Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Majolique - La faïence italienne au temps des humanistes
  (Editions de la RMN-Grand Palais)  octobre 2011

L'exposition "Majolique - La faïence italienne au temps des humanistes", qui se tient au Musée National de la Renaissance sis au Château d'Ecouen, est accompagnée de l'édition d'un catalogue qui, outre son intérêt pour la visite immédiate, constitue un ouvrage de référence.

En effet, il s'agit du premier document de synthèse des recherches effectuées depuis deux décennies qui contribue à approfondir la connaissance du monde artistique de la Renaissance.

Réalisé sous la direction artistique de Caroline Chambeau, et aligné sur le parcours de l'exposition, il ne sacrifie pas à la tradition bipartite essai-catalogue ce qui lui confère un accès et une lisibilité accrue. Par ailleurs, il bénéficie d'une mise en page, supervisée par Pierre Finot, extrêmement agréable qui repose sur une diversité maximale des insertions photographiques et dynamise la lecture.

Dans l'avant-propos, Thierry Crépin-Leblond, conservateur général du Patrimoine, et directeur du Musée National de la Renaissance et Françoise Barbe, conservateur au département des Objets d'art du Musée Louvre, tous deux commissaires de l'exposition, précisent que ce catalogue constitue la première publication sur le sujet depuis un inventaire national datant de 1974.

Un sujet par ailleurs de premier plan puisque la majolique la majolique est considérée comme le fleuron des plus importantes collections d'art décoratif des musées nationaux français et qu'elle particulièrement évocatrice de la richesse artistique et des problématique propres à la Renaissance italienne dès lors qu'elle s'oriente vers un univers nouveau lié à l'invention récente de la gravure et de l'imprimerie.

Caroline Campbell, curatrice à la Courtauld Gallery de Londres, se penche sur les rapports entre la majolique et l'humanisme. Elle estime que la majolique figurative, qui avait pour fonction essentielle d'être décorative, car il s'agissait de vaisselle d'apparat, et d'alimenter des discussions car liée aux grandes découvertes intellectuelles de la Renaissance, a utilisé comme source iconographique des thématiques humanistes ce qui ne veut pas dire qu'elle soit d'inspiration humaniste.

Raphaële Mouren, maître de conférences en histoire du livre à l'Université de Lyon, se penche sur la diffusion des livres illustrés et François Barbe sur l'apparition des motifs all'antica qui ont remplacé le modèles orientalisant et le vocabulaire décoratif gothique à la suite notamment de la découverte des grottesche dans la Domus Aurea à Rome en 1480.

Thierry Crépin-Leblond aborde ensuite le développement des décors héraldiques, les armoiries, liées à l'affirmation de son identité, étant d'emploi systématique dans l'Italie du Quatrocento auquel s'ajoute la mode de l'emblème, représenté par une image ou un personnage, et de la devise venue d'Europe du Nord et la question du portrait.

Il indique que la recherche de modèles antiques amène à redécouvrir l'art du portrait sculpté et que le peintre sur céramique s'est aligné sur les novations en matière picturale tenant à l'introduction du naturalisme à partir de Giotto et à la recherche de l'expression du caractère et de la personnalité du sujet initié par Piero della Francesca et Donatello ce qui le conduit conduit à privilégier le réalisme et le rendu du modelé non pour un portrait fidèle mais un portrait idéalisé conforme à la fonction de l'intéressé.

Enfin, Timothy Wilson, de l'Ashmolean Museum d'Oxford, clôt l'ouvrage avec un essai sur Nicola da Urbino qui est reconnu comme le grand maître de la majolique et dont l'atelier a produit le chef d'oeuvre absolu que constitue le service Correr, le plus grand service de table de majolique qui a traversé les siècles.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'exposition

En savoir plus :

Le site officiel de la Réunion des Musées Nationaux

Crédits photos : MM


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=