Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Selah Sue
L'Aéronef  (Lille)  mardi 29 novembre 2011

Commencer par la fin d'un concert, c'est un peu comme parler d'un film "Et à la fin, (compléter par ce que vous voulez !)" ou comme lire la dernière page du livre que l'on vient juste d'acquérir (si, si, ça arrive !). Et pourtant je ne résiste pas à vous rapporter une humeur volée à un couple descendant les escaliers de l'Aéronef, parlant du concert qu'il viennent de vivre : "Les plus : Selah Sue, les moins : ses zicos ; le son de l'Aéronef ce soir, ben faut aimer la basse !"

Bon on s'arrête là ? Non, cela serait un peu court mais, pour résumer, je suis sorti avec le même sentiment de ce concert… J'aimais bien le premier opus (et seul pour le moment) de la demoiselle Belge, et si je parle au passé, c'est que maintenant un effet de lassitude s'est un peu installé et d'autres bien bonnes choses sont arrivées à mes oreilles, mais néanmoins l'envie d'entendre sur scène cette voix ragga-soul, de voir ce minois de 22 printemps plutôt charmant, me promettait un bon moment en ce milieu de semaine !

Frustration du photographe qui a subi une lumière splendide (ironie !) pour les traditionnels trois premiers morceaux ? Simple mauvaise humeur du moment (peut-être… mais ce concert aurait dû l'adoucir) ? En un mot : bof. C'est encore plus court que le résumé de notre petit couple en introduction de cet article, je sais…

Pas de surprise donc : salle archi bondée, yeux bleus de la demoiselle à s'y perdre surmontée de sa maintenant traditionnelle choucroute capillaire, voix éraillée (pas le bon terme !) si typique et si inhabituelle, que je ne trouve ni vraiment ressemblante à feu tata Amy pour faire référence à la chronique du disque sur Froggy's, ni à Nneka. On sent que le spectacle est rodé, le rythme choisi bien en place, un "Daydreamer" d'Adèle intimiste pour débuter, l'explosivité d'un "Raggamuffin" ou "Crazy Vibes" ponctuant le coeur du concert (ah tiens, j'ai pu voir une réaction du public là !), avec au rappel un "Peace of mind" et un nouveau morceau dont je n'ai pas capté le titre…

Mais pourquoi vouloir en mettre plein les oreilles avec ces basses omniprésentes comme pour soutenir une voix qui n'en a franchement pas besoin ? J'aurais aimé tout au contraire de cette normalité de concert plus d'impertinence, de folie auxquelles j'aspirais et que je n'ai pas eu. La jeunesse de la demoiselle, son talent, s'en accommoderait tellement, et par moment elle n'en semble pas si loin… trop sage la belle !

Certainement un peu virulent ce report de concert mais j'aurais le droit de me faire un autre point de vue lors d'une session de rattrapage au Zenith le 30 mars 2012… ou pas.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de Selah Sue
La chronique de l'album George Benson - Jamie Cullum & Eric Cantona - Madeleine Peyroux - Angélique Kidjo - Bebel G de Jazz Loves Disney 2 - A Kind of Magic
Selah Sue en concert au Festival Art Rock 2010
Selah Sue en concert au Fil (vendredi 15 avril 2011)
Selah Sue en concert au Festival We Love Green #1 (édition 2011)
Selah Sue en concert au Festival We Love Green 2011 (1ère édition) - dimanche 11 septembre
Selah Sue en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
Selah Sue en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
Selah Sue en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - samedi
Selah Sue en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - samedi & dimanche
Selah Sue en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2015 - vendredi 24 avril
Selah Sue en concert au Festival Le Cabaret Vert #11 (édition 2015) - samedi 22 août
Selah Sue en concert à Tourcoing Jazz Festival #30 (édition 2016) - samedi 22 octobre

En savoir plus :
Le site officiel de Selah Sue
Le Myspace de Selah Sue

Crédits photos : Olivier Ryckebusch


Olivier RYCKEBUSCH         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 7 mars 2021 : Mars et ca repart... peut être

Pas de nouvelles très réjouissantes du côté de la culture en ce mois de mars, veille de printemps. Rien sur les salles de spectacles, les musées et les cinémas de rares évocations de la réouverture des restaurants à midi "quand on pourra". Bref, pas de quoi se réjouir. Voici en tout cas notre sélection culturelle pour tenir le coup en attendant.
on commence par le replay de la MAG #22

Du côté de la musique :

"Collapsed in Sunbeams" de Arlo Parks
"Ma folie" de Bast Ferry
"Paradise" de Da Capo
"It's OK" de Fantomes
"L'effet waouh des zones côtières" de Institut
"Something joyful" de Jonathan Orland Quartet
"Haydn : Stabat mater, Symphonies N° 84 & 86" de Le Concert de la Loge & Julien Chauvin
"No black violins" le mix 15 de Listen In Bed à écouter à volonté
"Liberté" de Sego Len
"Où tout a commencé" de Tristesse Club
et toujours :
"Bareback" de Acquin
"Tu m'apprends" de Andréel
"Let my people go" de Archie Shepp & Jason Moran
"Roden crater / Basquiat's black kingdom / Laurel canyon" de Arman Méliès
"Monument ordinaire" de Mansfield TYA
"Glowing in the dark" de Django Django
"My shits" de Dye Crap
"Medicine at midnight" de Foo Fighters
"In a silent way" le mix #14 de cette saison 2 de Listen In Bed
"Alors quoi" de Meril Wubslin
"Old western star" de Nico Chona & the Freshtones

Au théâtre dans son salon :

"Le Gros, la Vache et le Mainate" de Pierre Guillois
"Intrigue et Amour" de Yves Beaunesne
"13 à table" de Marc-Gilbert Sauvageon
"Thé à la menthe ou t'es citron" de Patrick Haudecoeur
"J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne" de Jean-Luc Lagarce
"Faut-il laisser les vieux pères manger seuls aux comptoirs des bars ?" de Carole Thibaut
"Eric-Antoine Montreux tout !" au Festival de Montreux

Expositions :

en virtuel :
"Vasarely - Le partage des formes" au Centre Pompidou
"Picasso poète" au Musée national Picasso
"Jean" à la Cité des sciences et de l'industrie
"Comme un parfum d'aventure" au Mac Lyon
"Omar Ba - Anomalies" à la Galerie Templon
"Les aventuriers des mers" à l'Institut du Monde Arabe

Cinéma :

at home :
"Exotica" d'Atom Egoyan
"L'Amant d'un jour" de Philippe Garrel
"Les Biens Aimés" de Christophe Honoré
"Dans les champs de bataille" de Danielle Arbid
"Eastern Plays de Kamen Kalev
"Mon frère s'appelle Robert et c'est un idiot" de Philip Gröning

Lecture avec :

"Que ma mort soit une fête" de Cristian Alarcon
"Normal people" de Sally Rooney
"Middlewest" de Skottie Young & Jorge Corona
"L'hôtel de verre" de Emily St.John Mandel
"De Staline à Hitler" de Robert Coulondre
et toujours :
"88" de Pierre Rehov
"Blanc autour" de Wilfrid Lupano & Stéphane Fert
"Dictionnaire des mafias et du crime organisé" de Philippe di Folco
"Le rapport Brazza" de Vincent Bailly & Tristan Thil
"Les amants d'Hérouville - un histoire vraie" de Romain Ronzeau, Thomas Cadène & Yann le Quellec
"Monstres anglais" de James Scudamore
"Vers le soleil" de Julien Sandrel

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=