Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Wladimir Anselme & Les Atlas Crocodiles
Les Trois Baudets  (Paris)  mardi 8 novembre 2011

Wladimir Anselme avait fait l'objet d'un live report dans ces colonnes, il y a deux ou trois ans, déjà aux Trois Baudets, où il passait en première partie d'Imbert Imbert. En ce mois de novembre, pour la sortie de son deuxième album Les heures courtes, c'est en tête d'affiche, et devant une salle pleine qu'il passe cette fois-ci.

Grand escogriffe mal rasé, pantalon rouge et chemise noire, il est accompagné par son groupe les Atlas Crocodiles qui sont, quant à eux, tout de noir vêtus.

Ce qui surprend d'abord chez Wladimir Anselme, c'est la voix. Difficile à définir ou à comparer, elle semble être la voix d'un adolescent qui n'a pas encore mué mais fume trois paquets par jour depuis son cinquième anniversaire.

On regrette le son un peu étouffé sur les premiers morceaux qui empèche d'apprécier les paroles. C'est seulement à partir du troisième morceau, une mise en musique de "La cueillette", un poème d'Apollinaire, qu'on commence à pouvoir réellement écouter des textes dans lesquels il est question de femme arc-en-ciel, d'homme flou, de premier amour roulé en boule dans la poche revolver, et fort souvent de chiffons.

Bras ballants, regard vers le sol, les chansons douces semblent mieux convenir à Wladimir Anselme que le progrock des Atlas Crocodiles, même lorsque celui-ci se pare de mélodies arabisantes. Alors que les rythmes se font plus lents, que les lumières deviennent tamisées, sa poésie se fait plus urbaine. C'est beau une ville la nuit.

Les influences de Wladimir Anselme se situent quelque part entre Arthur H et Thiéfaine ("Reprends ton fric, aujourd'hui c'est gratuit"), voire le temps d'une chanson il donne l'impression de faire le grand écart entre "Meat is murder" des Smiths et "Poulet N°728120" de Philippe Katerine.

Wladimir Anselme cultive un univers qui lui est propre, mais il impose au public d'étranges ruptures de rythme durant le concert en se lançant, entre deux chansons, dans des disgressions qui ont un début mais rarement de conclusion.

A la fin du spectacle, on ressort avec l'impression que Wladimir Anselme a ouvert la porte de son jardin fantastique peuplé d'êtres et d'animaux étranges, mais qu'il ne viendra jamais chercher le spectateur par la main. A vous de décider d'en franchir les grilles, ou non. Ce soir-là, la plupart des spectateurs semblait en tout cas connaître le chemin de cet étonnant jardin.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Les Heures Courtes de Wladimir Anselme
La chronique de l'album L'esclandre de Wladimir Anselme
Wladimir Anselme en concert au Festival des Attitudes Indé 2009 (samedi 3 octobre 2009)

En savoir plus :
Le site officiel de Wladimir Anselme
Le Myspace de Wladimir Anselme


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=