Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les bonnes
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  janvier 2012

Comédie dramatique de Jean Genet, mise en scène de Jacques Vincey, avec Hélène Alexandridis, Marilù Marini, Myrto Procopiou et Vanasay Khamphommala.

Transformée en un conte profondément cruel, la pièce de Jean Genet retrouve une nouvelle fois l’Athénée, lieu où elle fut créée en 1947. En soixante-cinq ans, le sort des "Bonnes" dans le Théâtre où résidait Louis Jouvet a bien changé.

Œuvre considérée à l’origine comme un texte provocateur, et jouée dans un climat fortement hostile, "Les bonnes" est depuis devenue un classique incontournable.

La version mise en scène aujourd’hui par Jacques Vincey a l’avantage de réconcilier ceux qui n’aiment pas que Genet soit assagi et ceux qui en font désormais un auteur du répertoire. Tout se joue ici dans un prologue où l’acteur Vanasay Khamphommala, "habillé" dans le plus simple appareil, vient opportunément interpréter un large extrait d’un texte de Jean Genet intitulé "Comment jouer les Bonnes".

Les spectateurs retiendront que va se dérouler sous leurs yeux un conte et qu’"afin qu’on puisse y croire il faut que les actrices ne jouent pas selon un mode réaliste". Claire et Solange ne sont donc pas la reprise pure et simple des sœurs Papin qui assassinèrent leurs patrons dans les années trente. Genet n’a jamais voulu coller au fait-divers resté dans la mémoire collective comme le "fait-divers social" par excellence.

Dans sa pièce, il y a bien effet de domination de "Madame" sur ses bonnes, mais celles-ci jouent et surjouent la servilité et n’en restent pas, ou pas seulement, au niveau des rapports de classe. Preuve en est leur manière de parler : une belle langue qui n’a rien à voir avec la manière supposée de s’exprimer des domestiques.

Et on louera d’emblée la limpidité du travail de Jacques Vincey, qui respecte et valorise le texte, et l’interprétation de ses trois actrices qui se délectent de tous ses mots de Genet. Car entendre "Les bonnes", c’est aussi découvrir que leur auteur est un écrivain majeur, un styliste et un lyrique, et qu’il est clair qu’il ne faut pas l’interpréter trivialement.

On appréciera aussi que Jacques Vincey, contrairement à d’autres metteurs en scène, n’ait pas conçu le duo des bonnes comme un bloc monolithique. Solange (Hélène Alexandridis) chante et se drape dans la dignité, Claire (Myrto Procopiou) est plus clownesque, plus virulente.

Face à elles, Marilu Marini joue "Madame" comme si elle était une ogresse, un vampire, tirant encore un peu plus la pièce du côté d’un conte de fées dont la résolution ne saurait être réaliste.

C’est donc à une soirée onirique que Jacques Vincey convie ses spectateurs avec une superbe utilisation du plateau à étages en noir et blanc conçu par Pierre-André Weitz, parfois souligné par des néons éclairant quelques éléments blancs, comme la fameuse robe de "Madame".

Les lumières subtilement manichéennes de Bertrand Killy, les rouges à lèvre vifs de Pierre-André Weitz et les touches musicales finement distillées par Alexandre Meyer et Frédéric Minière participent à la fête des sens que réussit cette version soignée et cohérente des "Bonnes".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=