Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Brigitte Fontaine
Rue Saint Louis en l'île  (Virgin)  septembre 2004

Artiste culte, égérie des branchés, grande prêtresse d’un rock décalé, diva punk, poétesse délirante, extra-terrestre de la chanson française, tout a été écrit sur le personnage de Brigitte Fontaine depuis son spectaculaire retour sur les sunlights avec l’album kaléidoscope Kékéland.

Avec Rue Saint louis en l’île, nous retrouvons Brigitte Fontaine, frange noire et doubles couettes, manguette emmitouflée dans un manteau de fourrure.

Car elle craint l’été ("Betty Boop en août" : Va prendre tes gouttes Betty Boop criseuse/La vie au mois d’août est bien dangereuse/ Les volets tirés reste dans son lit) qui l’oblige aussi à fuir sa rue y préférant "L’éloge de l’hiver" sur fond de sarabande orientale (Que revienne l’hiver aux splendeurs impériales et aux caresses martiales).

Si la reine des Kékés n’est pas bien loin et resurgit avec la popesque et tubesque "Veuve Clicquot" (Johnny Walker, le pervers des boites des Champs est parti au dodo avec la barjot veuve Clicquot qui était mon idole de Saint Louis à Saint Paul) et une nouvelle version de "Le nougat", en duo avec Mous et Hakim de Zebda, Rue Saint Louis en l’île est l’album des amours et des nostalgies.

Sur les compositions d’Areski Belkacem, son compagnon de toujours et à jamais, Brigitte Fontaine pose son verbe poétique, fulgurant et halluciné, se jouant des genres et des registres, pour nous faire partager des bribes de son univers.

Ode à sa rue, à son île de la capitale, "Rue Saint louis en l'île" sur une partition originale écrite par Astor Piazzola en duo avec Gotan project.

Ode à son pays avec les magnifiques envolées lyriques de "Frehel" (Nous irons au cap Fréhel pour devenir immortel dans la grandeur du matin/Nous filerons sur la lande dorée comme une légende).

Ode aux amours qu’elles soient ou non défuntes, qu’elles soient ou non les siennes : dans "La chanson de Simone" adaptée des lettres de Simone de Beauvoir à son amour américain le bien aimé Nelson Algren, sur un piano et un violon déchirants, elle dit plus qu’elle ne chante, en anglais, dans un phrasé émouvant, l’émoi amoureux et avec "Et cetera", s’amuse sur une très belle mélodie orientaliste, (Tu es à moi Ali Baba de mardi gras/Je ne suis pas à toi/Pourquoi ?/C’est bien dommage).

Grande dame de la chanson française, elle rend aussi hommage à ses pairs avec le relookage d’une résurgence du répertoire réaliste le mythique "L’homme à la moto" chanté par Edith Piaf, le portrait à la Ferré de "Mado" bouche impalpable, perverse et douce en pure perte (Elle est la sirène des quais de gare/Et son domaine est nulle part) et le gainsbourien "Grand jamais" (Au grand jamais je ne t’échapperais/Au grand jamais je ne te trahirais/Au grand jamais je ne te céderais/Au grand jamais je te flatterais).

Et puis...et puis, il y a le troublant et angoissant "Folie" sur un solo de pianoforte, (Folle de terreur et d’horreur/Je vomis mon foie et mon cœur - Brigitte est folle hihihi/Que c’est drôle, que c’est joli/Dans les plumes de canari/Les feux follets et les rubis/Je ne sais comment je survis). Brigitte, où êtes-vous?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Libido de Brigitte Fontaine
La chronique de l'album J'ai l'honneur d'être de Brigitte Fontaine
Brigitte Fontaine en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
Brigitte Fontaine en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (vendredi)
La conférence de presse de Brigitte Fontaine (août 2004)

En savoir plus : www.brigitte-fontaine.com/


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 septembre 2019 : du nouveau à l'Horizon

Beaucoup de belles choses en cette rentrée que ce soit sur le plan musical, théâtral, littéraire ou cinématographique. On vous en parle sans plus attendre dans cette nouvelle édition de Froggy's Delight. En route.

Du côté de la musique :

"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre
Nous étions au Check In Party à Guéret et on vous dit tout : Jeudi avec Patti Smith, Prince Miiaou, Jeanne Added...
Vendredi avec Puts Marie, Slaves, Lysistrata, Gogol Bordello...
et le Samedi en compagnie de Deerhunter, Balthazar, Oh Sees...
et toujours :
"Debussy complete piano works" de Aldo Ciccolini
Retour sur la Route du Rock :
Jeudi avec Fontaines DC, Stereolab, Idles, Tame Impala...
Vendredi avec White Fence, 2 many Dj's, Hot Chip ...
Samedi avec Deerhunter, Metronomy, Oktober Lieber...
Toutes les photos par Jasmina sont ici
Pourquoi aller à la rRceci pour le savoir
"Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"We are not your kind" de Slipknot
"Unis vers" de Mathias Lévy
"This is not a safe place" de Ride
"Bulle" de Théo Girard Quartet

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Le Cours classique" au Théâtre du Rond-Point
"Nuit gravement au salut" au Théâtre Lucernaire
"Bar" au Théâtre Essaion
"Melone Blu" au Théâtre 13/Seine
"Strip-tease 419" au Théâtre de Belleville
"Le Mont Analogue" au Théâtre La Reine Blanche
"Comme un roman" au Théâtre Essaion
"Les Carnets d'Albert Camus" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Testament de Vanda" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je ne suis pas Michel Bouquet" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tant qu'il y aura des coquelicots" au Théâtre Essaion
des reprises
"Galilée le mécano" au Théâtre La Reine Blanche
"Le Double" au Théâtre Le Ranelagh
"Huis-Clos" à la Comédie Saint-Michel
"Céline, derniers entretiens" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

dernière ligne droite pour "Paris romantique" au Petit Palais

Cinéma avec :

"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
"Music of my life" de Gurinder Chadha
"Une joie secrète" de Jérôme Cassou
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen
et toujours :
"Tempête pour les morts et les vivants" de Charles Bukowski
"Zébu boy" de Aurélie Champagne
"Tous les enfants dispersés" de Beata Umubyeyi Mairesse
"Mon territoire" de Tess Sharpe
"Ici tout est encore possible" de Gianna Molinari
"Dégels" de Julia Phillips
"De l'autre côté, la vie volée" de Aroa Moreno Duran

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=