Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une soirée d'enfer
Michael Dowse  (décembre 2011) 

Réalisé par MIchael Dowse. Etats-Unis. Comédie. 1h 37. (Sortie 7 décembre 2011). Avec Topher Grace, Anna Faris, Dan Fogler, Teresa Palmer, Chris Pratt et Michael Biehn.

Depuis le triomphe des "American Pie", on a l’habitude du cinéma adolescent, voire du cinéma post-adolescent ou ados attardés.

Plus récemment s’est développé un genre qui, comme dans la chanson de Patrick Bruel, donne rendez-vous dans dix ans aux collégiens pour voir ce qu’ils sont devenus ou ce qu’ils ont fait de leurs premières années adultes.

Évidemment, le bilan est forcément contrasté et l’exercice a quelque chose à voir avec de la sociologie puisque les fils de riches ont souvent repris la boîte familiale pendant que les autres, de plus basse extraction, vivotent dans le ressassement de leurs ambitions déçues.

C’est le cas d’ "Une soirée d’enfer" où Matt (Topher Grace), fils d’un simple flic, travaille dans un vidéoclub alors qu’il est diplômé du célèbre Massachusetts Institute. L’action se situant en pleine ère Bush Père, en pleine construction du mythe néo-libéral, le jeune homme ne peut déjà plus contesté le modèle dominant et doit se contenter d’intérioriser son refus d’un système où les banquiers et les traders sont tout-puissants. Il s’estime un "raté", mais son père lui dénie cette qualité puisqu’il "n’a même pas essayé".

Derrière un récit classique de comédie post-adolescente, plutôt réussie même si elle recycle beaucoup de figures de style déjà vues et revues, il y a l’amorce d’un cinéma idéologiquement proche des valeurs portées, ou tout au moins énoncées, par Obama.

Ainsi, le héros prétend se faire aimer (enfin) par la belle lycéenne (Teresa Palmer, joli clone de Reese Witherspoon) dont il rêve encore en lui faisant croire qu’il travaille chez Goldman Sachs. Or, on sait aujourd’hui quel château de carte se cachait derrière cette grenouille financière gonflée à l’hélium. Pire encore, le vrai banquier de Goldman Sachs est un tétraplégique déjà désabusé et heureusement sortant son Omar Sy.

"Une soirée d’enfer" essaie, entre gags potaches et lamentations sur le temps perdu à tromper son monde, de faire le point sur les deux dernières décennies américaines. On y sent la frustration devant le constat brut : rien n’est sorti de ces années 1980, sauf quelques tubes qui restent dans les mémoires, comme "Bette Davis’ Eyes", et l’émergence de ses "Start-Up" utopiques et informatiques qui sont parfois les vrais géants d’aujourd’hui. On y apprend aussi que dix ans après les années lycées, la plupart des jeunes n’ont pas encore ou déjà plus d’avenir.

Étonnant que ce soit une petite comédie, sans prétention apparente et cinématographiquement maladroite, qui fasse ce constat en s’adressant à tous ceux qui se sentent mal dans le cynisme de l’ultra-capitalisme.

Une petite comédie peut cacher un grand moraliste, Rohmer n’a pas cessé de le prouver. Qui sait, Michael Dowse, le réalisateur est peut-être, au grand ou en petit pied, de cette trempe...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 janvier 2021 : En route pour l'aventure

On ne sait pas encore ce qui nous attend en 2021, espérons pouvoir enfin retourner voir des spectacles bientôt, en attendant on va essayer d'organiser de nouveaux des concerts en live sur notre chaine Twitch. On vous en parle bientôt. D'ici là, voici la sélection de la semaine.

Commençons par le sommaire et le replay de la Mare Aux Grenouilles #18

Du côté de la musique :

"Vivaldi, Le quattro stagioni" de Alexandra Conunova
"Contrastes" de Duo W
"Beethoven, si tu nous entends" de La Symphonie de Poche & Nicolas Simon
"Ras la trompe" de Lila Tamazit Trio
"La sélection de Julien Bousquet" émission #6 de Listen In Bed
"Fleurs" de Mélody Louledjian & Antoine Palloc
"Monks of nothingness" de Olivier Lasiney & Yantras
"In paradisum" de Schola Cantorum of the Cardinal Vaughan Memorial School
et toujours :
"Le cas très inquiétant de ton cri" de MelmACHello
"Douze oiseaux dans la forêt de pylônes électriques" de Nicolas Jules
"L'allégresse" de DaYTona, la 200ème chronique de CycoLys
"Across the universe" Saison 2, Mix 7, encore un beau mix de Listen In Bed
"Hiver(s)" de Matthias Billard

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Le dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"Ali Baba" de Macha Makeieff
"Mon père avait raison" de Sacha Guitry
"Adieu Monsieur Haffmann" de Jean-Pierre Daguerre
"Le canard à l'orange" de Marc-Gilbert Sauvajon
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Madame Arthur ose Bashung"

Expositions :

en virtuel :
"Picasso et la bande dessinée" au Musée Picasso
"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Soulages" à l'Espace Lympia
"Christian Dior, couturier du rêve" au Musée des Arts Décoratifs
"Bacon en toutes lettres" au Centre Pompidou
"Turner, peintures et aquarelles - Collections de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Delacroix" au Musée du Louvre
"Berthe Morisot" au Musée d'Orsay

Cinéma :

at home :
"Dim Sum Funeral" de Anna Chi
"Son of Sofia" d'Elina Psykou
"Fin du monde" de Carolina Hellsgård
"Brooklyn" de Pascal Tessaud
"Hôtel Fantôme" de Daniel Kehlmann
"Motherland" de Tomas Vengris
"La classe volante" de Kurt Hoffmann
et un regard vers le cinéma hollywoodien avec :
"Le plus grand cirque du monde" de Henry Hathaway
"Une étoile est née" de William Wellman
"La Taverne de la Jamaïque" d'Alfred Hitchcock
"Top Secret" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Inside story" de Martin Amis
"Là où nous dansions" de Judith Perrignon
"Le bonheur est au fond du couloir à gauche" de J.M. Erre
"Les douze morts de Napoléon" de David Chanteranne
"Tiger" de Eric Richer
"Un papillon, un scarabée, une rose" de Aimee Bender
et toujours :
"59 rue des Archives" de Bruno Guermonprez, David Koperhant & Rebecca Zissmann
"Oeuvres complètes III" de Roberto Bolano
"Vox populi" de Thomas Harnois

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=