Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Légende d'une vie
Stefan Zweig  (Editions Grasset)  novembre 2011

Stefan Zweig est un auteur autrichien du début du 20ème siècle,  véritable touche-à-tout de la littérature : d’abord reconnu pour sa poésie, il s’illustre ensuite par ses nouvelles et ses talents de biographe. C’est aujourd’hui son travail de dramaturge que Grasset a décidé de faire (re)découvrir, en publiant une de ses pièces écrites en 1919 : Légende d’une vie.

Légende d’une vie est une œuvre composée de trois actes, de deux lieux et de six personnages - dont trois principaux. Pas de quoi s’emmêler, ni se perdre entre les décors et les rôles. D’emblée, on sent que l’écriture de Zweig va à l’essentiel. Et l’essentiel, dans cette pièce, le problème posé, c’est celui de l’héritage familial lorsqu’il peut conduire à la négation de l’individualité.

Friedrich est le fils d’un écrivain célèbre, devenu une véritable légende depuis son décès, grâce au travail de son épouse et de son biographe. Il a dû vivre avec - et à travers - les souvenirs de cet homme admiré de tous, les portraits déformés par sa gloire et l’obsédant sentiment de ne pouvoir être un digne représentant de cet écrivain illustre. Au début de cet acte, il est attendu pour une lecture de ses premières poésies car, en bon fils, il a choisi d’emprunter la même voie que son talentueux père. Heureusement, l’arrivée inopinée d’une vieille femme à l’identité mystérieuse va permettre au jeune homme de déchirer ses habits de progéniture tourmentée. Maria est l’amour de jeunesse de Karl Amadeus Franck, celle qui l’a connu dans les mauvais moments, lorsqu’il n’était encore qu’un être ordinaire au talent inconnu, au cœur embrouillé, aux amours compliqués, peut-être même aux décisions lâches. Pour Friedrich, ce sera l’occasion de tuer "Dieu le père" en le rendant à sa condition d’homme. Pour sa femme, ce sera le moment d’accepter de laisser partir cet époux si merveilleusement ré-inventé durant le deuil.

Stefan Zweig a écrit une pièce étonnante de complexités. Légende d’une vie met en scène de nombreux thèmes : la création et sa liberté, l’enjeu de la dévotion portée à des défunts célèbres, la douloureuse étape de la séparation d’avec ses parents, l’affirmation de son identité. Sujets lourds, pièce fluide ; voilà le surprenant résultat de cette œuvre, voilà où réside son originalité. Le lecteur oublie qu’il s’agit de théâtre ; l’auteur autrichien enchaîne les scènes sans saccade, sans à-coup inutile, et l’on se glisse d’une page à l’autre, attiré par les révélations de Maria, emmené par l’écriture de Zweig.

 

Nathalie Clément         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=