéressant. On donnera alors raison à Billy Mitchell, ex-champion du monde de Donkey Kong, qui prétend que "Lorsqu'on est au top, le plus dur c'est d'y rester". C'est donc dans cette optique qu'un nouvel album de dEUS reste un événement musical important.

La première chose qui frappe à l'écoute de cet album est l'apparition des cordes et des cuivres, que l'on entend dès le premier morceau, qui donne son nom à l'album. Rien de nouveau à part cela, nous faisons face ici à du pur dEUS avec un rock nerveux, efficace et tendu (que l'on retrouve d'ailleurs sur des titres comme "Dark Sets In" et "Ghost". Mais les choses se gâtent au fur et à mesure, car si l'apparition d'un nouvel horizon musical fait mouche au premier abord, elle en devient finalement casse-gueule sur un morceau comme "Constant Now" qui rappelle le meilleur de la variété française des années 80 soit "Le Jerk", disons-le franchement.

Et tout cela est bien étrange avant d'être facheux, car la question se pose : comment un groupe aussi aventureux et inclassable que dEUS finit-il par en arriver là ? Un disque inégal donc, mais quand même plus intéressant que celui d'avant et qui essaie de retourner aux sources d'un rock belge unique en son genre, avant tout conseillé aux fans sereins.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Pocket Revolution de dEUS
Une 2ème chronique de l'album Pocket Revolution de dEUS
La chronique de l'album Vantage Point de dEUS
La chronique de l'album Best of Selected Songs 1994-2014 de dEUS
Articles : dEUS : Gallerie photos - Festival la Route du Rock 2004
dEUS en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
dEUS en concert à La Cigale (5 novembre 2004)
dEUS en concert au Grand Rex (3 novembre 2005)
dEUS en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
dEUS en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
dEUS en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi) - 2ème
dEUS en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
dEUS en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
dEUS en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
dEUS en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
dEUS en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du samedi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Samedi
La conférence de presse de Tom Barman - dEUS (août 2004)
L'interview de dEUS (23 avril 2008)


En savoir plus :
Le site officiel de dEUS
Le Myspace de dEUS


Sam Nolin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=