Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Or noir
Jean-Jacques Annaud  (décembre 2011) 

Réalisé par Jean-Jacques Annaud. France. Aventure 2h09. (Sortie 23 décembre 2011). Avec Antonio Banderas, Tahir Rahim, Mark Strong, Freida Pinto, Riz Ahmed et Jamal Awar.

Il est désormais de bon ton de faire la fine bouche en contemplant les grands livres d’images et de leur préférer les diaporamas de petites vignettes défilant dans l’aléa le plus complet. Héritier de David Lean et d’Hergé, ne dédaignant ni "Lawrence d’Arabie" ni "Tintin au pays de l’or noi"”, Jean-Jacques Annaud, vaille que vaille, en grand naïf du septième art ne cherche qu’à divertir avec de grands et nobles sentiments, qu’à perpétuer la tradition du beau récit pour guérir la soif d’aventure et nourrir les rêves des éternels enfants.

Si l’on s’en tient à ce credo, et qu’on ne pense pas qu’un film à gros budget, avec des milliers de figurants et des centaines de chameaux, doit expliquer la géopolitique orientale depuis l’avènement du Califat, on prendra un vrai grand plaisir à suivre cette page d’histoire métaphorique où l’on comprendra mieux ce que le pétrole a perverti au royaume des Mille et une nuits.

On ne pourra que retenir son souffle quand les cavaliers arabes affrontent les automitrailleuses dans les dunes et l’on partagera les affres d’une troupe exaltée traversant un désert qui n’en finit pas.

Enrobé dans une musique puissante de James Horner, qui n’a pas oublié les partitions de Maurice Jarre, "Or noir" sera l’occasion d’apprécier

la maturité d’Antonio Banderas en cheikh perverti par les pétro-dollars de la Texas Oil, et d’avoir la confirmation que Tahir Rahim, échappé fort heureusement du nauséabond "Prophète" de Jacques Audiard, est un acteur impressionnant. Et que dire de la belle Freida Pinto si sexy et si lumineuse sous ses voiles hermétiques ?

Tout, dans cet "Or noir", rappelle les films d’aventures des années d’or du cinéma sur écran format cinémascope. Certes, Annaud insuffle la touche critique d’aujourd’hui, s’interroge sur la dialectique tradition-modernité, sur l’opposition respect scrupuleux du passé et ouverture sur un progrès à deux faces. Il n’oublie pas de condamner par avance les guerres pour le pétrole qui se profilent et de charger ceux qu’on qualifiera bientôt de fondamentalistes.

N’en déplaise à ceux qui détestent le cinéma populaire, Jean-Jacques Annaud ne se moque pas de son public et son film rejoindra rapidement le Panthéon de ses films intemporels qu’on reverra toujours avec un indéfectible plaisir.

On se réjouira qu’il y ait encore, de temps à autre, des Jean-Jacques Annaud qui continuent de croire que le cinéma est fait pour raconter des histoires et magnifier des épopées.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=