Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
Brigitte Fontaine - Now it's overhead - Beta Band - The Kills - dEUS - LCD Soundsystem - RJD2  (Saint Malo)  13 août 2004

Début de festival incertain mais l'averse est de courte durée. Peu de conférences de presse aujourd'hui à part dEUS et, en guest surprise, Brigitte Fontaine, la Reine des Kékés en personne qui a quitté son bord de mer pour venir patauger dans la gadoue malouine.

Moment ô combien drôle et roboratif car la reine, venue présenter son nouvel album Rue Saint Louis en l'île, n'a pas sa langue dans sa poche !

>> La conférence de presse de Brigitte Fontaine

Nous attendons ensuite patiemment le début des concerts en découvrant le site du Fort Saint Père, toujours plus étendu et plus fréquenté mais qui s'avérera au final trop exigu pour contenir un flux grossissant de festivaliers lors des concerts phares.

Le premier groupe qui a donc la difficile tâche d'ouvrir les hostilités devant un public encore clairsemé sera Now it's Overhead.

Et entre nous ce n'est pas un choix judicieux pour se mettre en jambe. Ce juvénile (sont-ils même majeurs ?) groupe anglais, dont le chanteur aux boucles rousses se complaît à nous montrer sa guitare revêtu de jean, propose une soupe réchauffée de brit pop insipide.

Si sur les premières mesures, elle est vaguement entraînante et permet de se détendre un peu les guibolles en attendant le Beta Band, elle lasse assez vite et se transforme en musique d’ambiance pendant que les festivaliers achètent leurs jetons pour se payer des bières et des sandwichs.... mais surtout de la bière semble-t-il (jetons rouges la bière, jetons blancs la bouffe) ...

Tout le monde sait que c'est la dernière tournée pour le Beta Band avant leur séparation après presque une décennie de bons et loyaux services dans le monde de la pop anglaise bricolo décalée.

Nous attendons donc leur prestation avec une certaine impatience et un petit pincement au coeur avec cette triste impression d'assister à une page qui se tourne.

Même si le concert n'a rien de spectaculaire, si ce n'est le look toujours aussi déjanté des musiciens, le son est excellent et les titres s'enchaînent sans fioriture.


Si le dernier album Heroes to Zeros est bien représenté, nous aurons aussi droit à un concentré de leurs meilleurs titres au rang desquels le désormais célèbre "Squares" tiré de l'album Hot shots II.

Vous savez cette musique qui a fait les beaux jours des produits laitiers et qui ressemble étrangement au "Glory Box" de Portishead.

La nuit est complètement tombée maintenant sur le festival et ce n'est pas sans une certaine impatience que l'on attend l'arrivée des Kills qui justement nous confiaient préférer jouer la nuit que le jour, surtout dans des festivals en plein air.

VV et Hotel arrivent donc sur scène sous les acclamations du public, VV sous un grand chapeau façon Bardot année 69 et Hotel fidèle à lui même, à la scène comme à la ville.

Le dandy punk anglais fait hurler la guitare tandis que VV sous son chapeau, qui volera bien vite, s'échauffe doucement.

On perçoit d'ailleurs la charge émotionnelle, sensuelle même, quand elle tourne en rond sur la scène comme une lionne en cage.

Encore plus brut que l'album mais au détriment de la mélodie, les Kills électrisent le festival pour ne pas dire l’érotisent lorsque dans un duel au corps à corps, à peine séparé par la guitare, VV et Hotel s'effleurent de façon très suggestive.

Le final sera d'ailleurs à l'avenant quand Hotel à genoux maniera sa guitare face à VV allongée sur la scène.

Malheureusement la guitare finira pas se débrancher ce qui gâchera un peu la sortie du groupe le plus sulfureux du festival, n'en déplaisent aux fans de Peaches.

Cependant malgré cela, le duo est dans son univers et ne communique pas de manière festive avec le public à tel point que l'on a un peu l'impression d'assister à leur concert à l'insu de leur plein gré, un peu comme derrière un miroir sans tain où le duo ne se rendrait pas compte de notre présence, même si Hotel chausse de superbes lunettes de ski (ou de métallurgiste ?) tandis que sous son chapeau VV prend la pause l'espace d'un morceau.

Un bon concert au final mais dont nous attendions plus ne serait ce que pas rapport à leur prestation parisienne même si "Black Rooster" et "Fuck the People" restent quand même assez impressionnants.

Sans doute que l'esprit festival en plein air, moins intimiste qu'une salle classique, se prête moins à ce genre de prestation.

>> La conférence de presse des Kills

Tom Barman et ses compères de dEUS eux ne sont impressionnés ni par la taille de la scène ni par le public agglutiné qui les attend de pied ferme (plus de 9 000 personnes d'après les organisateurs de la Route du Rock étaient présentes ce vendredi).

Nous étions plus ou moins sans (bonnes) nouvelles de dEUS depuis The Ideal Crash, superbe et très personnel album à l'issue duquel l'avenir de dEUS était pour le moins incertain. Mais la diaspora de dEUS n'a pas eu raison d'eux et c'est avec 4 titres nouveaux, à paraître sur leur prochain album que le groupe arrive donc sur scène.

En grande forme les dEUS donc pour un concert en forme de best of. Que des classiques (trop pour les puristes) assortis, donc, de quelques nouveaux titres.

Nouveaux titres dont nous avons pu constater l'efficacité et qui mettent l'eau à la bouche.

En effet, la relative noirceur de The Ideal Crash semble bien loin et ce sont des morceaux très rock n roll que nous ont offert les dEUS.

Si le son estampillé dEUS reste très présent le groupe semble élargir néanmoins son champ de vision et la collaboration récente de Tom Barman avec 2 membres de Sixteen Horsepower pour le projet "Short stories" de Lilium est peut être à rapprocher du son des titres très rock entendus ce soir. Un son dense, puissant et mélodique.

"Theme from Turnpike" en intro aurait suffit à notre bonheur, mais la suite est du même acabit et dEUS réussit non seulement le meilleur concert de la soirée mais assurément un des meilleurs du festival et redonne du même coup le sourire à ses indéfectibles fans qui attendent désormais l'album avec impatience !


>> La conférence de presse de dEUS avec Tom Barman


La nuit est tombée sur le fort depuis bien longtemps quand l'équipe des LCD Soundsystem arrive sur la scène.

Du clavier, beaucoup de percussions, de la guitare, un chant très spécial : c'est à un étrange melting pot auquel les festivaliers assistent ébahis.

Et c'est finalement au son des mixes de RJD2 que les noctambules pourront danser sous les étoiles jusqu'au bout de la nuit.

 

A lire aussi sur Froggy's delight :

Le samedi à la Route du Rock
Le dimanche à la Route du Rock

La chronique de l'album Rue Saint Louis en l'île de Brigitte Fontaine
La chronique de l'album Libido de Brigitte Fontaine
La chronique de l'album J'ai l'honneur d'être de Brigitte Fontaine
Brigitte Fontaine en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (vendredi)
La conférence de presse de Brigitte Fontaine (août 2004)
La chronique de l'album Dark light Daybreak de Now it's overhead
La chronique de l'album Keep on your mean side de The Kills
La chronique de l'album No wow de The Kills
La chronique de l'album Midnight Boom ! de The Kills
La chronique de l'album Blood Pressures de The Kills
La chronique de l'album Ash & Ice de The Kills
The Kills en concert à La Cigale (7 juin 2003)
The Kills en concert au Festival Les Inrockuptibles 2003
The Kills en concert à La Cigale (3 juin 2005)
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (samedi)
The Kills en concert à la Salle des Fêtes de Ramonville (30 mai 2005)
The Kills en concert au Festival International de Benicassim 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi)
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi) - 2ème
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
The Kills en concert au Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 (vendredi 26 août 2011)
The Kills en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - samedi 2 juillet
The Kills en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Vendredi 25 août
La conférence de presse de The Kills (août 2004)
La chronique de l'album Pocket Revolution de dEUS
Une 2ème chronique de l'album Pocket Revolution de dEUS
La chronique de l'album Vantage Point de dEUS
La chronique de l'album Keep You Close de dEUS
La chronique de l'album Best of Selected Songs 1994-2014 de dEUS
Articles : dEUS : Gallerie photos - Festival la Route du Rock 2004
dEUS en concert à La Cigale (5 novembre 2004)
dEUS en concert au Grand Rex (3 novembre 2005)
dEUS en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
dEUS en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
dEUS en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi) - 2ème
dEUS en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
dEUS en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
dEUS en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
dEUS en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
dEUS en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du samedi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Samedi
La conférence de presse de Tom Barman - dEUS (août 2004)
L'interview de dEUS (23 avril 2008)
La chronique de l'album eponyme de LCD Soundsystem
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du samedi - Chew Lips - K'Nann - Viva and the Diva - Plan B - Quadricolor
LCD Soundsystem en concert au Festival International de Benicassim 2005 (dimanche)
LCD Soundsystem en concert au Festival La Route du Rock 2007 (vendredi)
LCD Soundsystem en concert au Festival Rock en Seine 2010 (samedi 28 août 2010)
LCD Soundsystem en concert au Festival Les Inrocks Black XS 2010 (Jour 6
La chronique de l'album The third hand de RJD2


crédit photos : Fred & Froggy


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=