Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les adoptés
Mélanie Laurent  (novembre 2011) 

Réalisé par Mélanie Laurent. France. Comédie dramatique. Durée : 1h40. (Sortie 16 novembre 2011). Avec Mélanie Laurent, Denis Ménochet, Marie Denarnaud, Clémentine Célarié, Audrey Lamy, Théodore Maquet-Foucher, Morgan Perez et Nicolas Medad.

Mélanie Laurent cinéaste ! On ne devrait pas être étonné, même si Mélanie semble une frêle jeune fille qu’on voit sur les écrans seulement depuis quelques années, car le cinéma, et particulièrement le cinéma français, ne compte plus ses acteurs devenus réalisateurs.

Cela paraît désormais la voie royale - la seule ? - pour passer derrière la caméra et avoir les moyens pour le faire. Rien que ces dernières années ont crié "moteur" : Yvan Attal, Guillaume Canet, Niels Arestrup, Jean-Pierre Darroussin.

Prenant place dans une longue liste où l’on retrouve pêle-mêle Charles Vanel, Gaston Modot, Sacha Guitry, Raymond Rouleau, Jean-Louis Trintignant, Maurice Ronet, Christian Marquand, Michel Piccoli, Alain Delon, Gérard Depardieu, Darry Cowl, Francis Huster, Jean Yanne, Pierre Richard, Louis de Funès, Pierre Mondy et les Trois inconnus... Sans oublier Jean-Pierre Mocky qui fut un tout jeune premier pour Antonioni.

Du côté féminin, on partira de Musidora pour arriver à Nicole Garcia, Agnès Jaoui, Coline Serreau, Judith Godrèche, Sophie Marceau, Jeanne Moreau, Maïwenn et Isild Le Besco, Valérie Bruni-Tedeschi, Valérie Donzelli...

Voilà donc Mélanie qui, à son tour, vient de franchir le Rubicon cinématographique. Ce qui n’est pas, finalement, une mince affaire. Mais rassurons tout de suite les ami(e)s de Mélanie : elle s’en sort pas mal, la petite ! À tel point qu’on peu raisonnablement écrire qu’elle devrait renouveler bientôt l’expérience.

À la vue de son film sensible, qui cherche à résoudre les équations techniques et esthétiques qui se posent à un "vrai" réalisateur, on attend effectivement qu’elle récidive. Mélanie Laurent, en effet, a les "bonnes" qualités qui font les acteurs-réalisateurs...

D’abord, elle sait choisir ses partenaires et créer une distribution homogène de camarades dévoués à sa cause. Ensuite, elle a compris qu’elle ne devait pas se donner le "meilleur" rôle et fait du duo Denis Ménochet-Marie Denarnaud le pivot de son film. Entre son rôle, un peu convenu, et celui douloureux et tragique qu’elle attribue à Marie Denarnaud, il n’y pas photo.

À son crédit également, la mise en avant de Denis Ménochet, acteur solide qui devrait refaire parler de lui. Dans son film, pas sans rapport avec "La guerre est déclarée" de Valérie Donzelli, puisqu’elle traite aussi d’un sujet mélodramatique en immersion dans un "milieu bobo", Mélanie n’hésite pas à montrer son amour du cinéma, quitte quelquefois à "surcharger" la barque avec des scènes lelouchiennes. Ce n’est pas grave.

Si on veut poursuivre la comparaison avec Valérie Donzelli, on est ici plus près du premier film (réussi) de celle-ci, "La Reine des Pommes" que de "La Guerre est déclarée".

On sera donc indulgent devant un film émouvant, pudique dans son chantage aux sentiments et montrant son amour du cinéma. Les scènes un peu ratées, notamment celles avec le petit garçon, typique enfant de bobos tout permis, n’irritent pas trop.

Il y a chez Mélanie Laurent une distance, une certaine modestie, qui manque à Valérie Donzelli dans son deuxième film, et qui fait passer les pilules amères et les préciosités de premier film.

"Les adoptés" est un film charmant, mignon, qu’on ira voir pour prendre date et parier que Mélanie Laurent, si elle s’acharne derrière la caméra sans se prendre pour Orson Welles, et en aimant raconter des histoires, nous donnera rapidement à voir des films très personnels.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=